ile gorée maison esclave senegal

C’est impensable pour nous d’aller au Sénégal sans passer une journée à Gorée. L’île de Gorée fait partie des lieux où nous retournons systématiquement. Un lieu symbole et emblématique de l’histoire de la traite négrière, et c’est pour nous, une sorte de devoir de mémoire à chaque fois.

Gorée

J’adore cette ile, ses rues étroites, les bougainvilliers qui débordent, les maisons colorées, les maisons en pierre noire (basalte), ses balcons, son architecture coloniale, les portes des cours entrouvertes ou l’on devine la vie des habitants, donnent à Gorée une atmosphère particulièrement chaleureuse et paisible, un peu hors du temps, accentué par le fait qu’il n’y ait pas de voitures sur l’île. Tout se fait à pied.

La plupart des bâtiments de Gorée ont été construits au cours de la seconde moitié du 18e siècle. Les maisons en pierre ou en briques, avec leurs vérandas, les balcons et les colonnades, reflètent dans la richesse des couleurs et des styles, l’histoire de l’île.

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

Un peu d’histoire et de géographie

Située à 3-4 kilomètres au large de Dakar avec une superficie est de 28 hectares, l’ïle de Gorée fut une plaque tournante pour les navires européens à destination de l’Amérique et de l’Asie, depuis sa découverte en 1444 par les portugais, qui la nomme Palma. En 1588, elle devient hollandaise et est rebaptisée Goede reede Bonne rade, qui se transformera en Gorée. Un mouillage sur, la proximité du continent africain, les facilités de défense du lieu on fait de Gorée, un lieu disputé par les puissances européenne. L’île fut donc successivement occupée par les français et les anglais, et restituée à la France en 1817.
L’histoire de Gorée est très fortement liée aux Signares, ces femmes métisses, indépendantes, souvent vivant en concubinage avec des européens influents, redoutables commerçantes, qui eurent un rôle économique et un haut rang social. La prospérité de Gorée fut liée au commerce dont celui des esclaves, mais aussi à celui de la gomme, de l’arachide, des peaux, de l’or et des épices.
Lorsque la ville de Dakar fut fondée en 1857, Gorée perd petit à petit de son importance et est annexée à Dakar en 1929. Inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, depuis septembre 1978, Gorée est aujourd’hui un des lieu touristique les plus visité dans le monde.

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

à voir sur l’île de Gorée

Toute l’île mérite d’être découverte. On peut faire très facilement le tour de l’île dans une journée. Le mieux est encore de se perdre dans les ruelles étroites, et d’ouvrir grand les yeux.

Quelques lieux, au fil de la promenade …

_ l’Église de Saint Charles Borromée
_ la Mosquée de Gorée. C’est la plus ancienne mosquée en pierre du pays.
_ l’ancien palais du Gouverneur. Malheureusement laissé à l’abandon, c’est un beau monument du patrimoine du 19ème siècle.
_ Castel. Situé tout au bout de l’île, le Castel offre un beau panorama sur Dakar et l’île du Cap-Vert, et sur le reste de l’île. C’est aussi le lieu ou les artiste de l’île exposent et vendent leurs travaux.
_ les expositions/installations de la Fondation Dapper

Se promener dans Gorée, c’est aussi aller à la rencontre de l’histoire : la traite négrière, qui fut un élément caractéristique du passé de l’île, avec (évidemment) la maison des esclaves, mais aussi les zones de détention des esclaves, les forts militaires, le rôle des Signares dans l’île et leur train de vie fastueux se retrouve à travers les belles maisons de pierre de l’île, et aussi l’architecture des maisons de l’île, en basalte, le matériel de construction avec lequel les esclaves bâtirent les maisons des Signares et européens, en attendant d’être déportés.

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

Les musées à visiter sur l’île de Gorée

_ la Maison des Esclaves (évidemment). Devenue le lieu symbole d’une histoire sombre, la visite (avec le commentaire) des cellules des esclaves, de la maison du maitre et la vue de la porte du non-retour.
_ le Musée Historique du Sénégal. Situé dans le fort d’Estrées, une citadelle construite entre 1852 et 1856 (c’est le bâtiment rond que l’on voit en arrivant sur l’île), le musée est consacré à l’histoire du pays, des origines à l’indépendance, avec un focus sur l’histoire de Gorée et notamment l’explication et la commémoration de l’histoire de la traite négrière.
_ le Musée de la Mer. Situé dans une grande maison construite au 18è siècles et qui abritait la Compagnie des Indes, le musée est consacré à la mer, les pêcheurs, les navires, les outils de pêche et les fonds sous-marin avec une collection de 700 poissons et 700 molusques marins.

bon à savoir : les musées de Gorée sont fermés le lundi

ile de goree senegal maison esclaves

ile de goree senegal maison esclaves

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

Côté food

Comme tous les lieux très touristiques, trouver un endroit sympa et de qualité pour déjeuner ou diner à Gorée n’est pas si évident que cela. Les restaurants changent souvent de propriétaires et la qualité n’est pas régulière. La bonne adresse d’une année, ne le sera plus l’année d’après.

Mon conseil : enfoncez vous dans l’île, et éviter les restaurants proche de l’embarcadère, où tout le monde se précipite. Choisissez un restaurant avec un cadre agréable et propre et préférez des plats locaux, ou tout simplement du poisson grillé aux plats européens de la carte.

ile de goree senegal

ile de goree senegal

food senegal mafé

food senegal poisson grillé

ile gorée dakar senegal

Celui qui vous dit « Gorée est une île »
Celui-là a menti
Cette île n’est pas une île
Elle est continent de l’esprit
Jean-Louis Roy, 1999

 ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

ile de goree senegal

Conseils pour aller à Gorée

Se rendre sur l’île de Gorée : une chaloupe dessert Gorée tout au long de la journée, au départ du Port de Dakar. Il faut compter environ 20 minutes de trajet. Les billets se prennent sur place.
Tarif : à vérifier au départ du Port –> environ 5500 Fcfa (environ 8 euros) pour les adultes et 2700 Fcfa (environ 5 euros) pour les enfants non-résidents Afrique.

Une journée suffit pour voir toute l’île, mais vous pouvez prendre le temps et passer la nuit sur l’île et profiter de cette atmosphère si paisible. Quelques unes des jolies maisons ont été transformées en charmantes maisons d’hôtes.

Comme dans tous les lieux très touristiques, à Gorée vous serez fortement sollicités par les marchands de souvenirs, bijoux ou autres. Mais aussi par des « guides » qui vous tomberont dessus à la descente du bateau, et proposeront de vous accompagner et de vous faire découvrir l’île. Si vous n’avez pas envie, ne vous laissez pas intimider par les uns ou les autres. Certains peuvent être très insistants. Refusez gentiment mais fermement.

ile goree senegal