Heureusement qu’il y a ces petits plaisirs tout simple qui émaillent ma semaine. Ces petits instants du quotidien, qui ne coûtent pas grand chose, qui ne demandent pas beaucoup. Oh ce sont des toutes petites choses, mais elles font du bien à mon âme et au coeur. Des petites bulles de bonheur, qui permettent de mettre un peu de rose et de paillettes et de voir la vie que l’on mène et la société dans laquelle on vit, un peu moins sombre.

Les petits plaisirs des semaines #37 et #38

Assister à une conférence des architectes paysagistes berlinois de l’agence Topotek 1

arc en rêve  centre d’architecture inaugurait l’autre soir l’exposition infidélités créatives – Topotek 1. Quand je travaillais à arc en rêve, je ne pouvais jamais complètement assister aux conférences. Je pouvais les ré-écouter, mais finalement, je ne le faisais jamais. C’est désormais un vrai plaisir d’assister aux conférences et de ressortir de là en ayant le sentiment d’avoir enrichi sa pensée, mais aussi sa perception des choses. Et c’est aussi à ça que sert la culture, non ?

Aller au marché

Ça c’est un plaisir que je renouvelle toutes les semaines. C’est la routine du samedi. Aller au marché, et à la fin, s’arrêter prendre un verre de thé à la menthe. J’aime voir les légumes et fruits changer sur les étals, j’aime retrouver les mêmes maraichers et échanger deux mots avec eux.

Prendre un café avec un ami de plus de 25 ans

Et se sentir « à la maison ». Parce que il n’y a plus de barrières entre nous, de postures, de faux-semblants. On parle de tout, de rien, les enfants, le boulot, rien d’important. On continue de tisser les liens de notre amitié avec ces petits instants.

Découvrir un nouveau restaurant à Bordeaux

Accepter la proposition d’une amie d’aller déjeuner ensemble, à l’improviste, parce que pas de contraintes horaires cet après-midi là. Choisir un restaurant que nous ne connaissons pas et se faire plaisir. Prendre le temps de vivre. Et éprouver un coup de coeur pour ce petit restaurant.

-> L’atelier des Faures, rue des Faures à Bordeaux

Participer à un jury de gâteaux magiques

Participer au Festival des Arts Mêlés de la ville d’Eysines, en étant jury. Goûter une vingtaine de gâteaux, comparer, discuter pour désigner les gagnants, ce fut mon moment bonheur de dimanche. J’ai été impressionnée par l’imagination des participants et j’ai adoré ce moment de partage et de gourmandises et j’étais très heureuse de revoir Audrey, à cette occasion. Merci Sophie.

Manger des esquimaux en amoureux

Découvrir les créations glacées de Fernand et Paulette. Les déguster au soleil, et se donner l’impression de prolonger l’été. Mention spéciale pour l’esquimau à la fraise et cette impression de croquer dans le fruit.

Participer à un atelier photo d’une semaine

Ça a commencé avec cet article lu sur le blog Cachemire et Soie. Ce blog fait partie des blogs que je lis toujours depuis une dizaine d’années, et j’ai toujours aimé la sensibilité qui se dégage des photos d’Anne-Sophie. J’aime bien les photos que je fais, mais je trouve qu’il leur manque un tout petit je ne sais quoi. Quelques jours après, je voyais passer sur Facebook, une information sur un atelier photo 7 jours pour des photos qui vous ressemblent vraiment. Je l’ai pris comme un signe et me suis inscrite.

Un challenge photo d’une semaine que j’ai adoré. Malheureusement, je n’ai pas pu jouer complètement le jeu et faire tous les défis quotidiens, car j’ai supprimé une bonne partie de mes photos de l’iphone en début de semaine, mais j’ai aimé faire partie de ce groupe bienveillant, j’ai aimé recevoir le mail quotidien d’Anne-Solange avec les conseils et les défis du jour. Ce challenge a confirmé pas mal d’intuitions que j’avais par rapport à la photo, et m’a permis de me poser les bonnes questions, lorsque je prends une photo.

Passer une après-midi à Agora

Déjeuner à Agora avec le menu tomates de Jean-Pierre Xiradakis sur la terrasse du H14, (un regret : pas d’autre choix que la proposition unique à 20 euros) assister aux conférences, notamment Cuisine et Architecture et Nourrir les villes, chiller sur les transat au soleil, revoir des amis, prendre des nouvelles des uns et des autres. Finir la journée dans une soirée à la base sous-marine, dans l’exposition Bordeaux respire mis en scène par Bureau Baroque, faire de jolies rencontres et prendre le temps de discuter avec ceux que l’on croise rapidement, déguster du foie gras et m’émerveiller de la présentation du buffet. Coeur avec les doigts pour cette journée, Jean-Louis. <3

buffet base sous marine

base sous marine bordeaux