Type and press Enter.

une jolie balade architecturale dans le médoc & Chasse-Spleen

chateau chasse spleen medoc
Les cordonniers sont souvent les mal chaussés…
Lorsque je travaillais à arc en rêve centre d’architecture, je n’ai pas souvent eu l’occasion de suivre des parcours architecturaux… Il y a 1 mois, l’occasion de participer à une visite architecturale du très contemporain pôle agricole du Château Chasse-Spleen* s’est présentée, et comme elle fait le larron…

Le joli nom de Chasse-Spleen serait dû à Lord Byron ou plus vraisemblablement à Charles Baudelaire… Odilon Redon, l’illustrateur des “Fleurs du Mal” était un des voisins du Château et il semblerait que ce soit lui qui ait fait le lien entre ce vin & l’idéal du poète… La journée pluvieuse, aujourd’hui m’a donné envie de me replonger dans cette visite & cette dégustation ensoleillée et j’ai eu envie de partager cette belle journée avec vous !

chateau chasse spleen medoc

chateau chasse spleen medoc

chateau chasse spleen medoc

chateau chasse spleen medoc

chateau chasse spleen medoc

chateau chasse spleen medoc chateau chasse spleen medoc

chateau chasse spleen medoc celine foubet chateau chasse spleen medoc

chateau chasse spleen medoc 

 

chateau chasse spleen medoc 

Un soir, l’âme du vin chantait dans les bouteilles :
” Homme, vers toi je pousse, ô cher déshérité,
Sous ma prison de verre et mes cires vermeilles,
Un chant plein de lumière et de fraternité !

Je sais combien il faut, sur la colline en flamme,
De peine, de sueur et de soleil cuisant
Pour engendrer ma vie et pour me donner l’âme ;
Mais je ne serai point ingrat ni malfaisant,

Car j’éprouve une joie immense quand je tombe
Dans le gosier d’un homme usé par ses travaux,
Et sa chaude poitrine est une douce tombe
Où je me plais bien mieux que dans mes froids caveaux.

Entends-tu retentir les refrains des dimanches
Et l’espoir qui gazouille en mon sein palpitant ?
Les coudes sur la table et retroussant tes manches,
Tu me glorifieras et tu seras content ;

J’allumerai les yeux de ta femme ravie ;
À ton fils je rendrai sa force et ses couleurs
Et serai pour ce frêle athlète de la vie
L’huile qui raffermit les muscles des lutteurs.

En toi je tomberai, végétale ambroisie,
Grain précieux jeté par l’éternel Semeur,
Pour que de notre amour naisse la poésie
Qui jaillira vers Dieu comme une rare fleur ! “

Les Fleurs du Mal – Le Vin – L’âme du Vin • Charles Baudelaire
_nota_
• Château Chasse-Spleen – 32 chemin Raze – 33480 Moulis en Médoc
tél: 05 56 58 02 37 – mail: chasse-spleen@vin-bordeaux.fr
• le pôle agricole du Château Chasse-Spleen est l’oeuvre de l’agence d’architecture Lanoire & Courrian – on leur doit notamment le design du tramway de Bordeaux

Répondre à Hélène Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 comments

  1. Trop classe les photos. Mais pourquoi j’habite en région parisienne ?

  2. Jolie balade, Joelle. Et ce Baudelaire, quand meme, sacre bonhomme. Voila qui fait plaisir a relire.

  3. je ne m’appelle pas Simone, mais j’étais bien contente de venir avec toi !:) excellente journée jeune fille ;)

  4. wow, quelle super promenade !

  5. voilà le genre de ballade qui me plait bien… tu as eu le temps qui va bien : le top quoi !

  6. ben dis donc je serai bien venue avec vous !quand tu penses que j’ai été baby sitter chez A Lichine ….c’etait y’a…. ben y’a prescription, justement ;-)

  7. Tres belle ballade sous le soleil. MAis ou est-il celui-la ?? Sinon un grand merci pour participer a help-beat-sarcoma-a-thon :-) bises