ronde heureuse
Les régimes et moi c’est une longue histoire. Une histoire de souffrance, de déni de soi, d’envies réprimées, de grande satisfaction – lorsque je perdais des kilos, de culpabilisation, de découragement – lorsque je reprenais les kilos perdus… Je compte en centaine les kilos perdus et les kilos retrouvés sur 20 ans de régimes!Une lutte constante et inégale pour réaliser un jour que tout se passe dans la tête. Alors, un jour, j’ai dit Stop aux régimes ! Stop Dr Fricker, Stop Madeleine Gesta, Stop Dr Atkins, Stop Dr Montignac, Stop le régime dissocié, Stop le régime hyper-protéiné, Stop le Docteur Dunkan, Stop à toutes formes de déséquilibre alimentaire ! Stop !

Ronde et heureuse

Je suis devenue ronde et je suis devenue heureuse – bien plus que je ne l’étais à 15 ans. J’étais toute mince mais bourrée de complexes. Je me suis sentie finalement bien dans ce corps que j’avais enfin investit, dans ce corps qui ne m’avait jamais renvoyé une jolie image – même à 15 ans quand j’étais mince… A bientôt 40 ans, je le sais maintenant que j’étais mince à 15 ans, et à 18, et à 20 ans aussi. Mais je ne le voyais pas, je ne le savais pas. Et j’étais au régime. Toujours. Perpétuellement au régime. A partir du moment où j’ai décidé d’assumer ma génétique, mon poids, mes kilos, mes formes, je me suis sentie mieux. Tout simplement, j’avais décidé de m’accepter comme j’étais.
Décider d’être heureuse en étant ronde – voire  très ronde, c’est décider d’aller à contre courant de la tendance, c’est retenir, marqué au fer rouge certaines réflexions de vendeurs pas très délicats “du 46? mais, c’est éléphantesque!”, “ah, non, madame! nous n’avons rien au dessus du 42!”,   c’est assumer de prendre un steak frites parce qu’on a envie de frites alors que toutes les filles de la table prennent une salade, c’est aimer nager, et continuer d’aller à la piscine ou à la plage malgré le regard des autres – et c’est difficile, c’est ne pas faire cas des petites réflexions maladroites de son entourage : “euh, les chips, tu ne devrais pas…”.

Mais avoir des formes et des rondeurs qui réchauffent les cœurs, c’est aussi, ne pas avoir de rides trop marquées, se permettre un joli décolleté, c’est connaitre son corps par cœur pour éviter les faux-pas vestimentaires, et c’est aussi aimer prendre soin de ses cheveux, de sa peau.

Je veux perdre du poids, mais je ne veux pas faire de régime. J’ai donc décidé de ré-équilibrer mon alimentation… tout simplement. Alors, cet été, je réduis le sel, le sucre, le gras, je mange + de légumes, de fruits, j’équilibre l’apport féculents/protéines/fibres… et on verra bien. Mais hors de question de bannir complètement la gourmandise & le plaisir.

à suivre …