bourgogne beaune

On reprend la deuxième partie de mon week-end en Bourgogne. Après Dijon et notre visite de la ferme Fruirouge, nous partons à Beaune. Encore une fois, le temps du trajet, j’admire les paysages. C’est vraiment une découverte pour moi, ces vignobles bourguignons. C’est magnifique.

Le groupe se sépare le temps de nous installer dans nos quartiers pour la nuit. Céline et moi dormirons dans Les Jardins de Lois, une charmante ferme réhabilitée en gîte. Le lieu est chaleureux, un beau mélange de contemporain et ancien. On est dans une carte postale, il y a même les chats au soleil. Les chambres sont décorées avec goût et j’ai un regret, ne pas avoir le temps de visiter le jardin, il a l’air magnifique. Le temps de poser nos valises et nous avons rendez-vous pour une visite des Hospices de Beaune. J’ai hâte de découvrir ce site exceptionnel.

Les Hospices de Beaune

Gros coup de coeur pour les Hospices de Beaune. En fait, pour être précise, j’ai eu un gros coup de coeur pour l’Hôtel-Dieu. Le bâtiment et son histoire.  Car ce qu’on appelle les Hospices de Beaune, regroupe l’Hôtel-Dieu, que nous avons visité, un prestigieux domaine vinicole (60 hectares) et l’établissement hospitalier de la ville. Cette institution hospitalière est unique au monde. Vous avez surement entendu parler de la vente aux enchères des Hospices de Beaune, c’est une des ventes aux enchères les plus célèbres du monde, et elle a lieu tous les 3ème dimanche de Novembre.

L’Hôtel-Dieu est un bâtiment incroyable, un monument historique incroyablement bien préservé. Né sous la volonté d’un couple en 1443, l’hôpital a accueilli patients et résidents jusque dans le début des années 80. Les fans de Louis de Funès, Bourvil et la Grande Vadrouille reconnaitront l’hôpital et les scènes avec les soeurs dans le film. Si vous allez en Bourgogne, vous ne pouvez pas ne pas aller visiter ce lieu. Incontournable. Et prévoyez du temps, au printemps surtout, pour visiter les jardins.

Lorsque nous avons quitté l’Hôtel-Dieu, le soleil commençait à se coucher, et le ciel a pris une couleur incroyable. Un ciel rose auquel ma photo ne rend pas justice. Tellement beau.

Le soir nous avons dîné à la Maison du Colombier, un restaurant animé du centre-ville de Beaune. Assis dans une petite salle au fond du restaurant, autour d’une table basse, et enfoncés dans des canapés confortables, nous avons passé une excellente soirée. On a tellement ri ce soir là, que j’en ai oublié de noter ce qu’on a mangé et bu. Du vin de Bourgogne, c’est sur et des tapas aussi bons les uns que les autres.

Je suis rentrée me coucher, impatiente d’être au lendemain, car au programme nous avions un vol en Montgolfière avec Air Escargot (vous l’avez ?). Pendant toute la journée, nous avons guetté la météo pour savoir si oui ou non nous pouvions voler et quand en début de soirée, Pénélope nous a confirmé la bonne nouvelle, nous étions tous très heureux.

Il y a quelques années, lors d’un voyage en Turquie, Honeydoudou et moi avions fait un vol en Montgolfière, au dessus de la Cappadoce, et nous avions tous les deux adoré. J’avais adoré cette sensation unique de voler dans les airs, sans bruits, tout doucement. C’était magique. Sauf l’atterrissage qui avait alors, été un peu mouvementé. J’avais hâte de recommencer et de ressentir cette sensation.

La Côte d’Or

Malgré un temps un peu couvert, ce fut une superbe expérience. La Bourgogne vue du ciel, c’était si beau. En survolant la région de Beaune à cette période de l’année, on comprend pourquoi la côte d’Or s’appelle ainsi (vous saviez que c’est le seul département français dont le nom ne provient pas d’un critère géographique ?). C’était magique. J’ai adoré à nouveau cette sensation et ce paysage aux reflets dorés, c’était juste tellement beau. Au début, j’avais envie de tout prendre en photos, pour ne rien rater, et parce que j’adore les photos de Yann Arthus-Bertrand, j’avais l’impression que c’était ma chance de pouvoir faire ce genre de photos. Et puis au bout d’un moment, j’ai posé mon appareil et ai juste profité de la beauté du moment et j’ai plutôt essayé de graver les sensations et paysages dans un coin de ma mémoire. Et puis, je ne suis pas Yann Arthus-Bertrand, alors … aucun regret à avoir !

air escargot vol montgolfiere bourgogne air escargot vol montgolfiere bourgogne

Après le vol en montgolfière, nous avions rendez-vous à Beaune pour récupérer trois 2CV avec lesquelles nous sommes partis faire une balade à travers les villages viticoles de Pommard, Volnay, Meursault. La promenade en 2CV est l’un des circuit autour du vin proposée par Exclusive France Tours. Et c’était trop bien.

Après 10 minutes d’explications pour la prise en main des véhicules, on est partis pour près de 3 heures de balade. On s’est éclatés dans les petites routes entre les vignes. Je ne conduisais pas mais le plaisir de ceux qui conduisaient était contagieux et en tant que passager, c’était tout aussi agréable.
Nous avions rendez-vous pour une pause déjeuner au milieu des vignes, où nous avons dégusté plusieurs vins de Bourgogne et échangé avec un viticulteur qui nous a tout dit des vins de Bourgogne et des climats. Je ne promets rien, mais j’essaie de faire un article là-dessus.

balade 2cv vignes bourgogne

Sur le chemin du retour, nous avons fait une dernière pause pour un atelier pour apprendre comment sont fabriqués les tonneaux de vins : de la sélection du chêne, de la découpe des billes de bois, au façonnage-montage, et à la chauffe des douelles, c’était vraiment très interessant. J’ai beaucoup de respect pour les artisans, et j’adore découvrir leurs savoir-faire. Ce sont les connaisseurs et les garants des traditions, techniques et gestes anciens, et d’une certaine façon de notre patrimoine.

En deux jours, je n’ai eu qu’un avant-gout de la Bourgogne, même si ces deux jours en Bourgogne furent intenses. J’ai découvert une beau coin de France – on l’oublie parfois, la France est si belle. Et puis, j’avoue, je suis aussi tombée amoureuse des vins de Bourgogne et de leur spécificité : les Climats. Dans le train qui me ramenait à Bordeaux, je me suis dit que je reviendrais avec grand plaisir en Bourgogne avec Honeydoudou et les enfants leur faire découvrir cette si jolie région, avec ses vignes, ses maisons aux tuiles vernissées, ses forêts et ses paysages.

tonneaux bourgognetonneaux bourgogne

Merci à We Like Travel et à l’Office de tourisme de Bourgogne pour cette invitation👌 et merci à mes compagnons de blogtrip, LilouCapra311 et Céline, pour leur si agréable compagnie.

 

vignobles bourgogne