Type and press Enter.

Nosy be | l’île aux parfums | Madagascar

nosy tanikely madagascar

À Madagascar, j’ai eu la chance d’aller passer quelques jours à Nosy Be. Avant d’y aller, Nosy Be n’évoquait pour moi qu’une chaine de parfumerie. J’ai donc appris que Nosy Be était une île de Madagascar et que sa signification était sa traduction tout simplement. Nosy veut dire île et Be, grande. La grande île.

On n’avait pas vraiment prévu d’y rester mais une tempête tropicale, Irina, nous a coupé du monde pendant 3 jours. Du coup, on a un peu profité de Nosy Be et beaucoup de la belle villa où nous étions logés. Lors de cette tempête, 65 personnes sont mortes et 70 000 personnes se sont retrouvés sinistrées, alors je ne vais surtout pas me plaindre de mes 2 jours sans eau et électricité. Juste avant la tempête, nous avions tout de même pu visiter la grande île, et la capitale Hell Ville, passer une journée sur l’île paradisiaque de Nosy Tanikely, où j’ai fait du snorkeling pour la première fois, bu un verre à Nosy Komba, manger des langoustes chez Loulou, faire une promenade sur la plage et aller au marché.

Aller dans un marché, c’est ce que j’aime faire lorsque je découvre une ville ou un pays. On y ressent le pouls de la vie locale. Ce que j’aime aussi, lorsque je le peux, c’est de ramener un ustensile de cuisine locale et des produits locaux. Au marché de Hell Ville, j’ai acheté des paniers plats pour trier le riz, une sobika et de l’argile pour se protéger le visage, comme le font les filles du nord de Madagascar.

nosy be madagascar

Nosy Be, j’ai aussi découvert l’Océan Indien. Le sable de la plage est blanc et fin et la mer est chaude et ça pour moi, la fille de Kribi qui a grandi au bord de l’Atlantique froide et houleuse, l’Océan Indien est un pur régal et je comprends qu’on en devienne accro. Rentrer dans une eau aussi chaude que la température extérieure, c’est assez magique.

Située dans le canal du Mozambique, Nosy Be fut occupée par les Français dès 1841, 55 ans avant le reste de Madagascar. Très vite colonisée, Nosy Be devient, un comptoir commercial important de la côte ouest de Madagascar. Son surnom, l’île aux parfums vient de l’activité principale de l’ile à partir des années 1920, la récolte des fleurs d’Ylang-Ylang.

La nature à Nosy Be est verdoyante et certains paysages, d’une beauté à couper le souffle. Et lorsque vous arrivez sur un point de vue après avoir roulé sur des routes improbables, qui s’apparentent plus à des pistes pour 4×4 qu’à des routes, le dicton de ma soeur s’avère bien vrai : à Madagascar, il faut mériter tout ce qui est beau. Attention tout de même aux lieux dont on vous dit qu’ils sont “fady“, vous n’avez pas le droit d’y aller, sous peine de provoquer les esprits.

nosy be madagascar

Nosy Be a le charme des lieux coloniaux, avec de grandes avenues et de belles maisons qui laissent entrevoir la splendeur que cela a pu être, mais les maisons sont délabrées et la grande colonie agricole, avec des champs de cannes, d’indigo, de café, sésame, riz, maïs, patates et manioc n’est plus. Richesse d’antan. On n’y fait plus de rhum, les usines de cannes à sucre ont fermé les unes après les autres et maintenant l’île est envahi de champs de manioc, et partout sur le bord des routes, on peut acheter du manioc bouilli puis grillé, ou du maïs grillé et des brochettes de zébu grillé comme partout à Madagascar.

nosy be madagascar

nosy be madagascar

A Nosy Be, tous les matins, même pendant la tempête, 3 femmes faisaient le tour des villas le long de la plage pour vendre des fruits et des légumes. J’avoue que mon coeur s’est serré lorsque je les ai vu arriver, trempées jusqu’aux os et repartir sous la tempête, continuer leur tournée. Et là vous vous dites que ce n’est pas si difficile que cela de se lever le matin pour aller vous asseoir dans un bureau au chaud.

Travel is fatal to prejudice, bigotry, and narrow-mindedness.
― Mark Twain

nosy be madagascar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

15 comments

  1. Cela donne une bonne idée des produits à rapporter d’un voyage à Madagascar. L’île regorge de fruits savoureux et gorgés de soleil. Les mangues, les bananes, les goyaves, quels délices. Ainsi, tu as pu te procurer les fameux sobika. Savais-tu que l’on peut utiliser cette espèce de panier de différentes manières ? Les malgaches s’en servent comme fourre-tout, pour transporter toutes sortes de choses, pour présenter leurs produits sur l’étal des marchés. Il trouve aussi sa place dans notre mode de vie à l’occidental en tant que panier de rangement, panier à linge, corbeille de fruits etc. En plus, il ne coute pas cher, environ 2,50 euros.

  2. Quelles jolies photos.

  3. je viens de parcourir votre blog, tres sympa! magnifiques photos, beaux reportages…ca donne l’envie de de couvrir ces destinations, je me sens en voyage!
    Merci de nous faire partager vos moments,
    je vous souhaite bonne continuation!

    1. merci !

  4. cela a dû être une expérience magnifique pour vous. En tout cas, si cela vous a plu, je suppose que vous avez envie d’y revenir ! alors essayez un séjour dans un hotel de luxe à nosy be cette fois

  5. […] forcément, on parle de l’ïle rouge, de Tana, de Diego Suarez, que je n’ai pas vu, de Nosy Be, des radiers de Port-Bergé et du reste…. Il ne m’en a pas fallu plus pour replonger dans […]

  6. cet endroit a un parfum de rêve et l’ocean indien est une merveille (je te confirme y avoir gouté à Maurice et c’était un bonheur). Quand on voit qu’à quelques centaines de kilomètres, l’ile de la Réunion offre infrastructure et aides aux habitant en cas de cyclone ou tempête alors qu’à Madagascar, chacun doit continuer à essayer de gagner son pain quelque soit les circonstances, on ne peut être qu’admirative du travail de ces femmes.

  7. j’habite en Guadeloupe et ici, l’océan Atlantique est un truc dont on ne peut se lasser ;) Mais, certainement moins qu’à Madagascar, on sait aussi la chance qu’on a en regardant autour de soi.

    1. tout à fait ;)

  8. Joli reportage !
    C’est sublime et magique… meme si les circonstances etaient terribles.

    1. nous étions bien à l’abri mais quand on imaginait le reste de l’île, oui, assez terrible

  9. Une belle découverte me concernant ! Maintenant , je serais que si un jour je me rends à Madagascar, il ne faudra pas que je passe à côté de cette ile !

    1. Nosy Be et Diego Suarez (que je n’ai pas pu voir) sont parait-il les endroits les plus beaux de madagascar !

  10. Merci joelle pour ce joli reportage sur Madagascar,
    C’est trés joli est dépaysant ,ça donne vraiment envie de s’y rendre!!!
    Bonne journée ,Bises Nelly

    1. merci nelly. bises aussi !