Le Buttermilk ou babeurre ou encore lait ribot ou lait fermenté est utilisé dans beaucoup de recettes de la cuisine américaine : gâteaux, muffins, pancakes… En Irlande aussi. C’est l’un des ingrédients phare du Soda Bread, recette emblématique de l’Irlande.
Le babeurre est à l’origine le lait qui restait dans la cuve après avoir fait le beurre. Ce petit lait était considéré comme une boisson énergisante et désaltérante. La tradition voulait que, dans chaque ferme irlandaise, était offert à tout visiteur, une tasse de ce lait. Et dans la cuisine nord-africaine, il est aussi très populaire.

Le lait fermenté a un goût proche de celui du yaourt, liquide et plus onctueux. De nos jours, le lait fermenté est fait à base de lait maigre fermenté à l’aide de souches de bactéries. Il se trouve au rayon frais des supermarché, au rayon beurre, crème, à côté du lait frais. Mais si, comme moi, le lait fermenté ne fait pas partie des achats quotidien et que vous décidez – un dimanche, le soir, à l’heure où les magasins sont fermés, voilà la recette de dépannage pour en faire soi-même ! Très pratique pour moi, elle m’a dépanné plusieurs fois, déjà !

lait fermenté

pour 225 ml de lait fermenté
_ingrédients_
• 225ml de lait entier
• 1 cuillère à soupe de jus de citron fraichement pressé

_préparation_
> verser le lait dans une jatte, ajouter le jus de citron
> laisser reposer 15 minutes à température ambiante – le lait va commencer à « tourner », ne vous inquiétez pas
> bien mélanger avant d’utiliser
> vous pouvez conserver ce lait fermenté quelques jours dans un contenant fermé hermétiquement

_nota_
• pour faire du lait fermenté « maigre », mélanger (dans les mêmes proportions) du lait écrémé avec du vinaigre blanc.