desert wadi rum jordanie

Le désert du Wadi Rum

Pour ce premier post de l’année, je vous ramène en Jordanie. Dans le désert du Wadi Rum, à 120 km de Petra, tout au sud du pays. L’avant-dernière étape de notre voyage. Les cinéphiles reconnaitront peut-être les paysages de ce désert ; c’est là où ont été tournés les films The Martian / Seul sur Mars, Zero Dark Thirty et bien sur Laurence d’Arabie.

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

Quand on arrive vers la région du Wadi Rum, on voit le paysage changer et devenir désertique. Le désert, rouge, qui prend des couleurs magiques selon le moment de la journée et la position du soleil.
Dans le Wadi Rum, on en prend plein les yeux. C’est beau. Tout simplement. Le désert, c’est l’immensité. C’est un drôle de sentiment, ce sentiment de se sentir à la merci de la nature. L’immensité du paysage, la palette de couleurs du rose pâle au rouge en passant par l’ocre. Nous sommes dans un autre monde, un espace ou le temps n’a pas de prise. Le Wadi Rum, c’est aussi un rendez-vous avec l’histoire. Celle de Laurence d’Arabie, et de la révolte arabe de 1917. Nous assisterons à une reconstitution historique très spéciale, car les touristes se retrouvent acteurs de la reconstitution. Surprenant et original.

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

Nous dormirons dans le Captain’s Desert Camp. Il est organisé en 3 parties : la grande tente dans laquelle nous prendrons nos repas, le bâtiment des douches et sanitaires et les tentes individuelles. Elles sont en laine tissée aux motifs géométriques, toutes simples et jolies. A l’arrivée, nous nous voyons attribuer nos tentes, on pose nos valises, on boit un thé. Et puis, en voiture, direction le désert !

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

Nous passerons l’après-midi dans le désert. En voiture d’abord, puis une marche d’une heure environ, et enfin une promenade inoubliable à dos de chameau, avant le retour au campement. Une après-midi chargée de rire, d’émotions, de wow, oh, ha, c’est beau, de souffle coupé par la beauté du paysage, de sensations extrêmes lorsque nous roulions à fond dans les dunes, les secousses à l’arrière du pick-up, les tentatives désespérées de faire des photos qui ne soient pas floues, la rencontre avec notre meneur de chameau, complètement déjanté, les fous-rire lors de la ballade en chameaux, et puis cette soirée à danser au rythme de la musique des bédouins.

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

Nous avons diné dans le campement, en compagnie des autres touristes. Musique et danse au programme, et cuisine jordanienne avec la découverte du Zarb, une pratique culinaire ancestrale qui consiste à faire cuire agneau ou poulet dans un four enterré dans le sable.
Délicieux. Comme tout ce que nous avons mangé pendant tout notre séjour en Jordanie.

La soirée s’est terminée dehors, allongés dans le sable à regarder les étoiles. Et à rire.

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

desert wadi rum jordanie

Pour plus d’informations > Office de Tourisme de la Jordanievisitjordan.com / tél : 01 53 25 03 54
• à lire aussi >> les articles de mes compagnons de voyages >> Azzed / Pauline – World else / Aurélien – Voyage Way / Fanny – Play like a girl