Type and press Enter.

Gelée de coings à la vanille

Je ne suis pas vraiment confitures, ni gelées, sauf pour la gelée de coings. Les enfants et Honeydoudou aiment tellement ça que même si je ne suis pas très fan de faire des confitures, j’en fais tout de même. En réalité, je n’aime pas toute la partie “stérilisation” avec ma grosse marmite dans laquelle je ne peux pas mettre tous mes pots, alors, souvent, il faut stériliser en 2 fois, re-faire bouillir, sortir les pots, se bruler les doigts… Bref, le plaisir des confitures, bof… Généralement, ce sont les copines – ou maman – qui sont les fournisseurs de nos confitures maison.

Et puis l’autre jour, ma copine Isabelle m’a ramené un gros sac de coings, ramassés dans le jardin de leur maison de campagne en Charente. Et puis, j’ai vu qu’ils commençaient à s’abimer, je n’avais plus le choix. Il y en avait beaucoup trop pour faire de la pâte de coings, et puis, je n’avais pas de cognac sous la main pour refaire mon cognac de coings aux épices, alors j’ai tenté une gelée de coings à la vanille. Et là, je réalise que mon four vapeur neff a une fonction stérilisation – la partie même que je n’aime pas. Autant vous dire que depuis, je n’arrête pas d’en faire des gelées et/ou confitures et que je suis devenue une adepte de la tartine à la gelée de coings.

gelée de coings à la vanille (pour 1 kg de fruits)

_ingrédients_
• 1 kg de beaux coings (lavés et coupés en morceaux)
• 2 litres d’eau
• du sucre
• 1 gousse de vanille

_préparation_
1 – mettre les coings et l’eau dans une grande marmite
2 – à compter de l’ébullition, cuire pendant 1h à feu moyen
3 – à l’aide d’une écumoire, enlever les coings et les laisser égoutter dans une passoire – au dessus d’un récipient pendant 1/2 heure – vous pouvez les écraser un peu avec une fourchette (ou idéalement un presse purée)
4 – récupérer le jus des fruits égouttés
5 – filtrer l’eau de cuisson et le jus obtenu
6 – mesurer en litres le jus obtenus
7 – mettre le jus dans une casserole et ajouter le sucre (600g pour 1 litre de jus)
8 – couper la gousse de vanille dans le sens de la longueur, avec le dos du couteau, racler les grains et les mettre dans le jus avec la gousse
9 – mettre sur le feu, attendre l’ébullition – écumer si besoin
10 – à partir de l’ébullition, tester régulièrement pour voir si la confiture est “prise” – compter environ 25/30 minutes
11 – lorsque la confiture est prise, à l’aide d’une louche, mettre dans les pots stérilisés
12 – fermer les pots et retourner les – laisser refroidir 24h

_nota_
• pour voir si la confiture est “prise”, plongez une cuillère en bois dans la gelée, la lever et laisser la gelée couler. Lorsque vous voyez que la gelée se fige en 2 gouttes sur le bord de la cuillère, la gelée est prête à être mise en pots.
• soyez patients et attendez le complet refroidissement des pots avant de les retourner.
• pour vous donner une idée : pour 3 kg de coings, j’ai obtenu une dizaine de pots de confitures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 comments

  1. les confitures de mamans???? de tata Karine oui!
    24 kilos de figues chaque été depuis 15 ans et si peu de reconnaissances, j’vous jure!

    1. oui, mais tata karine n’est plus là pour nous fournir ;-)

  2. C on de rouge/orangé est très joli, on dirait presque de la fraise! Ça donne envie de s’en faire une bonne tartine! ^_’

  3. Elle a vraiment l’air délicieuse ta gelée Joëlle !
    Cela me donne envie d’en faire un ou deux pots !
    Ca timbe bien, j’ai 6 coings qui n’attendent que d’être cuisinés…

    1. délicieuse ! je suis accro ;-)

  4. […] This post was mentioned on Twitter by joelle dubois, joelle dubois. joelle dubois said: [chez auntie jo funny little kitchen] il est venu le temps des confitures… http://bit.ly/cPS7IE […]