Pourquoi et comment faut-il manger des fruits ?

Les fruits et légumes, gorgés de vitamines, de minéraux, d’oligo-éléments et de fibres, jouent un rôle crucial dans notre alimentation et notre santé. Ils offrent une multitude de bienfaits, notamment en améliorant l’assimilation des nutriments lorsqu’ils sont consommés frais et hors des repas, ce qui contribue à soutenir notre énergie, notre concentration et à réduire la fatigue musculaire et le stress. En plus de leur forme brute, la consommation de ces aliments sous forme de jus offre également d’importantes qualités nutritionnelles, bien qu’elle puisse contenir plus de sucre, surtout comparée à certains sodas. Cependant, il est recommandé de privilégier les fruits entiers et les légumes pour maximiser les bénéfices, notamment en réduisant les risques de cancer. La question se pose alors : la compote, compte-t-elle pour un fruit ? Découvrons ensemble l’importance de ces aliments essentiels et les meilleures façons de les intégrer à notre régime quotidien.

Mains De Femme Retenant Le Téléphone Portable Tout En Prenant La Photographie Au Bol Avec Le Fruit Frais

1. Les bienfaits des fruits pour fa santé sont considérables

Les fruits sont des aliments riches et allégés. Ils contiennent une grande quantité de micronutriments, notamment de vitamines, de minéraux et de fibres alimentaires, mais en plus ils ont un apport énergétique faible. Manger deux à trois fruits par jour permet par exemple de couvrir les besoins quotidiens en vitamine C et en provitamine A (bêtacarotène).

A côté de ces éléments nutritionnels classiques, on trouve aussi des apports en phénols, stérols, flavonoïdes et tanins.

On sait depuis peu que ces éléments (que l'on trouve également dans d'autres végétaux) sont impliqués dans la protection cellulaire, en particulier les polyphénols et les flavonoïdes, vitamines P, dans la lutte contre les radicaux libres.

De même, des études épidémiologiques récentes ont montré qu'une consommation quotidienne de fruits était associée à une baisse des maladies cardiovasculaires et de certains cancers nutritionnels (comme celui du côlon). On peut affirmer que les fruits contribuent très largement à la prévention des maladies dégénératives.

Il y a enfin un intérêt nutritionnel redécouvert aujourd'hui pour les maladies métaboliques comme le diabète. Autrefois, les fruits étaient considérés comme mauvais à cause de leur source de glucides. Mais en réalité, les fruits n'augmentent pas beaucoup la glycémie, contrairement au saccharose (sucre courant).

2. Manger le plus de variétés possibles

Chaque type de fruit assure des apports nutritionnels plus ou moins importants. C'est ainsi que les agrumes sont plus riches en vitamine C, les abricots contiennent davantage de folate et de vitamine B9, la pomme et la poire beaucoup de pectine, ou la banane d'amidon.

Il faut donc encourager une consommation diversifiée pour couvrir au mieux l'équilibre alimentaire.

Important :
On doit non seulement manger tout type de fruit mais surtout choisir de multiples variétés dans chaque catégorie (la pomme de Risoul, la poire Cremesine...).

3. Manger des fruits de saison

Il est préférable de manger les fruits en fonction de leur saison de maturité et cela pour plusieurs raisons :

  • Les fruits ont toute leur saveur quand ils sont cultivés à la bonne saison et proviennent du terroir. S'ils proviennent du Maroc, ils vont mûrir en route et perdre leur saveur. De même, s'ils poussent dans des serres en Hollande, l'ensoleillement sera déficitaire, même avec les lampes à U.V.
  • Ensuite, le fruit possède toutes ses propriétés nutritives quand il atteint sa pleine maturité. Autrement dit, si le consommateur veut un fruit avec du goût et bon pour sa santé, il doit le manger à la bonne saison et dans sa région d'origine.

4. Privilégier la qualité nutritive et non l'aspect esthétique des fruits

C'est parce que le consommateur veut un fruit parfait que l'on a rejeté les variétés anciennes. Mais souvent l'aspect esthétique est inversement proportionnel à l'aspect gustatif.

À savoir :
La plupart du temps, les fruits à la plus mauvaise allure sont meilleurs au goût.

Mais pour obtenir de beaux fruits, il faut multiplier l'emploi de produits chimiques et de pesticides qui peuvent avoir des conséquences sur la santé. Ces substances peuvent en effet être cancérigènes pour l'homme, ou vectrices de risques mutagènes (changement génétique) et tératogènes (effet sur le développement).

Des études ont aussi prouvé que l'emploi de pesticides en grande quantité pouvait diminuer le contenu en vitamines et minéraux des végétaux. On peut penser qu'il en va de même pour les fruits.

Il est donc préférable de manger des fruits biologiques, cultivés sans produits chimiques de synthèse.

5. Comment les consommer ?

Bien mauvaise coutume de table que celle de consommer les fruits en fin de repas. Tout au moins d'après certains nutritionnistes qui recommandent de ne les manger si possible que le matin à jeun et en ouverture de table. Absorbés de cette façon, ils séjournent peu de temps au niveau gastrique et se trouvent mieux assimilés.

L'organisme profite ainsi de toutes leurs richesses. Des fruits consommés par contre au dessert sont difficiles à digérer, en compétition avec d'autres nourritures préalablement prises. Des processus de fermentation peuvent en résulter avec des distensions intestinales et de précieux apports vitaminiques risquent d'être neutralisés. Bien entendu, consommez toujours de préférence des fruits de saison, choisis à maturité et en provenance de cultures biologiques.

Aucun commentaire à «Pourquoi et comment faut-il manger des fruits ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis