Je ne suis pas très présente sur le blog en ce moment, mais j’avais promis de publier la recette de clafoutis aux cerises avant que la saison ne soit terminée. Les cerises pour moi sont liées à des souvenirs d’enfance. Ceux de nos vacances d’été en France. Tout autour de notre maison du Lot & Garonne, il y avait plein de cerisiers. Pour moi, les cerises étaient des fruits exotiques. Ce que j’aimais le plus, c’était les cueillir à même l’arbre et les manger aussitôt. Le goût du fruit bien juteux un peu chaud, à cause du soleil, la chair douce et ferme, qui explose sous la dent, sont des sensations que j’aime retrouver chaque été. Ce sont aussi les confitures de cerises que faisaient ma mère chaque année, et le cherry cobbler.

Malheureusement, il n’y a plus de cerisiers autour de la maison de mes parents dans le Lot & Garonne, mais ma soeur Karine a un beau cerisier dans son jardin. Alors, chez elle, je retrouve un peu ce goût de l’enfance, quand arrive la saison des cerises.

Clafoutis aux cerises

Tout à commencé avec un sms échangé avec mon ami JL, dans lequel il me disait son envie de clafoutis aux cerises, alors que j’allais faire quelques courses. Je lui ai répondu que si je trouvais des cerises, je lui en ferais un. Évidemment je pensais cerises de France à un prix correct. Il y en avait, j’ai donc fait un clafoutis aux cerises en rentrant pour JL.

Le plus difficile fut de choisir la recette. J’ai décidé de faire la recette classique de clafoutis trouvée dans le livre On va déguster : La France de François-Régis Gaudry. Je suis une fan de l’émission On va déguster sur France Inter et je suis fan des deux livres éponymes qui ont été publiés.

J’ai un tout petit peu modifié la recette du livre. J’ai utilisé 4 oeufs au lieu de 5 et j’ai trouvé que le clafoutis n’était pas assez sucré. J’ai donc rajouté une cuillère à soupe de sucre.

Noyaux ou pas noyaux ?

C’est la grande question indissociable du clafoutis aux cerises. Avec noyaux, c’est moins de travail, premièrement, et votre clafoutis aura également ce goût particulier d’amande, et les cerises non dénoyautées rendent moins de jus, vous aurez donc en bouche, le goût du flan et puis des cerises. Sans noyaux, c’est un peu plus de travail, c’est plus facile à manger pour les enfants, et le jus des cerises est répandu dans le flan.

C’est donc comme on veut. Mais, juste en passant, il parait que dans le Limousin, c’est impensable de faire un clafoutis sans noyaux.😉

Clafoutis aux cerises

Portions 8

Ingrédients

  • 500 grammes cerises bien mures
  • 250 grammes farine
  • 4 oeufs
  • 5 cuillères à soupe sucre
  • 1 sachet sucre vanillé
  • 1/2 litre lait
  • 1 pincée sel
  • beurre
  • sucre glace

Instructions

  1. 1 - Préchauffer le four à 200°C.

  2. 2 - Équeuter les cerises, les rincer et les poser dans un plat à gratin beurré.

  3. 3 - Verser la farine, le sucre, le sucre vanillé, la pincée de sel dans un saladier. Ajouter les oeufs et mélanger à l'aide d'un fouet. 

  4. 4 - Ajouter le lait petit à petit tout en fouettant pour obtenir une consistance homogène.

  5. 5 - Verser doucement l'appareil sur les cerises et enfourner pendant environ 30 minutes.

  6. 6 - Vérifier la cuisson. Laisser refroidir avant de servir. Vous pouvez saupoudrer de sucre glace si vous le souhaitez.

clafoutis cerises