van voyage a nantes

Je serai à Nantes le 15 et 16 juin pour l’inauguration du Voyage à Nantes. Et j’aurai le plaisir d’y être en compagnie d’autres blogueurs (Shalima que je vais avoir beaucoup de plaisir à retrouver, Charles-AntoineAmélieMartinSimon que j’ai hâte de rencontrer. J’espère y croiser ma copine Cathy et la jolie Marine pour ce week-end placé sous le signe de l’art et qui s’annonce inoubliable.

LA VILLE RENVERSÉE PAR L’ART DU 15 JUIN AU 19 AOÛT 2012 : PRENEZ DATE !
Le Voyage à Nantes vous invite à fêter ce parcours pérenne : l’art s’invite dans chaque recoin d’une ville en fête ! De nouvelles oeuvres au coeur de l’espace public, des interventions plastiques dans les rues de Nantes, des lieux festifs, des croisières singulières, un patrimoine revisité, des expositions temporaires dont certaines joueront les prolongations…

Le voyage à Nantes

Il y a parfois des villes avec lesquelles on vit des histoires particulières. Nantes fait partie de celles-là.
Jusqu’à l’année dernière, Nantes pour moi était associée à l’esclavage et à la chanson de Barbara, vous savez, la chanson triste… “(…) Voilà, tu la connais l’histoire Il était revenu un soir Et ce fut son dernier voyage Et ce fut son dernier rivage Il voulait avant de mourir Se réchauffer à mon sourire Mais il mourut à la nuit même Sans un adieu, sans un “je t’aime” (…).

(je vous avais prévenu, la chanson est trop triste)

Donc, Nantes, je n’y avais jamais mis les pieds. Et puis, en mai l’année dernière, je faisais connaissance avec la ville grâce à une invitation à découvrir le jardin du Chef et le restaurant Baron Lefevre. Je découvrais une ville agréable, dynamique, un fleuve mythique… les similitudes avec Bordeaux ne manquaient pas.
En mars cette année, j’avais l’occasion d’y retourner pour une toute autre invitation : pour l’inauguration du mémorial de l’abolition de l’esclavage. J’ai appris à mieux encore connaitre la ville. Son histoire, sa mémoire, sa politique culturelle. Nantes est définitivement une ville de culture.

J’ai hâte d’y être et de découvrir la ville renversée par l’art ! Du Lieu Unique avec Playgrounds (de jeunes équipes d’architectes ont été invitées à plancher sur l’aménagement décalé ou le détournement de terrains de jeux, offrant au public la possibilité de s’engager dans des compétitions ludiques selon des règles revisitées), au Château des Ducs de Bretagne, du Passage Pommeraye, qui accueillera Agnès Varda et la boutique de télévisions de Michel Piccoli, à la Chapelle de l’Oratoire et le travail de Yan Pei-Ming, et bien sûr l’île de Nantes et sa galerie des machines avec le grand éléphant, le carroussel des mondes marins, le parc des chantiers et la station Prouvé, et bien sûr, le quai des Antilles et les anneaux de Daniel Buren et Patrick Bouchain.

(Patrick Bouchain, que nous avons exposé en 2005 à arc en rêve et qui sera toujours associé pour moi à cette semaine inoubliable que j’ai passée à Venise, lors de la biennale d’architecture 2006, dans la Métavilla. Patrick Bouchain était le commissaire du pavillon français).

nantes ile de nantes

Le voyage à Nantes, c’est un parcours cohérent, sensible et poétique, à découvrir toute l’année : d’Est en Ouest, une trentaine d’étapes compose un singulier « monument dispersé » qui fait de Nantes une véritable ville d’art et de culture.

Le Voyage à Nantes, c’est aussi les dîners secrets : des lieux emblématiques du parcours du Voyage à Nantes deviennent des restaurants éphémères le temps d’une soirée. Un menu unique est créé par deux chefs particulièrement créatifs : l’un est de la région, l’autre invité. Ils proposeront un ping-pong culinaire en déclinant chacun trois produits locaux pour l’entrée, le plat et le dessert pour ces repas d’exception. Le lieu de réception, conservé jusque-là comme le secret des meilleures recettes ne vous sera dévoilé qu’au dernier moment…

Le voyage à Nantes, c’est également une carte blanche à des photographes internationaux dont la vision participera à faire valoir une poésie du quotidien, à illustrer notre réel. Ces “vu par” contribuent à créer un imaginaire collectif, un patrimoine commun contemporain, toujours dans cette volonté de poursuivre la métamorphose du regard que l’on porte sur son territoire.

Le Voyage à Nantes c’est aussi le dernier épisode de l’aventure artistique Estuaire. En 2007 et 2009, une trentaine d’oeuvres sont réalisées in situ, à Nantes, Saint-Nazaire et sur les 60 km de l’estuaire de la Loire qui les relient. Si certaines créations sont présentées le temps de l’événement, d’autres sont installées définitivement sur le territoire pour composer un parcours ouvert à la visite toute l’année.

Le Voyage à Nantes c’est tellement d’évènements, de programmation que je ne peux absolument pas vous les lister dans ce billet. Le mieux encore, c’est d’aller sur le site ou de télécharger le programme.

visuel nantes rip hopkins

_nota_
Le Voyage à Nantes est une Société Publique Locale présidée par Valérie Demangeau et dirigée par Jean Blaise : un projet culturel pour la promotion de la  destination Nantes Métropole – Gestion des sites Château des ducs de Bretagne, Machines de l’île et Nefs, HAB galerie, Parc des chantiers, cryptes de la Cathédrale, librairie des Beaux-Arts et du parcours Estuaire Nantes <> Saint-Nazaire.

_pour plus d’infos_
Le Voyage à Nantes
Nantes.Tourisme
Estuaire
Les Tables de Nantes
Les Machines de l’île
Chateau des Ducs de Bretagne
Mémorial de l’abolition de l’Esclavage