Type and press Enter.

Astuce | Faire soi-même du lait fermenté

lait fermenté

Le Buttermilk ou babeurre ou encore lait ribot ou lait fermenté est utilisé dans beaucoup de recettes de la cuisine américaine : gâteaux, muffins, pancakes… En Irlande aussi. C’est l’un des ingrédients phare du Soda Bread, recette emblématique de l’Irlande. Le babeurre est à l’origine le lait qui restait dans la cuve après avoir fait le beurre. Ce petit lait était considéré comme une boisson énergisante et désaltérante. La tradition voulait que, dans chaque ferme irlandaise, était offert à tout visiteur, une tasse de ce lait. Et dans la cuisine nord-africaine, il est aussi très populaire.

astuce pour faire soi-même du lait fermenté (en dépannage)

Le lait fermenté a un goût proche de celui du yaourt, liquide et plus onctueux. De nos jours, le lait fermenté est fait à base de lait maigre fermenté à l’aide de souches de bactéries. Il se trouve au rayon frais des supermarché, au rayon beurre, crème, à côté du lait frais. Mais si, comme moi, le lait fermenté ne fait pas partie des achats quotidien et que vous décidez – un dimanche, le soir, à l’heure où les magasins sont fermés, voilà la recette de dépannage pour faire votre lait fermenté ! Très pratique pour moi, elle m’a dépanné plusieurs fois, déjà !

lait fermenté

pour faire 225 ml de lait fermenté

_ingrédients_
• 225 ml de lait entier
• 1 cuillère à soupe de jus de citron fraichement pressé

_préparation_
1 – verser le lait dans une jatte, ajouter le jus de citron
2 – laisser reposer 15 minutes à température ambiante – le lait va commencer à “tourner”, ne vous inquiétez pas
3 – bien mélanger avant d’utiliser
4 – vous pouvez conserver ce “lait fermenté” deux ou trois jours dans un contenant fermé hermétiquement

_nota_
• pour faire du lait fermenté “maigre”, mélanger (dans les mêmes proportions) du lait écrémé avec du vinaigre blanc.

Répondre à Karim Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

58 comments

  1. Pour précision, ça ne donne pas du lait fermenté, ça dépanne et remplace le lait fermenté si vous n’en n’avez pas. L’effet du citron sur le lait provoque une réaction qui vous donne une lait plus épais et acidulé.

  2. N’importe quoi, que des conneries. J’ai essayé, cela n’a jamais donné du lait fermenté, juste du lait avec du jus de citron, bon à jeter… Vaut mieux faire confiance aux professionnels.

  3. N’importe quoi ! J’ai essayé, et cela ne fonctionne absolument pas. Depuis ce matin j’attends que cela fermente et rien, même pas caillé. Que des conneries…

  4. Bonjour – Même à un prix exorbitant, je prends tout de suite si l’on trouve du lait ribot à La Réunion !!! Mais où en avez-vous vu ???

  5. Recette testée ce matin pour faire des pancakes. Cela m’a été très utile car le lait ribot ne court pas les rues à la Réunion. Sinon on peut en trouver mais à un prix exorbitant! Merci

  6. […] sinon le bocal pourrait exploser. (Credit Photo internet) récipient à tsukemono en verre. Comment faire soi-même du buttermilk ou lait fermenté (ou babeurre ou lait ribot) Le Buttermilk ou babeurre ou encore lait ribot ou lait fermenté est utilisé dans beaucoup de […]

  7. […] Comment faire soi-même du buttermilk ou lait fermenté (ou babeurre ou lait ribot) Le Buttermilk ou babeurre ou encore lait ribot ou lait fermenté est utilisé dans beaucoup de recettes de la cuisine américaine : gâteaux, muffins, pancakes… En Irlande aussi. […]

  8. Désolé mais cet article raconte n’importe quoi ! Le babeurre et le petit-lait n’ont strictement rien à voir, faire fermenter du lait se fait avec un ferment et non avec un acide, dans ce cas on le fait cailler.
    Pour ceux qui veulent fabriquer du vrai lait ribot : http://cartron.org/faire-son-lait-ribot-maison/

  9. […] me donne l'eau à la bouche, même si elles ne sont pas toutes forcément illustrées de photos. Comment faire soi-même du buttermilk ou lait fermenté (ou babeurre ou lait ribot) Le Buttermilk ou babeurre ou encore lait ribot ou lait fermenté est utilisé dans beaucoup de […]

  10. es-que c’est grave si je mes du lait demie écrémés?

  11. […] essayé d’en trouver sur Limoges sans succès. Jusqu’à ce que je tombe sur cet article de Joelle qui expliquait comment faire du babeurre à la maison avec du lait et du citron! une astuce maline […]

  12. […] si vous n’avez pas de lait fermenté sous la main, vous pouvez toujours en faire vous même avec cette méthode de dépannage • et puis n’oubliez pas les règles de calcul pour les conversion des mesures américaines […]

  13. […] vous n’avez pas de lait fermenté sous la main, vous pouvez toujours en faire vous même avec cette méthode de dépannage • et puis n’oubliez pas les règles de calcul pour les conversion des mesures américaines […]

  14. […] fleurette sucrée • et si vous n’avez pas de lait ribot (ou fermenté) vous pouvez utiliser mon truc pour en faire vite […]

  15. J’aime faire des recettes au buttermilk et je reçois souvent des mails pour savoir où en trouver alors je vais me permettre de mettre un lien dans mon billet sur les whoopies vers ton article .
    Bonne journée

    1. ah oui, c’est sympa! (précise aussi que c’est en dépannage ;-))

  16. En voilà une astuce facile à retenir.

    1. n’est ce pas! ;-)

  17. j’ai la chance de trouver du lait ribot au monop du coin en demi-litre. Sinon le lait fermenté utilisée dans la cuisine maghrébine est vendu en 1 litre ce qui est trop pour moi. Quelle est la quantité pour 1/2 litre de lait. On divise aussi par deux la quantité de citron ?

    1. dans la recette, je donne la quantité pour 225ml de lait. Multipliez-par 2 pour obtenir 450ml ;-) (ce n’est que du dépannage)

  18. Je connaissais cette méthode. On trouve aussi du lait fermenté dans les magasins arabes. ON L’appelle “lben” et il est absolument parfait pour les pancakes.

    1. oui, tout à fait! et même en supermarché! c’est celui que je trouve plus facilement ;-)

    2. 22juillet 2017 Le lait IBEN c’est du de la vache on peut l’obtenir avec du lait de chèvre ou brebis plus doux

  19. Merci beaucoup pour cette astuce ! Je fais beaucoup de cupcakes à partir de recettes américaines.
    Je vis en Mauritanie et pour remplacer le buttermilk, j’utilise des petites briques de “lait caillé” qui est produit et consommé ici. Mais on n’en trouve pas toujours donc je conserve précieusement votre astuce.
    D’autre part, j’adore votre site et j’ai gagné une super réputation grâce à la recette de la tarte au citron :-)

    1. de rien cécilia! et merci pour le gentil mot! en effet le lait caillé que vous trouvez en mauritanie remplace aussi très bien! ;)

  20. merci beaucoup!…c’est toujours le dimanche que j’ai envie d’en avoir pour une recette!….

    1. comme moi! ;)

  21. Je garde l’astuce sous le coude, pour de futur besoin. Merci

    1. de rien! ;-D

  22. Pratique dis-tu? Super pratique, surtout pour moi qui doit utiliser du lait sans lactose. Jamais vu de babeurre sans lactose au supermarché. Merci beaucoup.

    1. ah ben, super! si ça peux t’aider! ;-))

  23. Et le buttermilk fait des miracles dans les pancakes ! Un succès assuré, car du coup, ils sont terriblement moelleux ! De ce côté-là du monde (Montréal), le buttermilk est aussi plus populaire qu’en France. :)

    1. oh oui!! des pancakes ultra-moelleux et tout gonflés!

  24. *savais_
    K.

  25. Intéressant, le lait ribot (et non robot ni ribaud) est aussi très employé dans la gastronomie bretonne, cela aurait mérité d’être signalé dans ton billet car à ma connaissance, la Bretagne est la seule région de France ou le lait ribot est vendu et présenté dans les rayons des supermarchés au même titre que les yahourts (oui je sais “yoghourts” mais soyons modernes). Je ne sauvais pas qu’on pouvais le faire par ce procédé.

    Mister K.

    1. oui, mais n’en sachant pas plus, je ne me suis pas permise de développer sur la cuisine bretonne… ta précision tombe très bien! ;)

  26. Thank you so much pour l’astuce.
    Bises

    1. de rien zaïna! et bonne fête! ;)

  27. Alors ça je le note parce que j’ai (mine de rien) pas mal de bouquins de pâtisserie US et GB, et le buttermilk il y en a souvent !

    1. oui, les pâtisseries anglo-saxonnes l’utilisent beaucoup!! ;)

  28. Je vais essayer, je suis une fan de la version suédoise du buttermilk qui s’appelle le filmjölk. J’ai justement testé une recette pour en faire qui devient alors le filbunke mais c’est comme les yaourts il faut une base de filmjölk ou de lait ribot pour faire le filbunke. Merci pour cette astuce, je note. A très bientôt

    1. de rien, ma belle! bise

  29. Super !!! Moi j’aime aussi utiliser du lait fermenté dans la pâtisserie et je n’en ai pas toujours…
    Merci pour le truc !!!

    manue

    1. ça dépanne bien! :)

  30. j’ai la chance d’avoir des graines de kéfir de lait, et le résultat est sensiblement le meme avec un coté un peu plus aigrelet que le lait fermenté.
    je remplace dans le yaourt, le lait ribot, le buttermilk …….. par ce kéfir de lait dans les gateaux, muffins, pancakes et cakes en tout genre.

    j’aime beaucoup ton site sur lequel je découvre souvent des recettes intéressantes.

    bon jeudi gourmand
    virginie

    1. on m’a donné des graines de kéfir (de fruit, me semble-t-il) une fois, mais je les ai laissé mourir je pense, bref, j’ai tout jeté sans tester ;(

    2. Je cherche des grain de Kéfir? ??

      1. Vous pouvez en trouver dans certains magasins bio, semble-t-il.

        1. Faux !
          Les magasins bio n’ont pas de droit de vendre des grains de kéfir, et ce produit n’est commercialisé nulle part, on ne peut le trouver qu’auprès de quelqu’un qui en a et peut en partager.
          Ce qu’on trouve dans les boutiques bio c’est une poudre et non des grains, comme si les grains avaient été desséchés pour pouvoir les conserver. D’une part le résultat n’est pas vraiment convaincant, et d’autre part on ne peut pas réutiliser la poudre comme on peut le faire avec les grains.

          1. Merci Daniel pour toutes ces précisions.

          2. Bonjour j utilise la préparation pour kefir maison bio, on peut garder un peu du lait fermenté pour en refaire un litre, valable 5 à 7 fois possible.

      2. Contrairement à ce qu’affirme Joëlle on n’en trouve pas en magasin bio, mais par contre mettre une petite annonce dans ce type de magasin a des chances d’avoir un résultat positif, les gens qui consomment du kéfir ont souvent une démarche plus globale qui inclue une alimentation saine, donc bio.
        Penser à préciser s’il s’agit de kéfir de lait ou de fruit (qu’on devrait plutôt appeler kéfir de sucre, car il agit sur le fructose et le saccharose).
        Pour information, le kéfir de lait est le résultat harmonieux de la vie organisée et symbiotique entre:
        Lactobacille Caucasicus
        Lactobacille Casei
        Streptocoque lactis
        Streptocoque diacétilactis
        Leuconostoc citrovorum
        Saccharomyces Kéfir
        soit 6 composantes, qui se présentent sous forme de grains ayant l’apparence de petits morceaux de chou-fleur.

        Le Kéfir de fruits est, lui, une composante de trois souches:
        Lactobacille Caucasicus
        Streptocoque lactis
        Saccharomyces Florentinus, qui est une mutation de Saccharomyces Kéfir apte à fermenter le saccharose et le fructose, ce que ne fait pas le Kéfir de lait.
        Il se présente sous forme de grains ayant l’apparence de petits cristaux translucides.

        Comme je ne le répéterai jamais assez, pour faire fermenter du lait, il faut du ferment, c’est à dire un mélange de levures et de bactéries. Avec de l’acide (comme du jus de citron) on le fait simplement cailler, ce qui n’a rien à voir. Ne serait-ce que par la durée du processus : plusieurs jours pour la fermentation, quelques minutes pour le caillage.

        1. Merci Daniel pour toutes ces précisions. J’avais entendu à la radio, qu’on pouvait en trouver dans certains magasins bio … mais effectivement, personnellement, je n’en ai jamais trouvé.
          C’est une bonne idée que de mettre une annonce pour en trouver. Merci du conseil !

    3. le kefir du lait c’est top

  31. Bonjour,
    oh merci – Ma voisine m’a acheté un livre de recettes lors de ses vacances en Irlande et justement nous nous demandions comment trouver le babeurre ou comment le faire.
    Je vais essayer ce weekend. merci Joelle.

    1. il vaut mieux le vrai lait fermenté, quand même… c’est vraiment en dépannage, mais ça marche très bien, je te promets! :)

      1. Si une ferme se trouve pas loin de chez vous, qui ont des vaches à l’heure de la traite vers 18 heures environs rendez vous avec votre bidon de 5 litres ( bidons d’eau de source) achetez 4 litres de lait.
        Une fois à la maison, laissez fermenter 3 à 4 jours, lorsque le lait aura une consistance proche de la faisselle rajouter 25 cl d’eau chaude, fermez votre bidon et secouer le lait jusqu’à l’apparition des petites particules de beurre. Continuez la secousse doucement jusqu’à ce que le beurre se met a se ramasser tt seul, l’extraire avec une passoire en coupant le haut de votre bidon avec un couteau, et le tremper dans l’eau froide; Il restera que le lait du beurre.
        Ramasser le beurre avec une cuillère et mettre dans un petit récipient pour le consommer en tartine au ptit dèj.

        1. merci pour ce commentaire. Et le beurre frais, il n’y a rien de meilleur ! Malheureusement j’habite en pleine ville, bien loin d’une ferme …