Type and press Enter.

Curry indonésien aux épinards asiatiques

curry epinards asiatiques
Dimanche, avec mon amie Pierrette, nous avons cuisiné un curry assez inhabituel, un curry aux mauvaises herbes. Oui, oui, aux mauvaises herbes ! Je m’explique : dernièrement Pierrette avait remarqué une mauvaise herbe près de sa piscine, et, une de ses voisine de passage, Tursinah, lui a dit en les regardant: “mais non, ce sont des épinards asiatiques, ça se mange”.

Tursinah est indonésienne et vit en France depuis une dizaine d’année. Un personnage étonnant qui connait aussi bien les plantes que la cuisine… j’ai adoré l’écouter raconter la cuisine indonésienne et sa vie.Donc, dimanche, avec Tursinah, nous avons cuisiné ce fameux curry aux mauvaises herbes ou curry aux épinards asiatiques*… Nous avons utilisé pour ce curry tout ce qu’il y avait sous la main, et c’est ce que j’aime dans la cuisine de Tursinah : toutes les recettes s’adaptent en fonction du placard et de ce qu’on a sous la main. De la vraie cuisine de ménagère qui fait avec les moyens du bord! Alors regardez bien dans votre jardin ou dans celui, peut-être que vous en avez…

Curry aux épinards asiatiques – pour 6 personnes

_ingrédients_
• 600g d’épinard asiatiques (ou épinards)
• 2 feuilles de laurier
• 1 tige de citronelle
• 1 oignon
• 2 gousses d’ail
• 1 noix de gingembre – 2cm environ
• 2 cuillères à café de pâte de curry épicée
• huile d’arachide ou de tournesol

_préparation_
1 – couper les feuilles des épinards et les laver à grandes eaux
2 – blanchir les feuilles des épinards – les cuire 5 minutes dans de l’eau bouillante
3 – faire revenir dans une sauteuse, avec un peu d’huile, l’ail écrasé et l’oignon émincé
4 – ajouter le gingembre râpé et la pâte de curry
5 – remuer et ajouter les feuilles de laurier et la citronnelle coupée en fines rondelles
6 – laisser cuire 5 minutes tout en remuant de temps en temps
7 – essorer les épinards en les pressant avec les mains et les hacher grossièrement
8 – ajouter les épinards
9 – baisser le feu sur feu moyen et ajouter 300ml d’eau – saler et poivrer
10 – laisser cuire une quinzaine de minutes
11 – ajouter un peu d’eau si nécessaire
12 – gouter et rectifier l’assaisonnement en sel
13 – servir avec du riz et/ou des papadoms

_nota_
• Effectivement, j’y ai retrouvé un petit goût d’épinard. Nous avons accompagné ce curry avec des Papadoms*, c’était un vrai délice!
• vous trouverez les épinards asiatiques dans toutes les épiceries asiatiques. Si vous n’en n’avez pas vous pouvez aussi faire cette recette avec des épinards frais
• les papadoms : spécialité de la cuisine indienne, ce sont des petites galettes très fines faites avec de la farine et de l’eau – pour les manger, il faut les faire frire dans de l’huile

_merci_
• à Tursinah pour sa joie de vivre et sa recette
• à Pierrette et son si joli jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 comments

  1. bonjour j’ai bien aimé votre cours vendredi à bientôt chantal

  2. cette mauvaise herbe les reunionais l’appelle ” bred ” ma belle -fille reunionaise ramasse ses ” mauvaises herbes ” et les cuisine à la mode asiatique je dois avouer que c’est delicieux .
    j’adore votre site que je viens de decouvrir

    1. quand j’étais à madagascar, on me parlait des breds, et je ne voyais pas à quoi ça faisait référence comme herbe. maintenant, je sais. merci ginette !!

  3. […] Lorsque j’ai rencontré Tursinah, je lui ai demandé si elle pouvait me donner la recette de la sauce Satay. Typiquement le genre de recette dont vous trouvez 50 versions si vous la cherchez sur le net, mais typiquement le genre de recette qui n’a pas de recette exacte, non plus! Elle m’a répondu : mais, on va en faire une, si tu veux! Ah oui, je veux bien! Aussitôt dit, aussitôt fait. Un rapide coup d’œil dans les placards pour vérifier qu’il y avait le minimum : des arachides, mais pas de tamarin – élément indispensable. Bon, en fait, c’était pas grave, Tursinah savait comment le remplacer. ;-) […]

  4. J'essaierais bien cette recette avec des 'épinards classiques' en attendant que je retourne au RU, là où j'ai des magasins asiat à proximité.

  5. Quel beau moment… et quelle originalité!! ca fait plaisir ce récit…

  6. _marie-odile, je ne connais pas le nom de cette herbe, malheureusement… si je trouve son nom, je le mettrais sur le billet! ;)

  7. bonjour,je n'arrive pas à l'identifier (l'herbe..). Quel est son nom, svp?Merci de ton aide et tde ton blog que je suis sur bloglinesMarie-Odile

  8. _oui, cathy, c'est rigolo!_mlle pigut, c'est quelqu'un de vraiment chouette!_babeth59 et barbara, oui, toujours demander avant d'arracher, la nature est pleine de surprises ;)

  9. Génial cette recette de mauvaise herbe… Comme quoi avant d'arracher, il fait se renseigner !

  10. je vais regarder mon jardin avec des yeux curieux!….mais je doute fort d'en trouver…

  11. MMm magnifique repas et j'adorerai rencontrer Tursinah!

  12. Super! Cathy