Commencer à vous raconter Milan sans vous donner la recette du Negroni Sbagliato, serait comme parler de Pise sans montrer la tour enfin presque. J’ai passé 4 jours à Milan, 4 jours entre filles, visites, rires et blahblahs au programme… A Milan donc, nous avions décidé de vivre comme les Milanais, et de prendre le temps tous les soirs pour l’aperitivo – un art de vivre à Milan: à l’heure de l’apéritif, tous les bars de la ville vous offrent des petites choses à déguster selon les bars, ça peut aller du simple bol de chips + toast au somptueux buffet. Le premier soir, en bonnes puristes, nous avions décidé d’aller boire ce fameux Negroni Sbagliato dans le fameux Bar Basso, là même où il avait été inventé et breveté! Mythique. Et pendant 4 jours, ce fut Negroni Sbagliato tous les soirs.

Pour la petite histoire, c’est le comte Negroni, qui tous les soirs, prenait un Americano avant de dîner. Il demanda un jour au barman de remplacer l’eau gazeuse par du gin. Le succès de cet Americano avec du gin fut immédiat et il fut appelé du nom du comte qui en eu l’idée : le Negroni. Le Negroni Sbagliato est né dans les années 50, c’est une variante du Negroni, la traduction littérale est : negroni raté. La seule différence : le gin y est remplacé par du Spumante un vin mousseux. Il est désormais aussi populaire que l’original.

Negroni sbagliato – pour 1 verre

_ingrédients_
• 5-6 glaçons
• 1 tranche d’orange
• 1/3 de Vermouth (martini)
• 1/3 de Bitter Campari
• 1/3 de Spumante (vin mousseux)

_préparation_
> mettre les glaçons dans le verre
> ajouter la tranche d’orange
> verser le vermouth, le bitter campari et le Spumante
> remuer à l’aide d’un touilleur
> déguster !