atelier cuisine japonaise saumon namban zuke

Aujourd’hui, j’avais envie de vous emmener au pays du soleil levant, avec cette recette de saumon mariné ou saumon Nanban Zuké, réalisée lors de mon deuxième atelier avec Junko. Souvenez-vous, je vous ai déjà parlé de Junko et de ses ateliers de cuisine japonaise, notamment dans ce billet, avec la recette de tempura de gambas et légumes. Avec Bergeou, nous avions tellement aimé le premier atelier, qu’on a proposé aux copines Mook, Véro, Nathalie et Audrey d’en faire un autre, ensemble.

Audrey nous a accueilli dans sa jolie cuisine girly, un samedi matin, et nous avons préparé ce jour là, 5 plats que nous avons ensuite dégustés toutes ensemble. Dans un repas japonais, tout est important. Les couleurs des aliments, la forme des légumes, la texture et le nombre de plats. Un mot d’ordre : beau. Tout doit être joli, un vrai équilibre des sens et des saveurs. Et pourquoi 5 plats ? Parce que un repas traditionnel se compose d’1 soupe + 1 bol de riz + 3 accompagnements. Ce qui fait 5 plats. Jamais 4. Le chiffre 4 shi se prononce de la même manière que le mot qui veut dire mort. Donc, non.

Junko nous avait concocté un joli atelier avec une soupe miso aux 2 sésames, du riz, des Chawan-mushi, des petits flans au poulet, crevettes et champignons cuits à la vapeur, du Nishimé, des légumes et du konjac cuits dans un bouillon dashi et du saumon mariné appelé Nanban Zuké.

Un repas savoureux dans une super ambiance. Et on s’est régalées ! A nouveau, j’ai été surprise de la facilité de réalisation de ces recettes. Il faut juste un peu de préparation et avoir les bons ingrédients sous la main.

Le saumon Nanban Zuké ou Nanbanzuké est un saumon frit et mariné avec une sauge vinaigré. C’est très facile à faire, et surtout excellent ! Pour le faire, comme ingrédients particuliers, il vous faut du bouillon dashi (la base de la cuisine japonaise), de la sauce soja, du mirin, du vinaigre de riz et du shichimi (un mélange de piment et épices japonais). Pour le reste, c’est facile : du saumon, des carottes, des oignons, de l’huile de tournesol et de la farine. Le principe est de faire chauffer la sauce vinaigrée que l’on versera sur le poisson frit. En faisant bouillir la sauce, elle perd un peu d’acidité et en la versant bouillante sur le poisson, le gout pénètre à coeur.

atelier cuisine japonaise saumon namban zuke

atelier cuisine japonaise saumon namban zuke

atelier cuisine japonaise saumon namban zuke

saumon nanban zuke

saumon nanban zuke

shichimi poudre piment japonais

atelier cuisine japonaise saumon namban zuke

atelier cuisine japonaise saumon namban zuke

atelier cuisine japonaise saumon namban zuke

Saumon Namban Zuké – pour 6 personnes

_ingrédients_

• 1 gros filet de saumon ou 3-4 pavés
• 1 oignon
• 1 carotte
• de la farine de blé
• de l’huile de tournesol pour la friture
• pour la sauce : 250 ml de bouillon dashi, 50 ml de sauce soja, 50 ml de mirin, 1/2 cuillère à soupe de sucre, 50 ml de vinaigre de riz, shichimi (facultatif)

_préparation_

1 – émincer l’oignon et découpez la carotte en fine julienne
2 – couper le saumon en morceaux de 6mm d’épaisseur environ
3 – préparer la sauce : mettre tous les ingrédients dans une petite casserole et portez à ébullition
4 – saupoudrer le saumon de farine sur les 2 faces et faire frire dans une huile à 170°. Les morceaux de saumon doivent être dorés.
5 – poser les morceaux de saumon dans un grand plat, les recouvrir avec les légumes et verser dessus la sauce bien chaude.
6 – pour ceux qui le souhaitent, saupoudrer de piment (shichimi)
7 – laisser refroidir un peu avant de servir.

_nota_

• pour le service, poser 2 ou 3 morceaux de saumon dans le creux d’une assiette, disposer les légumes sur le dessus, joliment et arroser de sauce.
• vous pouvez manger ce plat tiède ou froid.
• vous pouvez remplacer le saumon par du maquereau ou tout autre poisson gras

atelier cuisine japonaise saumon namban zuke

What a strange thing!
to be alive
beneath cherry blossoms.
― Kobayashi Issa