Qu’est-ce qu’un shampoing bleu et comment l’appliquer ?

N’ayez crainte, le shampoing bleu ne vous laissera pas les cheveux… bleus, à condition de bien l’utiliser ! Il s’agit d’un shampoing spécifique destiné aux cheveux blonds, gris ou encore aux chevelures décolorées ou méchées. Le shampoing bleu est recommandé pour rendre la couleur naturelle et éviter les reflets jaunes inesthétiques. Pourquoi et dans quels cas utiliser un shampoing bleu ? Comment bien choisir son shampoing bleu et quelles sont les erreurs à éviter ? On fait le point.

Shampoing Bleu

Pourquoi utiliser un shampoing bleu ?

Le shampoing bleu peut parfois être confondu avec le shampoing violet même si la différence entre les deux est minime. Ils ont toutefois des spécificités particulières.

La science derrière le shampoing bleu

Le shampoing bleu est coloré effectivement d’une teinte bleue qui ne reste pas sur la chevelure mais, va avoir un rôle de neutralisant sur des cheveux devenus jaunes. C’est le cas des chevelures blondes dont la coloration peut s’affadir au fil des jours sous l’action du soleil, de l’eau chlorée de la piscine ou de l’eau salée de la mer, etc.

Même un blond naturel peut jaunir sous l’action de certains produits ou par le processus de vieillissement naturel de la chevelure : il prend des reflets jaunes inesthétiques. Les pigments bleus neutralisent les reflets jaunes pour ces types de cheveux ainsi que les chevelures méchées.

Le shampoing bleu va permettre de neutraliser les tons jaunes. Sur un nuancier chromatique, on voit très bien que le bleu est la couleur opposée au jaune. Il est donc logique qu’il fonctionne en neutralisant le jaune qui est un ton chaud opposé au ton froid qu’est le bleu.

Les avantages du shampoing bleu pour les cheveux blonds et gris

Utiliser régulièrement un shampoing bleu va permettre de garder une couleur parfaite. Qu’il s’agisse d’un blond ou d’un gris, ils gardent leur teinte d’origine sans tourner vers des couleurs jaunissantes ou cuivrées qui s’avèrent souvent inesthétiques et nous font nous précipiter sur la coloration des cheveux de façon plus rapprochée.

L’utilisation de ce véritable shampoing soin, permet d’espacer les colorations qui ne sont souvent pas inoffensives pour les cheveux, et de pouvoir garder un cheveu en bon état, à l’aspect plus naturel. L’éclat de la couleur reste pour longtemps grâce au shampoing bleu !

Ne négligeons pas l’aspect financier, puisque le shampoing bleu permet d’espacer les séances chez le coiffeur pour refaire ses couleurs en salon !

Choisir le bon shampoing bleu

Shampoing bleu et shampoing violet : quelles différences ?

«Bain d’ultra-violets» comme le mentionnent certaines marques, la différence entre le violet et le bleu est minime. On considère toutefois que le shampoing bleu est spécifique au déjaunissement des cheveux blonds ou des cheveux gris, tandis que le shampoing violet va s’attaquer davantage aux problèmes liés aux reflets cuivrés indésirables des chevelures blondes (exemple : coloration blond cendré) ou décolorées.

A côté de ces deux produits capillaires, on trouve également le shampoing Silver qui est spécifique pour le déjaunissement des chevelure grises ou blanches et va permettre d’obtenir une couleur plus éclatante et sans reflets jaunes.

Comment sélectionner le shampoing bleu adapté à votre type de cheveux

Vous devez faire attention lorsque vous achetez un shampoing bleu et ne pas hésiter à demander conseil à un spécialiste.

En effet, il existe différentes nuances de blonds et il est important de trouver le shampoing bleu qui rendra les meilleurs résultats sur votre teinte en fonction des pigments contenus dans le produit capillaire.

Exemple :
Un shampoing bleu peut être plutôt adapté à un blond polaire, ce qui ne conviendrait pas si vous avez une teinte plutôt blond cendré.

Mode d’emploi : Comment utiliser le shampoing bleu ?

Comme tout produit capillaire spécifique, il est important de soigner l’application du shampoing bleu pour en retirer tous les bénéfices pour sa chevelure.

Les étapes clés pour une application réussie

L’application du shampoing bleu se fera en suivant les étapes suivantes :

  • mouiller les cheveux avant d’appliquer l’équivalent d’une noix de shampoing bleu et de la répartir sur l’ensemble de la chevelure.
  • bien imprégner toute la chevelure puis laisser poser le produit suffisamment longtemps (environ 3 minutes) avant de le rincer.
  • procéder ensuite à un rinçage minutieux du shampoing et sécher à votre habitude en prenant soin de ne pas appliquer une chaleur trop intense sur les cheveux - ou tenir le séchoir suffisamment éloigné de votre tête.
À noter :
S’il est important de respecter un temps de pose, il ne faut pas non plus laisser le shampoing trop longtemps en action sur la chevelure, sous peine d’obtenir un effet inverse, à savoir des reflets bleutés. Ce conseil est valable également pour l’utilisation d’un shampoing violet.

À quelle fréquence utiliser le shampoing bleu ?

Si vous avez l’habitude de laver vos cheveux fréquemment, il est conseillé d’utiliser le shampoing bleu entre une fois par semaine et deux fois maximum.

Précautions et conseils d’utilisation

Bien que parfait pour rendre toute sa blondeur à vos cheveux, il est important d’éviter certaines erreurs lors de l’utilisation du shampoing bleu.

Les erreurs à éviter avec le shampoing bleu :

S’il est important de laisser poser le shampoing bleu suffisamment longtemps pour obtenir les meilleurs résultats, il faut toutefois être attentif à certains points :

  • Le temps de pose ne doit pas être dépassé. Il faut donc bien suivre les instructions mentionnées sur le produit capillaire. Les fabricants peuvent avoir des instructions légèrement différentes.
  • Pour éviter d’avoir trop de pigments bleus, il n’est pas conseillé non plus de cumuler un shampoing bleu et un masque capillaire déjaunissant qui contient également des pigments bleus. Le résultat ne serait pas esthétique et pourrait, à l’inverse, occasionner des reflets bleus par surcharge de pigments bleus.
  • De plus, les pigments contenus dans les shampoings bleus ou les shampoings violets peuvent occasionner des tâches dans votre salle de bains. Il faut donc être prudent et bien rincer votre douche ou votre baignoire, en insistant sur les joints, après avoir effectué un shampoing bleu ou violet.

Que faire si vos cheveux prennent des reflets indésirables ?

Vous pouvez vous rendre d’un un salon de coiffure et faire reprendre votre couleur par un professionnel.

Toutefois, si vous souhaitez vous débrouiller seul, les experts conseillent d’utiliser une patine. Par exemple, pour des reflets violets indésirables, on utilise une patine jaune et pour des reflets bleus inesthétiques, la patine dorée ou encore cuivrée peut améliorer nettement l’aspect de la chevelure pour un rendu naturel.

Ce soin capillaire rend les cheveux éclatants et les nourrit en profondeur. La patine est composée d’huiles végétales et de pigments neutralisants permettant d’éliminer les reflets indésirables pour que les blonds ne virent pas au jaune, ou que les bruns ne tendent pas à prendre des reflets roux.

D’ailleurs pour les reflets roux ou orangés non souhaités, à la suite d’une coloration brune, un coloriste professionnel vous suggérera sans doute une patine contenant des pigments verts.

Alternatives et compléments au shampoing bleu

Si le shampoing bleu est très utile pour le soin des cheveux blonds, méchés ou décolorés, ou gris, il existe d’autres solution pour éviter les reflets disgracieux.

  • Utiliser des masques et après-shampoings déjaunissants
  • Il existe des masques adaptés aux cheveux décolorés ou méchés, fragilisés par des colorations blondes et dont la pigmentation tend à devenir jaune. Ce sont les masques déjaunissants.

Les professionnels recommandent de ne pas utiliser le masque déjaunissant en complément d’un shampoing déjaunissant car l’accumulation des pigments bleus pourraient produire l’effet contraire du résultat recherché. Les pigments risquent, par ailleurs, d’altérer la fibre capillaire et de faire apparaître des reflets bleutés inesthétiques (ou violets).

Conseils pour maintenir une couleur éclatante

Pour garder une couleur éclatante, il existe plusieurs astuces. Il est conseillé notamment de choisir des produits adaptés (shampoing et après-shampoing spécial cheveux colorés) qui prolongeront la beauté de la coloration.

Il est important d’éviter les sources de chaleur : sèche-cheveux, exposition prolongée au soleil sans chapeau ou sans protection capillaire. Les bains de mer ou de piscine peuvent également endommager votre coloration. Vos cheveux deviennent ternes et rêches.

Il est préférable d’espacer les shampoings, surtout s’ils sont trop décapants. Cela permet de conserver une couleur éclatante plus longtemps.

Appliquez des soins spécifiques et ciblés pour les cheveux colorés afin de nourrir les cheveux en profondeur : masques capillaires, soins sans rinçage… N’utilisez pas d’eau trop chaude pour rincer votre chevelure. La dernière eau de rinçage pourra même être froide, ce qui permettra de resserrer les écailles et de faire briller les cheveux.

Les colorations et décolorations peuvent fragiliser la fibre capillaire, rendant le cheveu poreux, terne et sans vigueur. Des reflets inesthétiques comme le jaune ou le roux peuvent apparaître sur les cheveux blonds ou gris, ce qui nécessite de refaire sa coloration souvent et abîme un peu plus la fibre capillaire.

Heureusement, le shampoing bleu permet de prendre soin de son cheveu et d’éviter les reflets inesthétiques. Il conviendra néanmoins de choisir le bon shampoing en fonction de sa couleur et de savoir l’appliquer dans les règles de l’art pour obtenir les meilleurs résultats.

Aucun commentaire à «Qu’est-ce qu’un shampoing bleu et comment l’appliquer ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis