Type and press Enter.

mange prie aime | eat pray love

eat pray love

Le livre est depuis bien longtemps sur mes étagères, et j’ai presque réussi à le finir avant que le film éponyme ne paraisse. Malgré tout, je suis donc allée voir le film Eat Pray Love Mange Prie Aime avec Julia Roberts dans le rôle principal et Javier Bardem. Les filles, n’y allez pas que pour lui, il est présent, certes, mais pas très longtemps à l’écran. Même si il ne fera pas date dans l’histoire du cinéma, j’ai bien aimé ce film – une jolie comédie romantique, “une bulle rose dans une journée grise” (comme l’a joliment dit Bergeou).

Eat Pray Love – Mange Prie Aime

Le livre bien sur est plus riche et complet et aborde en profondeur des thématiques que le film effleure. C’est dommage. Mais, parce qu’il parle d’une fille à la recherche de son juste équilibre, une fille en quête de nourriture spirituelle… parce qu’il parle de cuisine italienne, de yoga, de spiritualité et de recherche du bonheur, je m’y suis retrouvée, un peu, beaucoup. La part belle est donnée à Julia Roberts et à son sourire, mais les seconds rôles sont extra et Javier Bardem est craquant.

Les images, n’en parlons pas! Rome, Bali, l’Inde, New-York… je n’avais qu’une envie en sortant du film, c’était avoir les moyens de partir comme Elizabeth Gilbert, pendant un an, à la recherche de mon équilibre profond, partir vivre à Rome, en Inde et avoir une aventure à Bali… et rencontrer des personnages comme Richard du Texas, ou Ketut, ou encore Wayan. Mais tout bien réfléchi, je crois qu’il n’y a pas besoin de partir si loin et que nous pouvons tous trouver cet équilibre au plus profond de nous même, où que nous soyons. Personnellement, j’ai Mister Paper, Marie, Monica, et tous les autres pour m’apporter leur sagesse et m’enrichir de leur amitié.

Il y a une scène dans le film, où les personnages se définissent par un mot ; je me suis alors demandé quel serait le mien : Saudade peut-être ou encore Métissage… et vous, quel serait votre mot ?

eat pray love

eat pray love

I always thought we only had two choices in our lives when it came to pizza crust—thin and crispy, or
thick and doughy. How was I to have known there could be a crust in this world that was thin
and doughy? Holy of holies! Thin, doughy, strong, gummy, yummy, chewy, salty pizza paradise. 
― Elizabeth Gilbert, Eat, Pray, Love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 comments

  1. Autant j’ai adoré le livre, autant j’ai été peu séduite par le film (hormis Javier Bardem ☺)
    Je me souviens avoir passé des heures à réfléchir à cette histoire de mot, c’est vrai que c’est pas évident !

  2. C’est difficile un mot pour se définir.
    Je dirais passioné, que ce soit au travail comme à la maison.

  3. moi j’ai le livre sur mon étagère à la chambre depuis quelquessssss mois mais je ne l’ai pas encore ouvert……
    il va falloir que je le fasse….
    bonne journée ;-)

    1. une fois que j’ai ouvert le livre, je n’ai pas arrêté. très plaisant à lire ;) bonne journée, toi aussi!

  4. Le livre est gentillet mais je n’ai pas du tout saisi l’engouement qu’il y avait autour. Je ne dis pas que je n’aimerais pas voir le film mais je n’irai pas spécialement au cinéma pour le voir non plus. Merci pour ta critique en tout cas ;)

    1. Je l’ai lu en vo et perso, j’ai vraiment beaucoup aimé. Je crois aussi qu’il est très “américain” dans un sens… Et si tu as trouvé le livre gentillet, je pense que tu seras déçue par le film au cinéma… et il sortira en dvd, anyway ;-)

  5. pas facile ta dernière question, j’ai eu du mal à trouver. J’ai pensé à gourmande mais ce qui me définit le plus je pense c’est maman….faudrait peut-être que je coupe le cordon ;)
    Pour moi le film c’est ce soir, ça devait être hammam entre filles pour se “re”trouver” mais y avait pas assez de place alors on va se manger une bonne glace italienne et sûrement pleurer un chouïa….

    1. j’avoue j’ai pleuré, mais bon, moi je pleure très très facilement, ce n’est pas un critère objectif ;-) maman, c’est le plus beau mot! bises et bon film!

  6. tu as raison je suis allez voir ce film hier après midi avant le boulot et c’est le coeur léger que je suis allez travaillé. je suis allez en voyage d’étude à Rome quand j’avais 17 ans et le rendu de cette ville dans le film est un belle hommage et j’ai envie de partir pour Bali dés aujourd’hui et pas que pour retrouver javier bardem avec qui j’aurai bien une “aventure” car tout le monde a une aventure à Bali. enfin bref, un trés bon moment, il faut allez voir ce film!!!

    1. lol! et au fait, quel serait ton mot à toi?