{dimanche en famille} lapin aux câpres

lapin aux capres

Cette recette de lapin aux câpres est une recette parfaite pour un déjeuner dominical. En général, les repas de semaine sont des repas vite fait toujours, équilibrés si possible, cuisinés avec les légumes du marché et/ou tout ce qui se trouve dans les placards ou encore les restes du repas de la veille… Mais le week-end, j’aime bien cuisiner un « vrai » diner ou déjeuner. Dernièrement ce fut une recette de lapin aux câpres, trouvée dans un vieux livre de cuisine italienne.

lapin capres 3 {dimanche en famille} lapin aux câpres

lapin aux câpres - pour 6 personnes
_ingrédients_
• 1 lapin (1,2 kg) découpé
• 4 gousses d’ail
• 2 échalotes
• 1 boite de câpres (90g)
• 2 boites (de 400g) de tomates concassées
• huile d’olive

_préparation_
> faire chauffer l’huile d’olive dans une cocotte en fonte (ou une grosse marmite)
> ajouter les gousses d’ail écrasées et les échalotes émincées – laisser cuire jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés
> ajouter les morceaux de lapin et faites les revenir – retourner les si besoin
> lorsque les morceaux de lapin sont bien dorés, ajouter les tomates concassées – remuer
> ajouter les câpres – et laisser cuire 20 minutes
> baisser le feu, couvrir et cuire pendant 1 heure
> à mi-cuisson, saler et poivrer et découvrir
> ajouter 150ml d’eau en fin de cuisson

_nota_
• je l’ai servi avec de la polenta, mais une purée ou des pommes de terres vapeur iraient tout aussi bien
• les cuisinières italiennes font cuire les morceaux de lapin sur du gros sel (avant de les intégrer à la recette) pour faire partir « l’acqua amara » (l’eau amère) contenue dans les tissus de l’animal, je le fais parfois (quand j’y pense). La viande a alors un gout moins prononcé.


loading {dimanche en famille} lapin aux câpres hellocoton {dimanche en famille} lapin aux câpres
button print gry20 {dimanche en famille} lapin aux câpres


À propos de


'{dimanche en famille} lapin aux câpres' a 6 commentaires

  1. 26 février 2011 @ 3:35 Anne

    Je ne savais pas cette histoire d’eau amère. Je sais que ma grand mère ne mettais plus je ne sais plus quel morceau du lapin pour ne pas qu’il ait un goût prononcé.

    Répondre

  2. 26 février 2011 @ 4:31 bblinou83

    ça me fait penser que j’ai des boutons de pissenlit à cuisiner.

    Répondre

    • 27 février 2011 @ 9:40 auntie jo

      je suis curieuse de savoir comment tu cuisines ça !

      Répondre

  3. 26 février 2011 @ 7:02 Clémence

    j’aime beaucoup les câpres, ça doit être délicieux !

    Répondre


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  Images et textes sont la propriété exclusives de leur auteur. Old Paper par ThunderThemes.net customisé par Loup Niboyet