Type and press Enter.

Black skin

segregation usa

Andernos. La plage. Le début de soirée. En semaine. Un groupe de fille discute. Une bande de garçons passe et demande à une des filles, une cigarette. Elle répond non. Il insiste, il voit le paquet au fond de son sac, ouvert. Elle répond, c’est pas parce que j’en ai que je dois t’en donner. Les garçons passent leur chemin. Ils ont l’air sympa, propre sur eux, de bonne famille, comme on dit. Le genre à avoir la maison de vacances sur le bassin. Et puis, l’un d’eux dit : vous avez vu, il y a une noire avec elles. Alors les insultes pleuvent. Singe. Immigrée. Retourne dans ton pays. Tu es sale.
Les filles, ses copines disent : ne répond pas, laisse tomber, ils sont trop bêtes. Elle ne répond pas. Les filles font comme si de rien n’est. Même quand les garçons décident de lui lancer dessus une bouteille. La bouteille ne l’a pas touchée.

Cette fille noire, c’est ma fille. Ines.

Et oui, en 2013, en France, il y a encore des gens, et même des jeunes gens, qui n’ont pas compris que les français sont diverses, viennent de tous pays, de toutes origines. Que la France, c’est la diversité.
Ils n’ont pas compris. Ils ne peuvent pas comprendre. Tant que le racisme sera banalisé, les propos des politiques tendancieux, les extrêmes en position de force. Ca me désole, ça me rend triste et ça me met en colère aussi.

J’aimerais que ma fille porte plainte. Même si on ne les retrouvera pas. Même si on ne fera pas d’enquête. Juste parce que le racisme est un délit. Puni par la loi. Elle me dit qu’elle ne veut pas s’embêter avec ça. Pourtant quand elle raconte “l’incident”, elle a la voix qui tremble et la gorge qui se noue. Je comprends, être intelligente, se taire pour ne pas répondre à la violence par la violence, à l’insulte par l’insulte, laisser parler parce que ils n’en valent pas la peine, savoir qu’il y a une majorité de gens bien pour une poignée de c___s, ça ne suffit pas pour accepter. ça ne suffit plus. Comme le dit ma soeur, il y en a marre d’être la victime intelligente.

On ne va pas me dire que les Nelson Mandela, Rosa Parks, Martin Luther King, Maya Angelou, Abraham Lincoln, Angela Davis, Aimé Césaire, et tous les autres, se sont battus, pour que nous en arrivions là. Est-ce que un jour, on arrêtera d’être raciste ? Est-ce que un jour, l’être humain sera assez sage pour ne plus seulement tolérer l’autre, mais l’accepter totalement et se réjouir de sa différence.

Hating people because of their color is wrong. And it doesn’t matter which color does the hating. It’s just plain wrong. ― Muhammad Ali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

30 comments

  1. Bonjour Joëlle,

    J’ai découvert votre article un peu et pas vraiment par hasard. Je suis atterrée de tant de bêtise surtout qu’elle s’est exercée à l’encontre d’une jeune fille. Cette attitude est d’une lâcheté pour ainsi dire coutumière et là est le problème. Rares sont les gens qui osent vous cracher leur haine en pleine figure. Cela devient encore plus intolérable quand, fortifiés par l’idée de groupe, ils s’autorisent à le faire une fois éloignés de leur victime. Que de courage!
    Cela m’est arrivé voilà quelques années alors que je rentrais de vacances. En passant dans mon village, je me suis entendu dire: “On n’est pas en Afrique ici!” Au début j’ai voulu continuer mon chemin et puis je me suis résolue à aller au devant de mes “agresseurs” qui n’étaient autre qu’un groupe d’adolescents avec une femme. Evidemment, personne n’a osé se dénoncer lorsque je les ai confrontés. Personne n’avait rien dit. Manifestement j’étais une nouvelle Jeanne d’Arc.
    Une fois rentrée chez moi, j’ai eu tellement mal que je ne suis pas sortie de la maison pendant un mois. Progressivement j’ai trouvé le courage de remettre le nez dehors grâce à mes amis qui m’ont tenu le même discours que celui des copines de votre fille. Si ce genre de propos réconfortent, ils ne soulagent cependant pas.
    Aussi je voudrais vous dire que même si vous avez accepté la décision de votre fille d’en rester là, porter plainte aurait été une bonne chose. Moi-même je ne l’ai pas fait et si jamais cela devait se reproduire, je pense que je le ferais car être une victime intelligente n’aide pas à vivre mieux, malheureusement. Comme vous l’avez dit, le racisme est un délit. Trop de gens s’en lavent les mains et cela est renforcé par les discours parfois nauséabonds ou pernicieux d’un nombre croissant de prétendus citoyens.

    Je souhaite beaucoup de courage à votre fille et à votre famille pour les années à venir. Il va nous en falloir à tous et je le pense sincèrement.

    Cordialement,

    Claudia

  2. […] lequel, le pibal ! En 2013, j’ai été très fière de ma fille et constaté que le racisme en France est toujours d’actualité. J’ai pleuré en apprenant la mort de Madiba et j’ai […]

  3. Je suis entièrement d’accord avec votre soeur : marre d’être la victime intelligente. De ne rien répondre pour ne pas se mettre à leur niveau, passer au dessus et ne rien dire parce qu’en vrai, non, ça ne passe pas par-dessus, ça fait mal. Je suis plus d’avis de la maxime ” qui ne dit rien consent” et a force de ne pas réagir, on est arrivé à cette banalisation de la parole raciste, outre le climat ambiant.

    Je suis lasse de voir autour de moi ce fatalisme venant de Noirs dirent que ce n’est pas la peine, ça ne changera jamais. Ah ça c’est sûr, si on attend sans rien faire, sans se battre au quotidien, le changement ne viendra pas par la grâce divine! Il ne faut rien laisser passer, et ça tous les jours, auprès de tout le monde. Parce que le racisme est aussi dans les préjugés, dans l’inconscient, même de ceux qui pensent ne pas l’être…

  4. je suis attristée d’entendre cela. mais oui tu as raison, cela se passe encore. A une fête d’école de mes filles, je faisais les maquillages, dans une école chic du 92. Je vois une magnifique princesse ebene de 5 ans faire la queue. Je suis enceinte et j’ai une otite épouvantable, je crois que mon oreille va éclater. J’entends les enfants l’apeller squeletor, ou un truc comme ça mais je suis tellement faible que j’ai pas su m’interposer. Pourtant je dois pas être la seule à avoir entendu. Je m’en suis voulu de pas avoir engueuler les mômes, mais la petite princesse, c’est la dernière que j’ai maquillée, et sur sa peau ébéne, le papillon était le plus magnifique de la classe. Après je suis rentrée. Ca bourdonnait dans ma tête mais je sais pas ce qui faisais le plus mal, les mots ou le tympan… Mais tu sais la bêtise n’a pas que des couleurs. Quand je vois ce que certaines gamines se balancent entre elles sur le physique au collège je suis éffarée.
    Bonne continuation et merci pour ce blog

  5. C’est vraiment épouvantable d’être bêtes à ce point à notre époque et c’est vrai que je comprends qu’elle n’ait pas envie de s’embêter avec ça et pourtant… ne rien faire donne un peu l’impression qu’ils ont gagnés.
    Le dilemne… surtout de savoir qu’ils recommenceront et qu’ils n’ont même pas conscience de leur imbécilité.
    Qu’elle garde la tête haute de savoir qu’elle vaut tellement mieux qu’eux…

  6. ces gens ne valent pas la peine qu’on leur prete attention. ils valent moins que la merde. ce sont des ignorants prétentieux qui n’ont jamais sorti les pieds de chez papa et maman, qui ont connu la frustration du refus d’une cigarette et qui, du coup, trouve le moindre pretexte pour s’énerver. vous valez mieux que ca, ils sont ridicules. juste ridicules. dites à votre fille que je lui passe le bonjour, et qu’il faut qu’elle sourie :)

  7. Bonjour je suis vraiment désoler d’apprendre ceci ma fille à rencontrer votre fille aujourd’hui et ma téléphoner tout de suite aprés pour m’en informer moi qui as horreur de la descrimination pour en avoir été victime aussi, en habitant à l’étranger.Le racisme et la descrimination racial ne fait que refléter le manque d’ouverture d’esprit d’immaturités en connaissances et avant tout un manque d’intelligence total .Il ne suffit pas d’etre bien habiller pour avoir une éducation et une intélligence il en faut bien plus pour apprendre que nous sommes tous égaux avec des cultures différentes mais magnifique.La punition serait d’envoyer ces jeunes gens loin de chez eux pour qu’ils apprenent les vrais facettes de la vie et leurs permettent d’apprendre à avoir une ouvertutre d’esprit à moins qu’ils soit vraiment stupides et qu’ils sont condamnés a le rester pour bien longtemps.Je pense qu’une main courante doit être déposer autrement si rien n’est ressencer la vie risque de continuer longtemps à entretenir la médiocrité humaine.

  8. Oui, Inès doit déposer une main courante à la gendarmerie ou au commissariat.
    Le silence d’Inès au moment de l’agression était le plus sage, cependant il est important de réagir en témoignant, car elle a subit des actes qui sont hors la loi en France.
    On ne peut pas vraiment porter plainte pour ce genre d’agression mais les faits seront consignés, il n’y aura pas de suites pénibles pour elle. Inès peut tout simplement lire les faits tels que tu les a écrits, c’est clair et court, ils seront tapés à la machine, elle peut aussi se présenter avec des amies prêtent à témoigner de la vérité de ce qui sera écrit. Il suffira de bien relire et de signer.
    Les commissariats seront envahis de dépot de mains courantes de la sorte, lorsque toutes celles et tous ceux ayant vécu des blessures psychiques et physiques, provenant d’actes illégaux passibles de peines pénales, même si la loi n’est pas appliquée, le déclareront. Il est important d’éviter de répéter l’attitude de silence qui, il y a encore peu de temps , concernait les viols.
    La Mémoire Celullaires témoigne des conséquences de tels chocs, ayant des effets néfastes à long terme, qui sont vite mis dans les oubliettes du mental comme un mauvais souvenir.
    Les traces de la blessure du coeur est inscrite dans notre corps, notre terre de mémoire.
    L’acte juridique de déclarer l’agression atteste qu’il apporte un pansement à la blessure psychique, met du baume à l’âme, et permet le courage, c’est à dire…. donne du coeur à l’ouvrage, la force d’action venant du Coeur pour lutter contre les injustices de
    qelque nature qu’elles soient, dont témoignent les Oeuvres de Nelson Mandela, Rosa Parks, Martin Luther King, et tous les autres.
    N’oublions pas nos ancêtres, c’est à travers leurs besoins et leurs rêves que ces Oeuvres ont pu se réaliser, devenir réelles sur notre Terre. Nous sommes leurs dignes descendants et avec les moyens d’informations et de mobilisation que nous donnent Uranus et Internet nous ne nous laisserons pas faire.
    L’Esprit de Justesse souffle sur notre Monde afin que nos rêves se réalisent, il s’agit d’en tenir les rênes.

  9. Ca me fait hurler, ce n’est tellement pas possible, aujourd’hui, ici…
    Qu’est-ce qui engendre leur bêtise ? la frustration de ne pas avoir eu de clope ? je viens juste de voir le doc “ils ont voté FN” (émission M6 visionnable sur leur replay) et je ne suis pas rassurée sur l’idiotie de mes compatriotes. La question désormais : Que faire ? au quotidien, éduquer (je suis instit’) mais pour les ados – adultes ?
    Perso, je te soutiens sur la plainte à porter ; ça marque le coup et ça peut permettre à ta fille de passer (un peu) à autre chose.
    Bon courage à elle, et à toi

  10. Je découvre ton blog via cet article,

    J’ai eu mal au coeur en lisant tes mots, la haine de l’autre je connais et je subie celà régulièrement, pas pour une couleur mais pour une religion, quoi qu’il en soit je sais à quel point cela fait mal. A quel point on peut parfois se sentir humiliée, mais en tant qu’adulte on a le recul nécéssaire et la force de faire face (enfin pas toujours mais dû moins on essaye), je n’ose imaginer le jour où ces gens s’en prendront à mes enfants pour leur couleurs ou leur religion. Ca me brise le coeur de savoir qu’un jour mes fils pourraient avoir à supporter ça et souffrir de cette haine, ces préjuges stupides, …

    Quelle triste France, jugé pour une couleur, une origine, un vêtement ou une religion. Tu es trop gros tu ne rentres pas dans les cases, trop noir on ne veut pas de toi, …

    Une douce pensée pour ta fille ainsi que pour toi, je lui souhaite de ne pas se laisser abattre par ces commentaires, et cette haine, elle vaut bien mieux qu’eux (mais ça il sont tellement stupides pour s’en apercevoir).

  11. Chère Joëlle,
    Mon cœur s’est serré en lisant ton billet…
    Tant de bêtise, de méchanceté et d’ignorance… Cela fait partie de mon quotidien en France, moi qui viens de ce continent de l’autre côté de l’Atlantique où mes grands-parents se sont battus et où mes proches se battent encore aujourd’hui pour que des injustices comme ce verdict dans l’affaire Trayvon Martin ne se reproduisent plus. Tout ce racisme décomplexé poussé par une brise marine (…) m’énerve, m’enrage et me fout les boules… Pas tant pour moi, je suis “une grande”, je sais me “défendre” mais pour nos enfants. Je pense à ma petite fille que j’aime tant… Je veux croire qu’elle aura de mon caractère, de ma force tout comme Inès tient cela de toi pour faire face à tous ces abrutis (et je reste polie)
    Tendres pensées pour toi et Inès. Cet “incident” la marquera sûrement… Qu’elle continue d’avancer, la tête haute, fière de ce qu’elle est et portée par l’amour des siens.

  12. J’en ai tout simplement la chair de poule en lisant ton article… Mais est-ce possible vraiment ? Je me dis dans quel monde je vais faire grandir mon enfant… Ca me fait peur franchement, ça me désole…

  13. Bien malheureusement, rien ne m’étonne plus dans “ce” monde…
    Des tendres bises à vous,
    Bon courage !

  14. Quelle honte …….c’est écoeurant ….et pourtant il y a en partout…….il faut être Bête tout simplement….et sans éducation pour agir ainsi ….il aurait mérité une bonne leçon mais Inès a été plus intelligente qu’eux ainsi que ses copines …..ON PUNIT L’INSOLENCE par LE SILENCE……Ce monde fait peur……les parents sont responsables en grande partie, l’école aussi il faut leur transmettre DES VALEURS et AIMER son PROCHAIN….AIMER la différence.. qui enrichit tout simplement ……Bisous Inès ne t’attarde pas sur ces phrases idiotes et gratuites……ces BONS à RIEN ne méritent même pas une seule pensée ….
    BISOUSSSSSSSSSSS à vous Joëlle et Inès.

  15. L’agressivité verbale, physique et sonore me fait de plus en plus peur ….
    les larmes me sont coulées en lisant ton post……
    Bises à toute ta famille

  16. outre une empathie immédiate pour Inès et aussi ses copines qui ont dû avoir peur également, une pensée peu rassurante me vient : ce sont souvent ces gens “propres sur eux” qui déraillent. Je souhaiterais que chaque parent éduque bien ses enfants mais je sais que c’ets un leurre, beaucoup démissionnent ou ne transmettent que la haine. Reste alors l’espoir que les jeunes comprennent par eux-mêmes que CA SUFFIT !!!!! STOP
    biz à Inès et à sa maman dont le tremblement transparait non dans la voix mais dans les mots inscrits sur son blog

  17. Je suis habitante du Bassin depuis de nombreuses années et je ne comprends pas ces actes d’agressivités dans nos communes ! Je suis horrifiée de ce témoignage ! Nous ne sommes pas loin d’ètre une banlieue de Bordeaux ! Pas de quoi en ètre fière !
    C’est difficile de porter plainte lorsqu’on est jeune, mais , c’est aussi une façon de se protèger, Inés doit déposer une main courante, les insultes et le fait d’avoir jeter une bouteille, ce n’est pas anodin.
    Toute ma sympathie vers votre fille et vous mème Joelle, ne gardez pas rancune à notre beau coin de paradis !

  18. J’ai eu la larme à l’oeil en lisant ton texte, pauvre Inès. Beaucoup de courage à ta fille, quel sang froid elle a eu de ne pas répondre moi je ne sais pas ce que j’aurais fais!
    Quel malheureux hasard, je suis en plus entrain de lire la couleur des sentiments de Kathryn Stockett, la photo du début de ton article est très parlante, cette époque semble si loin et pourtant! et pourtant!

  19. Quand j’ai appris ce qui était arrivé à Inès, la colère est montée en moi. J’aurai tant voulu être là pour la défendre. Tous ces cons en groupe qui ont cette impression d’impunité et en plus personne autour pour intervenir. Etonnant ? Pas vraiment. Il est difficile dans ces moments d’être un apôtre de la non-violence. Le climat devient de plus en plus malsain : anti-noir, anti-arabe, anti-gay, misogyne, antitout. Après tant d’année de laisser aller, il est grand temps que les choses changent.
    Il est important qu’Inès porte plainte. Ça la libérera quelque part.
    Inès, tu es plus forte qu’eux. Envole-toi vers le Canada et continue sur ta lancée.
    Grosses bises à toi.

  20. C’est terrible…Oui, il faudrait porter plainte. Pour qui se prennent-ils ?

    En attendant, plein de douces pensées pour vous, pour ta fille.

  21. Hélène plus haut à parfaitement résumé ma reaction à ce billet. Combien d’Inès vivent ce genre d’incivilités pathétiques en France et en 2013? Trop. Le discours politique et social qui nourrit ces comportements criminels en est le premier facteur responsable. Le karsher, faut d’abord le passer chez soi avant d’aller le faire chez les autres. Comportement pathétique de minablerie.
    Mister K.

  22. Choc. Colère. Tristesse. Idéalisme vain que les générations futures puisse évoluer doucement vers plus de respect et de tolérance.
    Comme lors des manifestations homophobes, je suis profondément atterrée par ce genre de propos et pense, comme toi, que cela ne devrait pas rester impuni ! Au moins pour le geste. Après, cela pose aussi ta fille en “victime” alors qu’elle devrait juste être juste fière de la jeune fille qu’elle est, sans distinction aucune.
    Bises à vous deux.

  23. Et le racisme envers les cons de ce genre ça existe??????
    Non mais oh…. On est en 2013 les gars, réveillez vous, la France est de couleurs on le sait, apprenez à vivre les uns avec les autres et pas les uns contre les autres. J’avais écrit un billet qui parlait de quand j étais petite on s en foutait comment s appelait notre copain de classe maintenant le racisme est plus grand qu’il y a 30 ans je trouve. C’est de la faute à qui? A ceux qui foutent le bordel car ils ressentent un mal être en France? A ceux qui ne sont pas tolérants? Aux politiques? je ne sais plus mais honnêtement j’ai mal à ma France.
    Moi je me suis faite agresser dans le métro j’avais 15 ans (avec cutter sous la gorge etc…) en me faisant traiter de sale pute blanche (le racisme dans le sens inverse existe aussi c était pas des blacks mais des nords africains comme disent la police) ça me reste encore, je n’arrive plus à prendre le métro seule en fait. J’espère qu’Inès s en remettra vite…. Il faut qu’elle en parle pour faire sortir tout ça, moi j’ai jamais voulu en parler et le mal reste profondément encré;….. courage à toi à ta fille et à toute la famille. biosus <3

  24. D’après ce que tu racontes, ce n’est même pas une question de pays multiple (et tellement plus riche ainsi) mais simplement d’acceptation de l’autre, et ta photo l’illustre tellement bien.
    Je crois également que tu as raison. Il serait bon que tout le monde porte plainte, mais j’ai peur que la police refuse la plainte pour inutilité et que cela fasse encore plus mal à ta fille. Ils ne sont pas très motivés pour enregistrer ce genre de plainte.
    Dis-lui de les enregistrer avec son smartphone si cela se reproduit. Elle aura ainsi une “arme” pacifiste. Je suis d’accord avec toi sur le fait de ne pas répondre, mais d’un autre coté, il faut arrêter de “laisser passer”.

  25. J’ai eu la nausée en lisant ce récit qui pour moi est d’un autre temps. Lâcheté de ces jeunes c…s ignorants et suivants le troupeau. Ta fille devrait peut être porter plainte même si ça ne mène à rien cela peut soulager sa peine.

  26. Le bête immonde est toujours là , quelle tristesse
    Une bise à a fille, cela pourrait être aussi la mienne.
    Brigitte

  27. J’ai crains dés le début que ce soit ta fille la cible, mais qu’ils sont crétins. Pour qui se prennent ils ?
    J’espère que ta fille trouvera la force de faire au mieux pour elle.
    Je serai également d’avis de porter plainte, ne pas laisser passer, rien laisser passer, aucune violence, aucun racisme ordinaire, aucune discrimination d’aucune sorte ne doit s’installer, laisser une impression d’impunité face à la loi votée.
    Dans un autre aspect je suis tout autant choquée par ce racisme, cette stupidité et cette violence (cette bouteille lancée ce n’est vraiment pas anodin) que par tous les propos homophobes impunis qu’on a entendu ces mois derniers. Ne leur laisser aucune place, aucun répit c’est ça la solution.
    Bon courage

  28. Sorry. Il manque le debut de mon texte.

    J’ai les boules en te lisant.
    En 2013? Vraiment?
    Petits esprits méchants qui ne sont pas prêts à affronter le Monde. Parce qu’on leur ment sur la nature même du Monde, sa richesse, sa diversité, ses nouvelles forces économiques.
    Pauvre France.
    Je lis ton papier en pleine célébration du 14 juillet à Brooklyn. Nous ne sommes pas allés le fêter dans l’Upper East Side de Manhattan où les mêmes préjugés subsistent, dans le pays de Rosa Parks, de Martin Luther King et d’Obama, qui le préside encore. La gangrène raciste s’exporte, et vote FN et Sarkozy dans les urnes des consulats de France du monde.
    Le racisme ordinaire français est une maladie à traiter d’urgence.
    Je te/vous souhaite tout le courage du monde pour affronter cela au quotidien.
    J’ai fait le choix de fuir parce que j’en avais la possibilité.
    Je sais qu’Ines part pour le Canada bientôt.
    Très bien.
    La vie là-bas lui sera sans aucun doute bien plus agréable.
    Et l’Amérique du Nord saura reconstruire et affirmer son identité, sa valeur et toute son humanité et sa confiance dans le genre humain et la justice des hommes.

    Des bisous
    H.

  29. encore. La gangrène raciste s’exporte, et vote FN et Sarkozy dans les urnes des consulats de France du monde.
    Le racisme ordinaire français est une maladie à traiter d’urgence.
    Je te/vous souhaite tout le courage du monde pour affronter cela au quotidien.
    J’ai fait le choix de fuir parce que j’en avais la possibilité.
    Je sais qu’Ines part pour le Canada bientôt.
    Très bien.
    La vie là-bas lui sera sans aucun doute bien plus agréable.
    Et l’Amérique du Nord saura reconstruire et affirmer son identité, sa valeur et toute son humanité et sa confiance dans le genre humain et la justice des hommes.

    Des bisous
    H.

  30. Des bisous à ta fille.
    J’ai eu le cœur tout serré en lisant ton article, j’ose à peine imaginer ce qu’elle doit ressentir!
    Les gens sont si moches parfois…