cuisine camerounaise

Lorsque j’ai feuilleté le livre de Mun’a Yous, les trésors de la cuisine camerounaise une vague d’émotion m’a submergé. C’est comme si Mémé était là, tout à côté de moi et qu’elle me prenait dans ses bras… Gari, Missole, N’nam Ngon, Nkui, Miondo, N’dollé… tous ces noms qui résonnait du fin fond de mon enfance… J’étais dans la cour, assise sur le petit banc en train de la regarder cuisiner.

Les trésors de la cuisine camerounaise

Ce qu’il y a de magique avec Internet, c’est les rencontres virtuelles (ou pas) que faites… Souvent un simple échange de mails, parfois plus… Et ces rencontres vous apportent toujours. Parfois, plus que cela encore. Dans un mail, Amy me disait qu’elle était elle aussi “métisse de France et du Cameroun”, et que mon blog lui rappelait “de si beaux souvenirs d’enfance dans une famille multicolore, partagée entre deux continents”, elle m’a parlé du livre que sa mère avait écrit : un livre sur la cuisine camerounaise. Elle se proposait de me l’envoyer, car elle pensait qu’il m’intéresserait.

Un livre sur la cuisine camerounaise ? Impossible de refuser la proposition. Il y a si peu de livre sur la cuisine africaine (hors Magreb) en général, alors sur les pays en particulier… il y en a très très peu. Malheureusement. Car la cuisine africaine est variée et gouteuse. Elle n’est pas forcément adaptée à un mode de vie occidental ou il faut aller vite, toujours plus vite… c’est vrai, beaucoup de plats cuisent longtemps, demandent beaucoup d’ingrédients, mais pas toujours. Il y a des recettes faciles, qui peuvent se faire assez rapidement et qui sont adaptables… et la cocotte-minute sait faire des miracles !

C’est la maman d’Amy qui a écrit ce livre. Scripte pour le cinéma, mère de 3 enfants, Mun’a Yous a pour passion la cuisine. Elle décide alors de partir à la recherche de toutes les recettes du Cameroun. Un vrai travail de recherche et de fond. Quand on sait que les recettes en Afrique n’ont généralement pas de mesures, je reste admirative du travail d’adaptation des recettes. Edité à compte d’auteur, ce livre a été publié en 1999 et il n’a pas pris une ride c’est dire l’intemporalité de ces recettes. Si on s’intéresse à la cuisine africaine (et plus particulièrement camerounaise) ce livre mérite une place sur les étagères de la bibliothèque. Pour ma part, je l’ai rangé à côté du Joy of Cooking.

_nota_
Les trésors de la cuisine camerounaise de Mun’a Yous
• le livre a sa page Fan sur Facebook