Type and press Enter.

Jane Austen for ever

film miss austen regrets le choix de jane

Beaucoup d’auteurs et d’artistes ont formé et forgé ma culture, ma personnalité. Parmi eux Jane Austen. Je crois que décidément, je suis une Janeite. J’ai découvert Jane Austen avec Pride and Prejudice lorsque j’étais adolescente. En français d’abord. Je me suis délectée de cette écriture, fine et ironique, qui décrivait si bien les petits travers des êtres humains et la psychologie des sentiments.

Et puis, j’ai lu tous les romans. Je les avais tous, collection 10/18. Toujours en français. Un jour ma mère m’a dit : c’est dommage que tu ne les lises pas en anglais. Alors un jour, je me suis lancé et les ai lu en anglais. Depuis, je me refais la collection des romans de Jane Austen, régulièrement, une fois par an à peu près, toujours en anglais.

Jane Austen for ever

Dernièrement Arte proposait un cycle Jane Austen. J’ai ainsi pu voir Miss Austen regrets, revoir et me régaler avec Pride and Prejudice, la version de la BBC. Darcy, Colin Firth, Elizabeth Bennet, Pemberley… Combien de fois ai-je vu et revu ce téléfilm, avec mon vieux magnétoscope…  Ahlala la scène du lac.
Merci Arte.

Les universitaires s’emparent de ce terme avec délectation au début du XXe siècle et petit à petit font de Jane Austen un auteur reconnu de tous, elle qui avait publié de manière anonyme ses premiers romans. Auteur d’une préface d’Orgueil et Préjugés, Virginia Woolf elle-même s’affichait publiquement comme une profonde admiratrice de Jane Austen qu’elle décrivait en ces termes : « mistress of much deeper emotions than appears on the surface » (“maîtresse d’émotions beaucoup plus profondes qu’il ne semblerait au premier abord”).Le grand public, friand lui aussi de l’œuvre d’Austen, est ainsi temporairement écarté de son cercle d’initiés, tout comme l’était également à cette époque la critique sociale et ironique contenue dans chacun de ses romans. Il faut attendre les années 1930-40 pour que l’”austenolâtrie” se popularise et que le terme de « janeites », passant de l’élitisme littéraire le plus flagrant à une vulgarisation plus péjorative, finisse par désigner – et ce encore aujourd’hui – ceux qui aiment Austen « de la mauvaise manière ».

Je ne sais pas bien comment expliquer ce que j’aime dans les romans de Jane Austen et pourquoi. Je ne l’ai jamais su. J’aime l’humour qui s’en dégage, j’aime la façon dont j’aime comment sans avoir l’air d’y toucher, tout en parlant mariage, promenade dans la campagne anglaise, danses de salon, elle dénonce la condition des femmes, leur dépendance à l’égard du mariage pour obtenir statut social et sécurité économique…

J’aime tous les romans de Jane Austen de différentes manières, pour des raisons différentes. J’aime Pride and Prejudice Orgueil et Préjugés pour Mister Darcy, Elizabeth, et la bétise de Madame Bennet, j’aime Persuasion pour Anne Eliott, peut-être parce que je me retrouve en l’héroine que l’on croit influençable, j’aime Northanger Abbey pour la fraicheur, la naiveté de Catherine et son sortir de l’adolescence, j’aime Mansfield Park pour Fanny, la petite cousine pauvre et timide qui deviendra la conscience morale de la famille, j’aime Sense and Sensibility Raison et Sentiments pour son analyse fine des relations entre amour et argent, et Emma pour l’écriture fine qui raconte si bien les élans du coeur et la psychologie sentimentale. J’ai toutes les versions BBC des films adaptés des romans de Jane Austen en cassettes vidéos, il ne me reste plus qu’à tous les racheter en dvd. Mais qui a encore un magnétoscope ?

En fait, j’aime Jane Austen parce que je me retrouve dans ses valeurs, sa morale et que j’aurais aimé avoir son esprit et celui de certaines de ses héroïnes, j’aurais aimé rencontré un Mister Darcy, j’aurais aimé vivre dans un cottage en Angleterre. Finalement, je pense que je serais Janéite à tout jamais.

colin firth pride and prejudice

jane austen pride and prejudice

jane austen couverture livre

_bonus_
Si comme moi vous êtes une Janeite, allez faire un tour sur le tumblr Fuck Yeah Janeites ! (dedicated to the one and only Jane Austen, whose stories and words still resonate with us all).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

19 comments

  1. Je dois avoir un petit coté Janeite aussi alors ^^

  2. Jane Austen est unique, nous sommes d’accord. (je ne sais pas qui a parlé de “la mauvaise manière” que tu évoques)  

  3. Jane Austen, c’est en anglais et seulement en anglais, livres comme DVD. Mes filles sont devenues accros et pour les vacances je viens de (re)commander ( un DVD a été perdu) Pride and Prejudice et Persuasion. Si il fait aussi beau, que de bonnes excuses pour regarder ces films.
    J’ai lu “la suite” de PD James. Mais aussi “les filles de Mr Darcy”, autre” suite”. N’est pas Jane Austen qui veut.
    Pourquoi dire que les fans de Jane Austen l’apprécieraient de “la mauvaise manière”?

  4. Tu décris finalement très bien ce “je ne sais quoi” qui nous fait aimer Jane Austen!! Merci! A ne pas rater ce soir “Lost in Austen”, très drôle, à prendre avec beaucoup de second degré :p

    1. je vais essayer d’être devant ma télé ce soir :)

  5. J’ai raté les replay d’Orgueil & Préjugés sur le site d’Arte, mais j’ai tellement aimé les 2 premiers épisodes (ceux que nous avons plus ou moins livetwitté ^^) que j’ai téléchargé l’intégrale sur iTunes… (j’ai galéré à trouver les dvd, en fait). Mon seul regret, ne pas avoir trouvé la VOST FR !

    1. notre fameux livetweet ;-) sinon, je comprends ton regret, il faut vraiment les voir en vo !

  6. Haaa, comme toi.. Je suis un jour tombée sur Orgueil et préjugés à 2€ dans mon magasin de livre d’occas’ préféré et je suis tombée amoureuse.. De son style, de ses personnages, de son univers.. J’ai lu tous ses livres et je regrette qu’il n’y en ait pas plus :)

    1. oui, 6 romans, c’est peu !

  7. Un très bel hommage à Jane Austen que j’adore également <3. Je suis entièrement d'accord avec tout ce que tu as écrit et je suis bel et bien une Janéite :)

    Par contre, j'ai été un peu déçue par Miss Austen regrets (que j'ai également pu voir grâce à Arte).

    1. moi, j’ai bien aimé, je n’avais encore vu aucun biopic sur elle.

  8. Merci Arte!
    Je réalise que je ne regarde absolument jamais la télévision. Mais lorsque j’ai vu qu’arte concoctait un mois “so british”, je me suis laissée séduire par les adaptions télévisées de Jane Austen. J’ai découvert pour la première fois Pride&Prejudice version BBC, et j’ai été vraiment ravie!
    Ensuite je n’ai pas pu attendre de voir toutes les adaptions du genre. Dans la même semaine j’avais déjà visionné Lost in Austen et fini P&P :)

    1. Il faut que je regarde Lost in Austen, ça fait plusieurs fois qu’on m’en parle :)

  9. Je te comprends, moi je fais partie d’une secte encore plus fermée, appelée les “colinophiles” fondée par certaines à la suite de visionnages réitérés de LA scène du lac… La version de la BBC est tellement plus fidèle au livre que le film avec Keira Knightley (Qui n’est pas si mal, pourtant…)

    … En revanche, moi qui suis une grande fan de PD James, j’ai été très déçue par Death comes to Pemberley… Même pour une grande romancière, faire des suites devrait être définitivement interdit…

    1. moi aussi je suis colinophile alors :) ! j’ai peur de lire la suite de PD James, et je suis d’accord, faire des suites devrait être interdit !

  10. J’en suis aussi et la version de la BBC de Pride & Prejudice est de qualité le jeu des acteurs est excellent;Je l’ai en DVD tu devrais la trouver en tout cas, je la préfère au film avec Keira Knightley.

    1. moi aussi !

  11. Je crois que les Janeites sont de plus en plus nombreuses; et j’en suis!
    J’apprécie également le cycle d’Arte y compris les films sur la vie de Jane Austen (même si j’ai une préférence pour le dernier qui est passé “le choix de jane”; dans lequel le personnage de Jane est bien plus nuancé, fragile et troublant que dans d’autres).

    1. je ne connaissais pas ce film, le choix de jane (ou Miss Austen regrets) je l’ai découvert à l’occasion de ce cycle.