quebec

Honeydoudou et moi sommes allés au Canada, au mois de juin, pour la graduation d’Ines. Nous souhaitions profiter de cette semaine à trois (les garçons étaient restés à Bordeaux) pour faire quelque chose d’un peu spécial, et nous créer de jolis souvenirs. Nous avons donc décidé de partir trois jours, tous les trois en roadtrip à travers le Québec.

Mais la région est tellement vaste que la difficulté fut de choisir quelle partie du Québec nous souhaitions découvrir. Après avoir pris des conseils à droite et à gauche (Stéphanie B. merci pour tous tes conseils et bonnes adresses !!!), regardé les cartes, vérifié les distances, nous avons décidé de suivre le Saint-Laurent et de rejoindre Tadoussac, et espérer voir des baleines, en passant par Québec.

Montréal <-> Québec <-> Tadoussac <-> Québec <-> Ile d’Orléans <-> Montréal

roadtrip quebec

Québec

Après un peu plus de 3 heures de route – j’adore les paysages nord-américains, mais cette partie là est un peu monotone, il faut avouer – nous sommes arrivés à Québec. Nous y avons passé quelques heures à l’aller et quelques heures au retour. Autant vous dire que cela n’a pas suffit pour tout voir et bien sur visiter, mais cela nous a permis d’avoir un bon aperçu de la ville. Suffisamment pour avoir envie de revenir et prendre un peu plus le temps.

La ville de Québec

Nous avons fait un tour à pied dans le vieux quartier et puis un plus grand tour en voiture pour avoir une vision complète de la ville. Québec est une ville chargée d’histoire. Je trouve l’histoire du Canada et des Etats-Unis passionnante. La découverte d’un territoire hostile, les peuples indigènes, les pionniers, les premiers colons, les trappeurs, etc … J’avais envie de découvrir Québec, le berceau de la francophonie, de longer le majestueux Saint-Laurent et mettre mes pieds dans ceux de Jacques Cartier et de tous ceux qui ont fait cette histoire.

quebec

quebec

quebec

quebec

quebec

quebec

quebec

Québec a fêté ses 400 ans en 2008. La ville est une des plus ancienne ville d’Amérique du Nord et la seule ville fortifiée des Etats-Unis et du Canada. Le quartier du Vieux-Québec est déclaré patrimoine mondial par l’Unesco. A Québec, j’ai beaucoup aimé les toitures de cuivre des bâtiments, tout verts dus à l’oxydation.

quebec

quebec

quebec

quebec    quebec

Dans son quartier du vieux Québec
Les rues ont l’air d’avoir l’accent
Et l’an deux mille voisine avec
Les maisons grises du vieux temps
Mais l’hiver vient d’éclater
Le Saint-Laurent est prisonnier
D’un décembre qui va bien durer six mois
Quand les jours ressemblent aux nuits
Sans éclaircie à espérer
Qui peut croire que l’été nous reviendra
— Dans les yeux d’Emilie, Joe Dassin

quebec

quebec

quebec

quebec

quebec

Côté food

A Québec, nous avons mangé un très bon hamburger (boeuf canadien, pain brioché artisanal et frites maison) au Chic Shack et dégusté les meilleurs beignets du monde (oui) au Café Saint-Henri, un micro-torrefacteur et beignerie artisanale. Nous avons pris un brunch dans une institution à Québec, le musée de l’Antiquaire. Trop de monde, un service trop pressé, et puis pas exceptionnel. A faire si on a du temps, et qu’on a envie de manger dans un lieu chargé d’histoire.

chic shack quebec

restaurant buffet antiquaire quebec

Une nuit à Wendake

La semaine où nous étions au Québec, c’était non seulement la graduation d’Ines, mais aussi son anniversaire. Nous voulions faire une surprise à Ines pour ses 22 ans et avions réservé une nuit dans l’hôtel des premières nations à Wendake, une réserve indienne huronne-wendate. Notre chambre donnait sur la rivière Akiawenrahk’ (rivière à la truite en langue wendat), et comme nous étions au rez-de-chaussée, nous donnions directement sur un petit bois et un petit chemin qui menait à une promenade pédagogique à la découverte des savoirs faire et techniques architecturales des indiens Huron. J’ai beaucoup aimé la décoration de l’hôtel. Un architecture contemporaine, une décoration inspirée de la nature et des artistes amérindiens et des matériaux nobles (le bois, la pierre, le cuir).

hotel premieres nations wendake

La cuisine amérindienne

Le soir nous avons diné dans le restaurant la traite. Un dîner sous le signe des saveurs des Premières Nations. La cuisine amérindienne tire ses origines de la chasse, de la pêche et de la cueillette. Le maïs, les mets de gibier et de poisson et les plantes (menthe des bois, gelée de sapin, baies sauvages et épinette noire) y sont à l’honneur. En entrée nous avons mangé une soupe traditionnelle à base de courge, maïs, gibier et fèves rouges appelée sagamité. Une cuisine amérindienne, de l’authenticité, la nature et délicatesse. Pour nous qui sommes très curieux des autres cuisines, nous étions ravis et Ines était très heureuse de sa surprise. 

 

reserve huron wendake