Il y a quelques semaines, je suis allée passer un week-end à Lausanne, à l’invitation de l’Office de Tourisme de Lausanne. Le but de ce week-end était de découvrir la ville de Lausanne, que je ne connaissais pas du tout. C’est ma tante qui connait bien cette ville et à chaque fois que j’entends Lausanne, j’entends la voix de ma tante Agnès dire : “Ah Lausanne, c’est joli, Lausanne”.

Un week-end à Lausanne – jour #01

C’est vrai, c’est joli Lausanne. J’ai découvert une ville de caractère et charmante, avec ses jolies maisons, ses pentes et descentes, son métro qui grimpe, sa cathédrale, magnifique, ses places et le lac Léman, omniprésent, qui lui donne un ciel incroyable à toute heure de la journée, et surtout aux levers et couchers de soleil.
Pour que ce soit plus agréable à lire pour vous, je vais raconter ce week-end de façon chronologique, avec les bonnes adresses que nous avons pu découvrir et les essentiels à voir et à faire à Lausanne. Le tout en deux articles.

vignes lac leman

Je suis arrivée à Lausanne un peu après mes compagnons de voyage (Lilou, Aurélie, Stéphanie et Olivier) qui arrivaient directement de Paris et Lyon en train. J’étais ravie de retrouver Lilou avec qui j’avais découvert Dijon et Beaune le mois dernier, souvenez-vous. De Bordeaux, je suis allée en avion à Genève, et de là, j’ai pris le train pour Lausanne. Il faut compter environ une heure de vol et ensuite 40 minutes de train. Le train se prend directement à l’aéroport, et il y a des correspondances avec Lausanne pratiquement tout le temps. Entre le moment ou je suis descendue de l’avion et celui où je suis montée dans le train pour Lausanne, il a du s’écouler 25 minutes, c’était parfait. Je le dis souvent, j’adore voyager en train. On prend mieux la mesure du territoire, du patrimoine, de la ville, lorsque on y arrive en train ou en voiture, comparé à l’avion. Entre Genève et Lausanne, j’ai pu admirer le paysage, les couleurs de l’automne, et je guettais chaque apparition du lac Léman dans le paysage.

Pendant les trois jours à Lausanne, nous nous sommes déplacés en transports en commun. La ville est particulièrement bien desservie et on peut tout faire et tout voir en métro, bus, train et/ou à pied. Une initiative que je trouve géniale, par exemple : si vous choisissez de séjourner dans un hôtel à Lausanne, vous vous verrez remettre une carte donnant un accès gratuit aux transports en commun (bus, metro, train) pour toute la durée de votre séjour. Et cela pour toutes les catégories d’hôtel.

À la gare, David de l’Office de Tourisme de Lausanne était là pour m’accueillir et m’amener rejoindre Céline, la community manager de l’Office de Tourisme de Lausanne, Rémy de We Like Travel, Lilou, Aurélie, Stéphanie et Olivier au Royaume Melazic, pour participer à un atelier de décoration de cupcakes.

Le Royaume de Melazic, c’est une boutique, tout un univers féérique, qui revisite les contes de fées avec impertinence, poésie et féminisme, imaginé par deux soeurs (Mélanie et Soizic, vous l’avez ?). Ce sont aussi des ateliers autour de la pâtisserie pour adultes et enfants. Pendant l’atelier, nous avions six cupcakes chacun à décorer. Ce n’est pas mon fort la décoration des plats, et je suis toujours ravie d’apprendre deux ou trois astuces et conseils pour m’améliorer. En l’occurence, là c’était sur les embouts de poche à douille et la recette du glaçage à la crème au beurre pour une tenue parfaite (2 à 3 jours au frais) !

La recette du glaçage à la crème au beurre : 150g de beurre ramolli + 300g de sucre glace + 1 cuillère à café d’extrait de vanille + colorant. Travailler le beurre jusqu’à ce qu’il soit bien souple, ajouter le sucre glace, l’extrait de vanille et le colorant, continuer à mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène et bien souple. Dresser le glaçage sur les cupcakes (froids) à l’aide d’une poche à douille. Ajouter les éléments de déco de votre choix.

Royaume Melazic
Rue de la Madeleine 12
1003 Lausanne

decoration biscuits meluzic lausanne

decoration cupcake meluzic lausanne

Quoi de mieux que la pâtisserie pour créer des liens avec mes compagnons de voyage du week-end ?

Après cet atelier pâtisserie, parfait pour une entrée en matière, nous sommes allés visiter la cathédrale de Lausanne, un magnifique édifice gothique. La cathédrale date du 12ème siècle et est située tout en haut de la ville. Des escaliers permettent d’y accéder à pied. Dans la cathédrale, on peut voir encore la trace du passage routier qui traversait l’église pour relier la Cité-Dessus et la Cité-Dessous. De la cathédrale, le point de vue sur la ville est magnifique !

point de vue lausanne

cathedrale lausanne

lausanne

lausanne

Après la visite de la cathédrale et une première balade dans Lausanne pour rejoindre la gare, nous nous avons pris le train pour Grandvaux, au coeur du vignoble du Lavaux. C’est fou de savoir qu’à 15 minutes de train, on se retrouve dans un site historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco. De la gare de Grandvaux, nous avons marché pendant une petite demi-heure pour rejoindre un autre village, Cully. Une marche à travers les vignes, avec une vue sur le lac Léman, magnifique. C’était en plus le coucher du soleil, mais malheureusement, le ciel était plutôt couvert ce soir là.

vignobles du lavaux

vignobles du lavaux

Les vignobles du Lavaux

Les vignobles du Lavaux ce sont 920 hectares de vignes en terrasse, le long du lac Léman, sur 40 kilomètres allant du château d’Ouchy à Lausanne au Château de Chillon. D’ailleurs on peut faire cette balade à pied (comptez 8 heures de marche) et nombreux sont les itinéraires proposés à travers les villages et vignes pour découvrir ce patrimoine unique. Ces vignobles en terrasse remontent au 11ème siècle. Ce sont les moines bénédictins et cisterciens qui cultivaient la vigne, sur d’étroites terrasses soutenues par des murs en pierre. Depuis près de 1000 ans, des générations de vignerons, respectueux des traditions, ont entretenu et façonné ce paysage exceptionnel. On dit ici que les vignes reçoivent trois soleils : celui du ciel, celui de la réverbération du lac et celui emmagasiné dans les murs de pierre. Grâce à ces conditions exceptionnelles d’ensoleillement, les raisins de ces vignobles (chasselas), en murissant sont plus structurés et plus riches en sucre.

S’étendant sur environ 30 km le long du versant orienté au sud des berges du lac Leman, du château de Chillon, juste au sud de Montreux, jusqu’aux faubourgs orientaux de Lausanne au cœur du canton de Vaud, les étroites terrasses, soutenues par des murs en pierre, couvrent le bas des pentes fortement inclinées entre les villages et le lac. […] Le site est un exemple exceptionnel de l’interaction pluriséculaire entre les hommes et leur environnement, développé pour optimiser les ressources locales afin de produire un vin très apprécié qui a toujours été important pour l’économie locale.
— Lavaux, vignobles en terrasse, site de l’Unesco

À Cully, après la visite de la cave des Frères Dubois, nous avons dégusté plusieurs vins de Lavaux à la cave du Petit Versailles. Christian Dubois nous a fait gouté les différentes étapes de vinification et expliqué comment étaient faits les vins de Lavaux. Cela m’a fait penser aux vins de Bourgogne, avec cette même notion de terroir (ou de climats). Nous avons dégusté les deux appellations les plus prestigieuses : un Calamin grand cru et un Dézaley-Marsens Grand Cru de la Tour. Je n’avais jamais gouté des vins de Lavaux, et j’ai tout de suite aimé. Tout à fait le genre de vins blancs que j’aime. Les vins suisse ne sont pas très connus en France. Tout simplement car seulement 1 à 2 % de la production est exportée. 

J’ai à cette occasion découvert une tuerie, les flûtes. Ce sont des petits biscuits salés en forme de bâton, qui se savourent tout particulièrement dans le canton de Vaud, à l’heure de l’apéritif. Croyez-moi, c’est terrible. Quand on en goute un, c’est fini, on ne peut plus s’arrêter. Tellement bon ! Je serais bien restée plus longtemps à déguster des flûtes, boire du Calamin et écouter Christian Dubois nous parler des vins de Lavaux, mais nous avions un train à prendre. Vite, à la gare (heureusement la gare de Cully est à trois minutes à pied) pour ne pas rater notre train.

Cave du Petit Versailles
Chemin de Versailles 1
1096 Cully –  Suisse

cave vins lavaux freres dubois

vins du lavaux calamin

Arrivés à la gare de Lausanne, nous sommes allés directement à l’hôtel, en tram, histoire de se poser quelques minutes avant de repartir pour le reste de la soirée. Nous étions logés dans un superbe hôtel, le Château d’Ouchy, situé sur les bords du lac Léman. De ma chambre, située dans un angle de bâtiment, j’avais vue sur la ville, le port et le lac. Et la salle du petit déjeuner donnait sur le lac Léman. Un régal.

Château d’Ouchy
Place du Port
1006 Lausanne – Suisse

Bô Noël et le Festival Lausanne Lumières

Au programme de la soirée, la découverte de Bô Noël, déguster une fondue à l’igloo du terroir vaudois et une promenade dans Lausanne à travers le Festival Lausanne Lumières.

Car à Lausanne, il n’y a pas un mais des marchés de Noël. Le Bô Noël, ce sont des marchés de fins d’année – du 22 novembre au 31 décembre – disséminés un peu partout dans la ville, chacun à sa thématique. Une vitrine joyeuse et chaleureuse des richesses oenologiques, culinaires, créations artisanales de la Suisse.

Sur le marché du terroir et de la vigne, un igloo géant propose des mets 100% vaudois. C’est là que nous avons mangé une fondue vaudoise.
Vous le savez, j’aime le fromage, sous toutes ses formes. Et je crois que avec la fondue vaudoise, j’ai trouvé mon graal côté plat au fromage. C’était tellement bon ! Nous avions commandé trois sortes de fondues : une fondue au Gruyère AOP nature, une aux bolets et une fondue vaudoise à l’Etiviaz AOP. Accompagné d’un excellent vin de Lavaux AOC Dézaley Grand Cru, Clos des Moines 2016, et au dessert, des meringues double crème, je n’ai pas besoin de vous convaincre, je me suis ré-ga-lée ! En rentrant à Bordeaux, j’ai même dit à Honeydoudou que pour Noël, je voulais un service à fondu. Je ne suis pas exigeante comme fille, voyez.

Ma copine Gwen dit : “La vie sans fromage, c’est trop triste !”, je préciserais : “La vie sans fondue vaudoise et Dézaley Grand Cru et meringue double crème, c’est trop triste !”

bo noel lausanne

bo noel

igloo terroir fondue lausanne

igloo terroir fondue lausanne

Après le souper (comme on dit en Suisse), nous nous sommes promenés dans la ville, au travers des oeuvres lumineuse du Festival Lausanne Lumière qui  a lieu du 22 novembre au 31 décembre. Pendant cette période, une quinzaine d’oeuvres lumineuses sont installées dans le centre ville de Lausanne. J’ai beaucoup aimé notre balade qui nous a permis de voir la ville by night et d’aller ainsi d’oeuvre en oeuvre. C’était magnifique.

festival lumiere lausanne

festival lumiere lausanne

festival lumiere lausanne

festival lumiere lausanne

festival lumiere lausanne

Infos pratiques / utiles

Se rendre à Lausanne :
– En TGV-Lyria au départ de Paris (3 h 30).
– En avion jusqu’à Genève depuis Paris et la province, puis 40 minutes en train.

La monnaie :
En Suisse, la monnaie est le franc suisse. 10 euros –> 11 francs suisse (environ).
Dans certains commerce, on acceptera que vous payez en euros mais on vous rendra l’argent en francs suisse (sur la base de 1 pour 1).
Coût de la vie (exemples) :
Une baguette –> 3 francs suisse.
Un café –> 3,50 francs suisse

Quelques expressions typiquement suisse : 
– un natel –> un smartphone
– ça joue  –> ça va / c’est bon / c’est ok
– septante, huitante, nonante –> 70, 80, 90

Les repas :
En Suisse, on déjeune le matin, on dîne à midi et on soupe le soir. Si vous acceptez une invitation à dîner, n’arrivez pas à 20h00 😜

 

Merci à We Like Travel et à lOffice de Tourisme de Lausanne pour cette invitation👌. Et une mention spéciale pour David et Céline et un remerciement chaleureux à Rémy <3 !