film nadine labaki

Et maintenant on va où ? c’est le dernier film de Nadine Labaki, et c’est aussi mon dernier gros coup de coeur cinéma ! Une leçon d’humanisme et de soft-power. Pourtant, avant hier matin, je n’en avais pas vraiment entendu parler de ce film. Vaguement au moment du Festival de Cannes… rien de plus.

C’est sur Twitter que tout a commencé. Etre sur Twitter, vous savez, c’est comme être dans un café avec les copains et les copines, on y parle de tout, sujets sérieux, sujets futiles, informations pointues, gossip… fait divers, culture, expo et cinéma. Donc, hier matin, dernier jour de validité de ma carte UGC 5 et il me restait une place. Je me suis déjà faite avoir en oubliant la date et j’ai perdu quelques places de cinéma. La dernière fois, c’était trois places d’un coup, alors maintenant, je fais gaffe.

Bref, je demande donc hier à la cantonade sur Twitter : “un film à me conseiller en ce moment au ciné ?” Ma copine Nawal me demande si j’ai vu le dernier Labaki ? Non.

twitt nawal

Et bien, oui, Nawal, tu avais raison, j’ai adoré ce film ! Et c’est devenu mon gros coup de coeur cinéma à moi aussi ! Je suis sortie du cinéma en ayant envie de retourner le voir, et l’amie qui m’accompagnait également.

Et maintenant on va où ?

D’abord le synopsis : Sur le chemin qui mène au cimetière du village, une procession de femmes en noir affronte la chaleur du soleil, serrant contre elles les photos de leurs époux, leurs pères ou leurs fils. Certaines portent le voile, d’autres une croix, mais toutes partagent le même deuil, conséquence d’une guerre funeste et inutile. Arrivé à l’entrée du cimetière, le cortège se sépare en deux : l’un musulman, l’autre chrétien. Avec pour toile de fond un pays déchiré par la guerre, Et maintenant, on va où ? raconte la détermination sans faille d’un groupe de femmes de toutes religions, à protéger leur famille et leur village des menaces extérieures. Faisant preuve d’une grande ingéniosité, inventant de drôles de stratagèmes, unies par une amitié indéfectible, les femmes n’auront qu’un objectif : distraire l’attention des hommes et leur faire oublier leur colère et leur différence. Mais quand les événements prendront un tour tragique, jusqu’où seront-elles prêtes à aller pour éviter de perdre ceux qui restent ?

et maintenant on va ou affiche film

film nadine labaki

film nadine labaki

J’ai ri (beaucoup), j’ai pleuré (un peu), j’ai adoré ce film, drôle, sensible, pétri d’humour et traitant de sujets pourtant difficile. La guerre, la mort, la religion… Le film, avec ses passages chantés, a un côté décalé et poétique que j’ai aimé. J’ai aussi aimé la justesse des dialogues, la vérité des comportements humains, et le role des femmes, qui veulent à tout prix sauvegarder la paix et l’harmonie dans ce village isolé où musulmans et chrétiens co-habitent depuis toujours, et où, la moindre étincelle peut mettre le feu et raviver les tensions… Mais les femmes du village ne veulent plus de morts, plus porter du noir… et tous les stratagèmes sont bons pour que les hommes cessent de ré-ouvrir les blessures de la guerre. Et pour cela, elles décident de changer les choses grâce à leur amitié, leur force, leur humour, par du “soft power” quoi. Ce film reste un vrai hommage aux femmes arabes, à leur courage, leur humanité, leur foi, leur humour et leur ingéniosité.

Pendant que je regardais ce film, je retrouvais l’humour et la liberté de ton de mes copines qui viennent de l’autre côté de la Méditerranée, cette liberté qu’elles ont à parler de la vie, l’amour, le couple… J’avais envie d’être aux côté de ces femmes, de rire avec elles, de cuisiner avec elles, de comploter avec elles, de les prendre dans mes bras, de me faire prendre dans leurs bras…

film nadine labaki

Ce village ou musulmans et chrétiens vivent ensemble, pacifié par les femmes est un joli exemple même si ce n’est qu’un film, même si c’est utopique, mais le chemin vers le “bien vivre ensemble” n’est peut-être pas si utopique que cela. Et à l’heure où les tensions entre communautés s’exacerbent à la moindre étincelle, et bien ce film est très rafraîchissant et porteur d’espoir. L’espoir reste sur les épaules des femmes… mais ça on le sait tous, non ?

“Et maintenant on va où ?”
réalisé par Nadine Labaki
avec Claude Baz Moussawbaa, Leyla Fouad, Antoinette Noufaily, Nadine Labaki, Kevin Abboud, Julian Farhat, Yvonne Maalouf…

_pour en savoir plus_
“Et maintenant on va où ?” : Nadine Labaki, une hirondelle libanaise avant les révoltes
_Nadine Labaki : «Je veux rester naïve»

Je vous laisse avec un de mes passages préférés dans le film “Et maintenant où on va ?” , on y chante, on y danse et on y cuisine aussi…

(vous n’êtes pas étonnés que ce passage soit mon préféré, hein ;-))
(pour me suivre sur twitter : @joelle_dubois)