Il y a trois semaines je partais passer le week-end dans le Lot avec Shalima, Catherine, Juliette, Christine et l’équipe de We Like Travel. Un super week-end sous le signe de la nature et du bien-vivre. Je viens dans le Lot depuis que je suis ado, c’est là que mon amie Pierrette habite, c’est là que j’ai passé mon permis, c’est là que je passe régulièrement mes vacances. Et j’avoue, lors de ce week-end, j’ai re-découvert cette région que j’adore.

Le gouffre de Padirac

A notre arrivée, direction le Gouffre de Padirac. Je me suis souvenue une fois à l’intérieur du gouffre, au niveau du lac supérieur être déjà venue, toute petite. Je ne saurais dire quand, je ne m’en souviens absolument pas. Mais, il y a des spectacles extraordinaires que la mémoire n’oublie jamais. La preuve.

Nous avons eu la chance de faire la visite après la fermeture du site. Nous étions donc les seuls visiteurs, et avons pu admirer dans une ambiance très calme et presque religieuse, la beauté de ce site. L’escalier type Eiffel, la pluie qui ruisselle sur les parois du gouffre, dès les premiers pas, vous êtes ailleurs. Le décor est magnifique !
J’ai beaucoup aimé le dispositif d’images projetés sur les parois à l’entrée de la grotte. Une bonne idée pour faire patienter les touristes qui font la queue. 400 000 visiteurs par an, vous imaginez ! La promenade en barque sur la rivière souterraine est un moment assez magique, même si je l’avoue, je n’étais pas vraiment rassurée lorsque je voyais approcher les parois d’un peu trop près. Mais notre gondolier/guide m’a très vite rassuré par sa maitrise de la barque. Et puis les stalactites, impressionnantes ! Tout cela donne à la visite une ambiance particulière. De l’aventure, du mystère, de l’inconnu. Beaucoup de mes photos prises à l’intérieur du gouffre étaient ratées, c’est dommage. J’ai pu en trouver 3 plus ou moins potables mais elles ne rendent pas vraiment de la beauté de la grotte, de la rivière souterraine ou encore de la salle du Grand Dôme, du lac supérieur ou de la Pendeloque.

C’est Edouard-Alfred Martel, passionné d’exploration, père fondateur de la spéléologie moderne qui découvre, avec son équipe le Gouffre de Padirac en 1889. Il fut autorisé à la visite dès 1898 et inauguré en 1899. Alors appelé le “trou du diable”, le gouffre de Padirac est depuis classé 1er site du patrimoine souterrain français. Une curiosité géologique. Autant vous dire que si vous êtes amateur d’histoire, de géologie, de bio-diversité et de légendes, cette visite est incontournable. Le genre de programme que mes enfants adorent !
Pour la petite histoire, l’entrée du Gouffre de Padirac a servi de décor à quelques scènes du film Sur la piste du Marsupilami. Quand j’ai dit ça à mes enfants, ça leur a encore plus donné envie de revenir faire la visite.

gouffre padirac lot

gouffre padirac lot

gouffre padirac lot

gouffre padirac lot

gouffre padirac

gouffre padirac lot

gouffre padirac lot

gouffre padirac lot

Gouffre de Padirac
46500 Padirac
tél : +33 (0)5 65 33 64 56
www.gouffre-de-padirac.com

// infos pratiques //
_horaires d’ouverture 2013 : tous les jours du 30 mars au 11 novembre. De 9h30 à 18h30 jusqu’au 30 juin, de 9h30 à 20h au mois de juillet, de 9h30 à 20h30 au mois d’aout, de 10h à 18h du 1er septembre au 11 novembre. Nocturnes du 16 juillet au 22 aout : les mardi et les jeudi
_tarifs : 9,80 euros pour les adultes, 6,60 euros pour les enfants de 4 à 12 ans.
_durée de la visite : 1h30
_distance du parcours : 2 200m dont 1km en barque

Le conseil pour éviter la trop longue file d’attente : préférez visiter le gouffre avant 10h ou après 17h. Ou encore, si vous le pouvez, en nocturne. Vous pouvez aussi opter pour la réservation de vos places sur le site de billeterie.