crostata

Quelques mots jetés sur un petit bout de bloc-notes, Crostata di Eveline. J’ai trouvé cette recette chez Pierrette. C’est son amie Eveline qui lui avait griffonné sa recette un jour, il y a quelques années. Quelques ingrédients (farine, sucre, beurre et levure) notés à la main sur un bout de papier, rien sur la préparation, rien sur la cuisson. Je n’arrivais même pas à voir ce que ça pouvait donner à la fin. Mais Pierrette était là pour me décrire le résultat final. Heureusement. La crostata, c’est un genre de tarte. Un peu la version italienne de notre tarte à la confiture. Je ne l’ai même pas noté tellement elle était simple à retenir, et puis je l’ai testé, en essayant de trouver la quantité d’eau à ajouter et le temps de cuisson. Et puis, finalement, j’ai réussi. et j’ai adoré cette tarte. Et cet été, chez mes parents, dès que nous avions un invité, hop je faisais cette crostata. C’est devenu pour nous, le it dessert de cet été 2010.

 crostata

Crostata “di Eveline” – pour 6/8 personnes

_ingrédients_
• 150g de beurre
• 300g de farine
• 150g de sucre
• 1/2 sachet de levure
• 5-10 ml d’eau
• 1 pot de confiture de votre choix

_préparation_
1 – préchauffer le four à 180° chaleur tournante
2 – mettre la farine, le sucre et la levure dans un saladier
3 – ajouter le beurre coupé en petits morceaux
4 – malaxer du bout des doigts
5 – lorsque la pâte est homogène, ajouter un peu d’eau (5 ml pour commencer)
6 – rassembler la pâte, mais ne pas la travailler trop longtemps (si vous pensez qu’il faut rajouter un peu d’eau, rajoutez-en)
7 – former une boule et emballer la pâte dans un film alimentaire ou un torchon propre et mettre au frais 15-30 minutes
8 – étaler la pâte, la poser dans un moule à tarte
9 – étaler dessus la confiture
10 – avec le reste de la pâte, découper les petites bandes qui formeront les croisillons
11 – enfourner 25-30 minutes. La pâte est cuite lorsque les croisillons sont bien dorés.
12 – laisser refroidir avant de découper

_nota_
• avec de la confiture de prunes, abricots, figues ou encore fraise, c’est un must!
• préférez la farine de blé basique, la pâte se tiendra mieux qu’avec la farine fluide – je prends toujours la moins chère du rayon et ça va très bien.
petite astuce personnelle : parce que l’opération qui consiste en étaler la pâte et la poser dans le moule peut être  délicate avec cette recette, j’étale ma pâte directement sur le papier cuisson sur lequel j’ai tracé (sur l’envers du papier) un cercle de la dimension du moule.

crostata