Type and press Enter.

USA

Best of ☁ Philadelphie

visite guidée philadelphie

Hello !

Je me suis demandé comment j’allais vous raconter mon séjour à Philadelphia, Philly comme on dit. Tellement de choses à raconter, tellement à voir… Juliette a choisi de raconter de façon chronologique  (day #1day #2day #3) nos 3 jours, et à l’instar de Deedee qui vous a montré les 30 choses à faire à Philadelphie, j’ai choisi de faire un tri et de choisir les 10 lieux/choses que j’ai le plus aimé voir/faire lors de ce séjour à Philadelphia.

1 – Prendre un breakfast au Red Owl Tavern

C’est le restaurant de l’Hotel Monaco. Il est dirigé par Guillermo Tellez, un chef mexicain, étoile montante de la cuisine aux US. En cuisine, les produits locaux sont à l’honneur. Pour le brunch, toasts, salade, oeufs aux plats (on dit sunny side eggs, c’est joli, non ?), et mimosa, que j’ai découvert. Du jus d’orange et du champagne. J’adore ! Pour le décor, murs de briques, grandes baies lumineuses, cuisine ouverte sur la salle, conserves maison & petit corner pour sandwiches, muffins. Hommes d’affaires avec ordinateurs, familles, club personnes agées, la mixité au petit-déjeuner.

red owl tavern restaurant philadelphiered owl tavern restaurant philadelphiered owl tavern restaurant philadelphiered owl tavern restaurant philadelphie

2 – Marcher sur les traces de Rocky …

Philadelphie, dans mon imaginaire à moi, c’est la ville de Rocky Balboa aussi. Alors, forcément, fouler les marches du Museum of art, lever les bras en arrivant en haut, et chanter à longueur de journée tatataaa, tatattaaa, tadada tadaaaa … c’était obligé !

french blogger in philadelphie
©PHLCVB

Au passage, après avoir joué les Rocky sur les marches du Museum of art, enfin, surtout Charles-Antoine filmé par Tania, nous en avons profité pour visiter la jolie exposition Léger et avons pris un verre dans le hall du Musée tout en écoutant du Jazz. J’ai adoré voir un musée aussi vivant, rien à voir avec notre musée d’art contemporain ou tout est figé. Là, on sent bien que le Musée est aussi un lieu de vie, de promenade … Et le vendredi soir, c’est musique ! Ce soir là, un trio piano, contrebasse, saxo. Une façon bien agréable de terminer une journée.

A ce sujet, à lire et à voir sur Slate.fr des habitants qui ont recréé la course de Rocky dans les rues de Philadelphie, et c’est excellent (merci Deedee pour le lien) !

museum of arts philadelphierocky balboa philadelphierocky balboa philadelphie

3 – Chanter à tue-tête au Howl at moon.

Ce piano bar est incroyable. Le principe : vous écrivez le nom d’une chanson et son interprète sur un petit papier et vous le posez sur le piano. Les musiciens se relaient sur tous les instruments et connaissent à eux 5 une variété infinie de chansons américaines et anglaises… En général votre chanson est piochée à un moment ou à un autre et là, c’est la folie ! J’ai adoré l’ambiance joyeuse et bon enfant, à l’américaine. Bien évidemment, on a demandé plein de chansons, dont Eye of the tiger (les fans feront le lien avec Rocky) qu’on a pu chanter. J’y serais bien restée toute la nuit, tiens, à chanter et danser et boire des coups !

howl at moon philadelphiehowl at moon philadelphiehowl at moon philadelphiehowl at moon philadelphie

4 – Visiter la ville à l’étage d’un bus à impériale.

Je trouve que c’est un excellent moyen de connaitre très vite, l’essentiel d’une ville. Pour nous qui étions là pour 3 jours, c’était parfait. On a ainsi pu connaitre les anecdotes liées à l’histoire de la ville, ou encore à celles de son fondateur William Penn et d’autres figures marquantes et toutes les premières fois qui sont rattachés à la ville. Le premier drapeau des Etats-Unis a été cousu par Betsy Ross à Philadelphie, le premier zoo des Etats-Unis, c’était ici, le plus vieux marché couvert, ici aussi ! En même temps, Philadelphie fut le berceau de l’histoire moderne des Etats-Unis…
Lors de ce tour, j’ai particulièrement aimé la visite de Fairmount Park et ses belles couleurs automnale. Et en plus, le guide était top !

visite guidée philadelphievisite guidée philadelphievisite guidée philadelphievisite guidée philadelphievisite guidée philadelphievisite guidée philadelphievisite guidée philadelphievisite guidée philadelphie - le zoochinatown philadelphia

5 – Visiter la fondation Barnes

Un choc. Vraiment. Ma copine Cécile me l’avait dit, mais j’ai réalisé à quel point cette collection pouvait ouvrir l’esprit. Musée et école d’art, le but de cette fondation, créé par Albert C. Barnes, un richissime pharmacien, grand amateur de peinture européenne, française en particulier est de “promouvoir et favoriser l’éducation et l’enseignement des arts”.

Des tableaux de Renoir, Manet, Gauguin, Van Gogh, Picasso et compagnie, à la pelle. En veux-tu, en voilà. Quelques chiffres ? 181 Renoir, 69 Cézanne, 59 Matisse, 46 Picasso, 18 Douanier Rousseau, 16 Modigliani, 11 Degas, 7 van Gogh, … et en plus, une grande variété d’objets africains, de l’ancienne Égypte et de l’art grec et romain et une série de serrures, hallucinant.  J’en avais le tournis. Un truc de dingue ! Et en plus, bourrée d’humour. Une collection incroyable et l’histoire de ce docteur Barnes l’est aussi ! Si il y a bien une chose à ne pas rater à Philadelphie, si vous êtes amateur d’art, c’est cette fondation.

fondation barnes philadelphiefondation barnes philadelphiefondation barnes philadelphie

6 – Visiter le Eastern State Penitentiary

Une architecture imposante. Construit en étoile, pour permettre aux gardes de surveiller chaque allée d’un point unique, ce bâtiment est aussi une révolution pour les prisons. Ouverte en 1829, ce pénitencier est à l’époque la prison qui coûte le plus cher. Eau courante pour les prisonniers, cellules individuelles avec jardin. Très vite elle sert de modèle dans le monde entier. On ne pratique plus les punitions corporelles, mais au contraire, on isole les prisonniers, on impose le silence, méthode inspirée de la philosophie Quaker pour permettre aux prisonniers de réfléchir à leur crime et de se repentir. D’ou le terme pénitencier.

Le Eastern State Penitentiary a fermé ses portes dans les années 70. Depuis il est resté en l’état. Un programme artistique permet aux artistes contemporains d’investir certaines cellules, et la cellule reconstituée du prisonnier le plus célèbre du lieu aka Al Capone, est le clou de la visite. Franchement, le lieu est exceptionnel, empreint d’une beauté étrange, assez hypnotique. Et pour les amateurs de sensations fortes, Terror behind the Wall au moment d’Halloween est semble-t-il l’événement à ne pas rater !

eastern state penitentiary philadelphieeastern state penitentiary philadelphieeastern state penitentiary philadelphie cellule Al Caponeeastern state penitentiary philadelphie

7 – Manger un cheesesteak au Reading Terminal Market

Moi, les marchés j’adore, alors, forcément celui là aussi ! Le Reading Terminal Market est le marché couvert le plus vieux des Etats-Unis. Un marché de producteurs énorme, des stands colorés et vivants. Malheureusement, nous n’avons pas pu voir les stands tenus par la communauté Amish, mais nous avons pu manger un cheesesteak et ça, c’est vraiment à gouter si vous êtes à Philadelphie. Un sandwich/baguette dans lequel on met un steak grillé et finement émincé, recouvert de fromage. Délicieux !

reading market terminal philadelphiereading terminal market philadelphiereading terminal market philadelphiereading terminal market philadelphiereading terminal market philadelphie

8 – Boire un cocktail au Franklin Mortgage Investment Company

Un bar qui date de la prohibition, où il faut faire la queue pour rentrer, et surtout, surtout regarder les barmaids et barmen préparer les cocktails, de vrais artistes !

Franklin Mortgage Investment Company

9 – Découvrir les peintures murales de la villeMais ça, je vous en ai déjà parlé.

peintures murales philadelphiephiladelphie peintures murales

10 – Manger un excellent hamburger et boire des adult shakes au PYT.

Les adult shakes sont des milkshakes à base d’alcool et très originaux. J’ai pris un milkshake au cookie chocolat, c’était fou, j’avais l’impression de boire un cookie au chocolat. Et les burgers, les meilleurs de la ville !

Mais, là, je n’ai pas de photos… il faisait trop sombre !

Encore une fois, merci à We like travel de m’avoir proposé ce blog trip et permis de découvrir cette ville, où je retournerais très certainement. A 1h30 de New-York, elle me semble très adaptée à des vacances en famille et parfaite comme point de chute pour découvrir la région est des Etats-Unis.

★ Discover Philadelphia
> le facebook : facebook.com/discoverPHL
> le twitter : @discoverPHL

cocktail mimosa champagne jus d'orange

Sinon, cette semaine, comme chaque année, nous étions chez mes parents pour fêter Noël. Le plateau pour le père Noël, les carottes pour les rennes, ma mère qui récite Twas the night before Christmas, les enfants qui regardent un film en haut pendant que les lutins s’activent à emballer les cadeaux en bas, le rituel. Et le matin, réveil aux aurores par les enfants impatients. J’adore voir leur excitation lorsqu’il découvrent les cadeaux au pied du sapin. Les enfants étaient contents de leurs cadeaux, et moi aussi, j’ai été gâtée par les miens et je les remercie. De retour à Bordeaux, nous avons profité de la soirée sans enfants pour aller voir Mandela – long walk to freedom. J’ai été déçue par le film. Du coup, je lis le livre reçu en cadeau. Et puis, on profite des vacances pour se reposer et buller, tout simplement…

This is a new year. A new beginning. And things will change.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 comments

  1. […] je devais en tester un, mais comme, le jour d’attribution je n’étais pas à Bordeaux (j’étais là), on l’a proposé à quelqu’un d’autre, qui, heureusement pour moi a quitté la […]

  2. je ne suis jamais allée aux us et j espère réaliser ce rêve un jour. En tous les cas ça me donne super envie. bisous

  3. Tes photos sont tellement chouettes, ça me donne hyper envie ! :)

  4. […] dans les îles Vesterålen, pour pêcher le skrei, et aux Etats-Unis, à la découverte de Philadelphie. En 2013, j’ai fait de jolies rencontres :  Deedee, Juliette, Tania, je vous embrasse. […]

  5. Merci Joëlle. J’ai adoré ton carnet de voyage de Philadelphie. Ça me donne vraiment envie d’y retourner. Je n’y suis pas allée depuis l’été de mon bac! Et bravo pour le reste. Tout ce qu’il y a sur ton blog.

  6. Ca donne très très envie et tout ça me parle beaucoup.
    Je n’ai pas vu “Long walk to freedom” mais le livre est un de mes bouquins de chevet depuis de nombreuses années. Tu me diras si tu as aimé ? ^^
    Passe une belle fin d’année avant “the new beginning”, à bientôt !

  7. Merci pour ce beau reportage! ça donne envie d’y aller! y a plus qu’à prendre son billet! Bonne année!