Type and press Enter.

2021

festival lumiere lausanne

C’est marrant, je reprends toujours le chemin du blog pour le passage à la nouvelle année. J’aime cette période, j’aime les souhaits de bonne année et d’avenir meilleur. Les souvenirs d’enfance qui sont liées à cette période sont à Kribi.

Bonne année ! Bonne santé !

Je revois mon père dans la voiture, rouler dans Kribi. On passait le marché, on allait vers Grand Batanga, le pont, l’église… et puis on revenait, on prenait la route de la plage, la vieille poste, la maison de Mme M’bedey, la route du lycée et puis on revenait par la route du stade, les gens se souhaitaient la bonne année, nous souhaitaient la bonne année et mon père souhaitait la bonne année à tous ceux que nous croisions : “bonne année ! bonne santé !”. Associés à ces mots, il y a dans mes souvenirs, des visages joyeux, des pagnes colorés, la joie, l’espérance de toujours une année meilleure. 

J’aime aussi la petite introspection à laquelle l’année nouvelle m’oblige. Ça me permet de me poser, faire le point et avancer, encore mieux. L’année dernière je publiais sur ce blog une retrospective de 10 ans. Et dans cet article, les derniers mots pour résumer 2019 étaient “une nouvelle vie professionnelle”.

Une nouvelle vie professionnelle

Voilà ce qui a occupé mon année 2020. En plus, évidemment de la pandémie qui nous a tous touché. 

Une nouvelle vie professionnelle dans laquelle je me suis plongée corps et âme. J’ai donc laissé tomber le blog, à mon grand regret, car j’ai vraiment réalisé que ce blog participait à mon équilibre intérieur. Le travail professionnel est très important mais la satisfaction personnelle qu’a pu m’apporter ce blog n’a rien à voir. 

En 2020, il y a donc eu une activité professionnelle intense, quelques réussites et satisfactions personnelles, il y a également eu de nouvelles amitiés, des amitiés plus anciennes renforcées, de la solidarité, des envies de paix intérieure, et il y a eu le manque aussi. Le manque de réunions familiales, le manque de se retrouver tous autour d’une table, le manque de soirées avec les amis, le manque de se serrer dans les bras, le manque d’embrasser mes parents, le manque de restaurants, de sorties, de voyages. Il y a eu aussi, des moments très difficiles, dans mon couple, notamment. J’ai parfois eu le sentiment, cette année, de perdre pied, de me perdre, de ne plus avoir d’horizon, de ne plus savoir ce dont j’avais envie, besoin. De ne plus avoir la possibilité de rêver, de me projeter.

Cheers to 2021

Alors pour 2021, je lève mon verre aux amis, nouveaux, anciens, toujours présents, à ma famille, mon clan, mon socle, aux rêves qui vont pouvoir retrouver le chemin de mon esprit, à l’amour et à l’espoir de nouveaux possibles. Je lève mon verre aux petits bonheurs du quotidien, auxquels je me suis souvent raccrochée cette année et qui permettent de se concentrer sur l’essentiel et de garder au fond de soi, une dose de joie. 

Bonheur et santé pour tous. Amitié, amour, famille, espoir, solidarité.
Force, paix et amour sur votre chemin.
C’est ce que je vous/nous souhaite en 2021.
Tout cela et plus encore. Et surtout la santé ! 
Prenez soin de vous et de vos proches. 
Je vous embrasse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 comments

  1. Belle analyse avec beaucoup de sincérité comme tu l’es. On ne se connait pas, quelques échanges sur Twitter et basta mais c’est bien, ça fait partie de ces petits bonheurs..

  2. Moi aussi je t’embrasse très fort.
    Et bonne année. Et bonne santé.
    Et que reviennent les rendez-vous en terrasse.

  3. Très belle année à vous et à bientôt de vous lire sur votre blog…Merci