Type and press Enter.

Écouter son corps et retrouver ses sensations alimentaires

café japonais

J’ai décidé depuis un moment déjà de m’accepter comme j’étais et d’être ronde et heureuse. Je n’ai pas vraiment de problème avec mon physique, je me connais bien et depuis le temps, je me suis acceptée. Je sais que les gens ne me voient pas comme je me vois. J’ai plus un problème avec mon image. Je n’aime pas me voir en photo ou en film, ou pire m’entendre. Mais ça c’est encore une autre histoire. J’ai fait la paix avec mon corps lorsque j’ai décidé d’arrêter les régimes et surtout de m’accepter comme j’étais. C’est à dire, assumer mes formes, et ne plus les cacher sous des vêtements amples et forcément noirs. Ceci dit, avec l’âge, mon (sur)poids devient un peu encombrant, notamment pour des questions plus liées à la santé qu’autre chose. Je suis essoufflée très vite, mon corps perd un peu de sa tonicité, par exemple.

Lineacoaching, mincir sans régime

Quand le site Linecoaching m’a proposé de tester leur méthode pour mincir sans régime pendant 3 mois, j’ai un peu hésité avant de répondre oui, car je connaissais déjà la méthode, pour l’avoir découverte avec Ariane Grumbach il y a quelques années. J’ai finalement accepté, car j’avais été convaincue du bon sens de cette méthode mise au point par Gérard Apfeldorfer, psychothérapeute et Jean-Philippe Zermati, nutritionniste, et aussi parce que Linecoaching me proposait de faire gagner des abonnements à mes lecteurs.

Chez moi, comme chez beaucoup, j’imagine, l’alimentation est très liée aux émotions. Dès que je suis stressée/fatiguée/angoissée, j’ai envie de sucre : mon meilleur ennemi. Et puis, j’aime manger, j’aime découvrir de nouveaux plats, de nouveaux aliments, de nouvelles saveurs et j’aime la convivialité autour de la nourriture. J’avais très envie de refaire une mise au point avec mes sensations alimentaires, de plus m’écouter et de recentrer mon attention quand je mangeais.
Si vous vous intéressez à l’alimentation, je suis sûre que vous avez déjà entendu parler de cette méthode. C’est une méthode basée sur l’observation et la perception de ses sensations alimentaires. Il n’y a pas d’aliment interdit. L’idée (en gros) est de s’écouter et d’arriver à manger ce dont on a besoin, et pas plus.

illustration linecoaching

Après avoir rempli le (long et très complet) questionnaire pour démarrer mon parcours alimentaire, je me suis mise à remplir consciencieusement le carnet alimentaire, une des clé de ce programme. Dans ce carnet, on note ce qu’on mange, mais surtout ses sensations, l’état d’esprit dans lequel on est au moment où l’on mange et ce qu’on fait. Le programme est réellement basé sur ce parcours alimentaire personnel, et les défis que l’on peut se donner pour avancer dans le programme. Pour tout cela on est aidé au quotidien avec les outils interactifs du site, les chats animés par Gérard Apfeldorfer ou Jean-Philippe Zermati ou avec les autres coachs. Au bout de quelques jours, le premier rendez-vous est fixé pour un entretien téléphonique avec son coach.

illustration linecoaching

Pour le moment, après une vingtaine de jours de ce programme, j’ai perdu 3 kilos. Je ne suis pas très assidue pour remplir le carnet alimentaire en ligne, mais je le fais sur papier. J’ai arrêté de déjeuner devant mon ordi, et j’essaye de ressentir toutes les sensations quand je mange. J’ai un peu de mal avec la notion de satiété, mais je ne mange plus que lorsque j’ai faim. Je suis satisfaite de ce début de parcours. Le rendez-vous téléphonique avec la coach est un vrai plus dans la méthode. L’échange avec la coach s’est fait avec beaucoup d’empathie. J’ai pu lui poser toutes les questions que je voulais, sur les moments délicats que je pouvais avoir, notamment le moment de l’apéro avec les copains, et surtout les invitations à diner/déjeuner et la découverte de restaurants ou de produits à déguster. La coach m’a rassurée à chaque fois et m’a donné des petites astuces pour mieux les appréhender.

Après 20 jours, je suis satisfaite et j’ai retrouvé pas mal de sensations. Je ne suis pas assez régulière dans le suivi en ligne, mais j’essaie. Un de mes défi est de faire un peu plus d’exercices. Le parcours forme du site est plutôt bien fait, il faut juste que je trouve un peu de temps pour cela à insérer dans ma routine quotidienne. Je ferais un deuxième article à la fin du programme pour vous raconter ma progression et si j’ai réussi à améliorer mes sensations alimentaires.

En attendant, j’ai la possibilité de vous faire gagner 3 abonnements de 3 mois à la méthode Linecoaching (et ça c’est plutôt cool). Si ça vous dit de tester cette méthode, il suffit de laisser un commentaire ici et partager votre rapport avec le corps, vos histoires de régimes (ou pas), et/ou si vous connaissez déjà cette méthode. Je tirerais au sort les 3 gagnants dans une semaine, c’est à dire mardi 26 juin.

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi suivre Linecoaching sur Facebook.

 

>>Edit : après tirage au sort, les 3 gagnantes sont les commentaires 4, 7 et 19 (Gaëlle, Majdou et Delphine, bravo !). Je vous contacte par mail très vite. <<

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

20 comments

  1. Bonjour, j’ai pris connaissance de cette méthode par votre blog et je la trouve attirante car basée sur les sensations et l’intuition. Je serai ravie de la tester car les kilos se sont trop accumulés ces dernières années…Merci Joëlle quel que soit le résultat du tirage sort pour ce partage.

  2. Je découvre cette méthode en lisant ton billet. Il y a 5 mois aujourd’hui naissant mon p’tit bonhomme. beaucoup de bonheur pour ce 2ème bébé. Malheureusement que de difficultés à perdre du poids… Dur Dur de monter sur la balance et ne voir aucune baisse. Je testerai donc cette offre avec beaucoup de plaisir. Merci.pour cette découverte.

  3. Je trouve ce concept très intéressant et très intuitif merci pur ce partage.
    Je vais débuter ma phase de rééquilibrage alimentaire mais je sens le besoin dans un premier temps de calculer le nombre de calories que je consomme. Des avis à ce sujet ?

  4. Aimer son corps, ou en tout cas l’accepter tell qu’il est…un long chemin.
    Et même si aujourd’hui j’ai une relation plus apaisée avec lui, j’avoue que j’aimerai quand même perdre un peu pour être plus à l’aise physiquement, me sentir plus libre de faire ce que je veux. En tout cas, pour moi c’est la seule méthode qui m’ai vraiment aidé à perdre du poids, même si j’ai fait quelques écarts, je me dit que ce serait une bonne chose de m’y remettre. Il est souvent difficile de s’écouter quand ça n’a jamais fait partie de son éducation alimentaire.

  5. Voilà une méthode qui a l’air très intéressante. Les régimes j’en ai fait. J’ai surtout le sentiment d’avoir toujours fait attention à ce que je mangeais et à me brimer et me frustrer pour ne pas prendre quelques kilos et rentrer dans une taille acceptable pour la société. Au fil des années et après l’arrêt du tabac, le drame. Plus 11kg en quelques mois. La machine s’est enrayée et dans ma tête cela n’a pas été facile à gérer. J’essaie de rééquilibrer ma vie, mon corps et d’accepter qu’à 43 ans je ne peux plus avoir le corps de mes 30 ans. J’essaie de faire la paix avec ce corps avec qui je compte bien passer encore de nombreuses années. En revanche je constate que chaque année les kilos s’accumulent et je n’arrive plus à les faire repartir. Je pense que j’ai besoin de comprendre mon corps et réapprendre à manger correctement. C’est pourquoi cette méthode me semble assez idéale car elle n’est pas dans la privation mais plutôt dans l’acceptation de ce qui ne fonctionne pas dans mes émotions pour m’empêcher de perdre du poids.
    Merci beaucoup de partager cela
    Isaparis

  6. Bonsoir Joëlle,
    Je suis ronde depuis des années.je ne me plais pas dans mon corps mais je fais avec. Des visites chez des dieteticiennes restrictives sur tout non rien apportées à mes rondeurs voir les ont renforcées .Un équilibrage alimentaire basé sur la sensation de faim m’intéresse vraiment car je pense que les haricots verts et jambon de dinde y’en a marre.
    Je ne connais pas cette méthode mais je suis prête à tester.

  7. Serai ravie de tester une nouvelle approche entre le corps et l alimentation tant je crois que vu qu on évolue d un point de vue hormonale des reavaluations et reset réguliers sont tout à fait opportun

  8. Bonjour Joëlle ! Avec quelques kilos en trop pris depuis quelques mois je me vois bien essayer cette nouvelle méthode. Mon problème j’aime trop le sucré et en période de stress je me.jette dessus sans limite.

  9. Bonjour,
    Je ne connais pas non plus ce programme. Les régimes j’ai essaye une fois (le fameux Ducan) mais trop de reprise après et une overdose des proteines.
    Donc c’est fini pour les regimes au sens strict. Actuellement à 39 ans j’essaye de perdre mes kilos de grossesse mais cela fait 11 mois que j’ai accouche et j’ai beaucoup de mal avec la fatigue du deuxieme, le stress de gerer les deux enfants et la maison en um minimum de temps…. J’aimerai bien essaye cette methode, en tout cas merci joelle de nous faire beneficier de tes bons plans :)

  10. Bonjour,
    Je ne connais pas non plus cette méthode mais je pense qu’elle serait bien adaptée à mon rapport à l’alimentation et à mon corps.
    Je ne me suis jamais sentie bien dans mon corps mais je n’ai jamais fait de régime, j’aime trop manger pour cela ! De temps en temps j’essaie de faire attention à ce que je mange mais en ce moment j’ai un peu plus de mal.
    Donc je participe avec plaisir.

  11. Je ne connais rien de cette méthode mais j’en serai tout de même ravie de pouvoir gagner un abonnement de 3 mois.

  12. Fatiguée, stressée, frustrée, la nourriture est vite un remonte moral pour tout. Je suis comme toi je carbure au sucre, impossible de ne pas en manger sur une journée. Je repousse toujours au lendemain genre demain je ferai attention mais ce soir je peux reprendre ce p’tit verre de vin, ces trois tranches de saucisson ou finir la dernière part du gâteau. Et puis c’est si bon ça ne peut pas faire de mal. Et au final les kilos de l’hiver, plus ceux de l’hiver dernier, ceux du printemps, ceux de la fatigue, ceux des déjeuners à l’arrache, ceux des grignotages et bien ils sont au nombre de 5. Alors un peu d’aide ne me ferait pas de mal !

  13. Bonjour, je suis en ce moment dans une période sans sucre. Plus de gateaû bonbon ni sucre dans le café et ça c’est le plus dur pour moi..alors ton projet m’interresse. Depuis deux semaines j’ai perdu 1,7 kg mais j’ai l’impression de plafonner. Écouter mon corps je crois que c’est ça effectivement la solution. Je viens de passer la journée à Bordeaux à vélo suivant mon mari et mon fils et je suis claquée sur mon canapé le nez dans la tablette….ces dix kilos minimum en trop me pèsent alors oui ton aventure me séduit. En tous cas’ prise ou pas prise pour l’aventuré bon courage et continuation à toi.

  14. Hello Joelle!
    Merci de partager ton expérience été de penser à nous tes lecteurs!
    Pr ma part c est l’histoire classique..une rupture douloureuse, réconfort par la nourriture, perte d’en confiznce, régimes multiples..tu perds 10 t en reprends 15…perte de confiance encore..divorce de tes parents..bref la vie et ses déboires..
    J ai entendu parler de la’méthode Zermati mais j’en ne m y suis pas plus penchée..
    Ce sera peut être l’occasion!;)
    Bisous

  15. Bonjour Joelle,
    Merci pour ton témoignage, du coup j’ai bien envie de t’imiter.
    J’avoue que la théorie de Zermati, je la connais (sans me vanter). J’ai lu les livres, j’ai lu Ariane (blog et bouquin), j’ai consulté une diététicienne du “GROS” il y a quelques années (elle est à Libourne), je reçois la newsletter de Linecoaching, suis abonnée à leur page FB… Et j’avoue aussi et surtout qu’il me manque un déclic (là je suis dans le déni total) pour que tout ça devienne opérationnel…
    Alors oui, j’en ai marre de souffler, de ne plus pouvoir me colorer les ongles de pied, de me sentir “encombrante et encombrée”.
    J’ai quand même 20 kilos de trop (au moins), et je n’ai plus 20 ans depuis longtemps… il serait temps que je me bouscule un peu (et même beaucoup).
    En tout cas, bravo à toi.

  16. Bonjour, je découvre cette méthode à travers ton article et j’avoue qu’elle m’intéresse beaucoup. j’adore cuisiner, j’adore manger, découvrir de nouvelles saveurs, associations… et j’ai tendance à trop manger, à me dire “j’aurai dû m’arrêter avant”… mais trop tard! j’aimerai beaucoup tester cette méthode d’autant que je n’arrive plus du tout à perdre du poids. merci de nous offrir la possibilité de la tester.

  17. C’est super intéressant ! Je cherche à gérer mon stress alimentaire ces derniers temps. Après quelques lectures et recherches, je mets en place certaines choses afin d’apprendre à écouter mon corps tout en restant consciente de mes achats alimentaires, et en gardant al notion du plaisir de la cuisine. Cette opportunité de tester cette méthode sur mois, me semble intéressante dans ma démarche.

  18. Bonjour, je ne connais pas cette méthode. Je serais ravie de tester !

  19. Bonjour, je serais très intéressée de découvrir cette méthode, ayant pris beaucoup de poids ces dernières années et subissant les conséquences, essoufflement, douleurs, mal dans ma peau, n’osant plus sortir, ne trouvant plus rien pour m’habiller, l’envie de m’en sortir, mais j’avoue ne pas y arriver toute seule et de l’aide serait la bienvenue, pour pouvoir enfin me retrouver. Cette méthode correspond à mes attentes, en douceur et en respectant mes envies et le fait que cela se fasse sur 3 mois, permet un véritable accompagnement pour ne pas nous lâcher, donc je participe avec plaisir à ce concours, en croisant les doigts et en espérant que je puisse y trouver une sortie de secours ;) Belle journée et merci pour cette opportunité.

  20. Bonjour, je ne connais pas du tout cette méthode mais elle me “parle” en lisant votre descriptif. Je suis à la recherche d’un régime doux et encadré, qui me permettrait d’accepter mon corps en toute simplicité et de me sentir plus légère et consciente de la nourriture que je m’apprête à acheter / cuisiner / manger. Un test sur trois mois semble une bonne opportunité de débuter ce mode de “vie”.