Type and press Enter.

Chodo ou Codeau | Antilles

chodo chodeau antilles

Assister à un mariage est toujours un moment heureux. J’aime ces moments de réjouissance, où tout le monde se prépare, se fait beau, se réjouit du bonheur de l’autre, ces moments où les familles se rassemblent… J’aime entendre les sermons à l’Eglise, j’aime entendre le Maire lire les lois du mariage & je pleure à chaque fois au moment du OUI.
Je trouve ce moment tellement solennel, ce moment symbolique devant la famille, les amis, l’Etat & devant Dieu parfois où l’on annonce l’envie et la volonté de veut passer le reste de sa vie avec la personne choisie, et cela pour le meilleur & pour le pire. Et lorsque des amis proches – presque la famille, célèbrent leur union sous le soleil du Pays Basque, lorsque la Guadeloupe, l’Inde & le Pays Basque se retrouvent sous le signe du Bonheur, lorsque je recueille une recette antillaise, le chodo, transmise par la mère de la mariée, je ne peux que me réjouir de ce bonheur & apprécier la journée !

Le chodo – ou chaudeau – l’orthographe diffère selon les familles, transmission orale oblige… est une crème à base œufs & de lait, traditionnellement servie en Guadeloupe lors des communions & des baptêmes… plus généralement les événements familiaux marquants, comme les mariages, les anniversaires… ou encore les veillées mortuaires… les occasions de la vie autour de la famille réunie.
Cette crème, descendante de la crème anglaise, elle accompagne généralement le pain doux, descendant en ligne directe du pain de Savoie en ces occasions.

J’aime les transmissions de recettes, j’aime écouter les histoires de ces plats, desserts qui ont traversé les continents, les époques, les tourments de l’histoire… ces plats qui donnent à l’acte de manger une signification autre… le corps & l’âme nourris par la même bouchée.

Cette recette du chodo, transmise par Claire est une version moins académique, moins officielle que la “vraie” recette du chodo, qui d’après tous les dires, mérite attention & suivi méthodique de la recette pour la réussir… J’aime les recettes traditionnelles, mais lorsqu’on peut simplifier les choses… je ne suis pas contre !
J’ai voulu refaire ce chodo, pour accompagner un gâteau au chocolat, la réalisation est un jeu d’enfant et la crème, un délice parfumé qui n’est pas obligé d’attendre les réunions de famille pour le déguster !
 chodo chodeau antilles

chodo chodeau antilles

 Chodo la recette de Claire – pour un peu moins d’1 litre

_ingrédients_
3 oeufs + 1 boite de lait concentré sucré + 2 cuillères à café de cannelle + 2 cuillères à café de muscade + 1 gousse de vanille + le zeste d’1 citron + 1 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger + 1 trait d’essence d’amandes amères

_préparation_
1 – battre les oeufs
2 – verser les oeufs battus dans une casserole, ajouter le lait concentré sucré, puis les épices & la gousse de vanille fendue dans le sens de la longueur, le zeste de citron & l’eau de fleur d’oranger
3 – mélanger et mettre sur feu doux
4 – remuer jusqu’à épaississement de la crème – une mousse va se former
5 – attendre la disparition complète de la mousse, éteindre le feu
6 – laisser refroidir & ajouter quelques gouttes d’essences d’amandes amères pour parfumer

_nota_
• bien évidemment les épices sont à doser en fonction de ses goûts propres

> le chodo se conserve 2-3 jours au frais, dans un récipient fermé

chodo chodeau antilles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

15 comments

  1. quelles splendides photos! bravo! moi aussi les mariages me touchent et me donne les larmes aux yeux aussi parce que je suis très romantique! biises micky

  2. Je ne connaissais pas du tout mais tu me donnes envie d’essayer!Que du bonheur pour les mariés!

  3. tes photos de mains me touchent beaucoup …

  4. Merci pour cette belle recette et cette belle histoire… Que de bonheur quand quelqu’un se raconte à toi à travers une recette traditionnelle de son pays :)

  5. Les épices dans cette crème anglaise me donnent envie, tout de suite… je trouve que chodo est plus joli à lire…

  6. et obama alors?!

  7. Tes photos sont magnifiques, ça a du être une très belle journée.

  8. super le chaudo les recettes d’en temps longtemps devraient se tranmettre de générétion en génération, moi aussi je pleure aux mariages à bientôt

  9. Je me régale de tes photos et chaque fois que je viens, c’est divin…bravo.

  10. oulala Doudou, je me souviens du chaudeau lorsque je vivais en Martinique, nous, nous le faisions surtout pour les communions

  11. Vive le métissage !!! mon chéri est breton c pas mal non plus…hihihihihi

  12. tu me donnes envie de repasser devant monsieur le curé.

  13. j’adore la crème anglaise : il faut absolument que je teste cette version pleine d’épices !

  14. Vive les mariés !!oui ouiii le chodo de mon ex voisine Odile, guadeloupéene… jen ai jamais parlé ??? mince alors :-)l’essence d’amande amère s’appelle “noyau” prononcé “no yo” en Guyaneah! nostalgiekeep fingers crossed all day long …

  15. Tu vois, je connaissais le traditionnel pain au beurre, chocolat mais pas cette tradition guadeloupéenne.. C’est une très belle histoire que tu nous racontes là, ujourd’hui spécialement. Beaucoup de bonheur aux mariés!