dames du lac cuisine vietnam bordeaux

Chez les dames du lac, on mange vietnamien. Une cuisine comme celle qu’on mange au Vietnam, si j’en crois les puristes. Mais nous sommes à Bordeaux, à 15 minutes du centre-ville en tramway.
J’y suis allée la première fois avec des amis. Nous avions tous envie d’y aller, depuis longtemps. C’est avec Wenwen, qui a l’habitude d’y aller que nous avons franchi le pas. Depuis, j’y vais pratiquement toutes les semaines avec les enfants ; on adore ! J’y suis allée avec mon frère, et puis avec ma belle-soeur, ils sont tombés sous le charme. C’est le genre de lieu ou il faut emmener les personnes que vous aimez, avec qui vous vous sentez bien. Il faut être détendu pour apprécier. Le genre de lieu où on laisse les à priori à la maison, où on se contente de ce qu’on nous sert, où l’exigence n’est pas de mise.

Les dames du lac

C’est d’abord un drôle d’endroit. Un terminus de tramway, des tours et des barres, un quartier-cité de Bordeaux, et puis on longe un petit chemin sous les arbres, le béton cohabite avec un petit bout de nature. Là, les bâches bleues tendues sur des tiges de bambou et attachées aux branches des arbres ou encore des parasols vous indiquent que vous êtes bien là.
Les dames du lac, c’est un peu l’ambiance du village, vous voyez. On arrive, on dit bonjour, et puis on demande si on peut s’installer. Si il y a de la place, on vous donne une petite table et des tabourets, sinon, vous attendez un peu, ou bien vous avez prévu une natte et vous vous installez par terre. Et puis ensuite, vous demandez ce qu’il y a et vous vous retrouverez à déguster la meilleure salade bo-bun de Bordeaux. Par contre, si on arrive trop tard, il n’y a plus rien, alors on prend une boisson, on papote, on joue aux cartes… on profite. Comme au village.
Je n’ai pas testé d’autre endroit que celui où va Wenwen. Elle m’a dit que c’était là, le meilleur. J’ai depuis, fait la connaissance d’un couple, habitué du lieu. Lui est vietnamien, elle française. Je les croise tous les week-ends. Il a appris aux enfants à manger avec les baguettes, depuis on discute, on prend plaisir à se retrouver. Il me dit que c’est aussi bon qu’au Vietnam…  je le crois.

Ce que j’aime avec les dames du lac, c’est qu’on est dans l’authenticité même de la cuisine. La cuisine que j’aime. Des ingrédients simples, pas de chichis, et on se régale. La maman qui  prépare vos plats est assise à même le sol avec tous ses sachets, boites, condiments, herbes, les fils qui l’aident – vaisselle, service, comptes et traduction parfois… Le mari gère les grillades. Nous sommes au village, les enfants jouent, les filles discutent, les hommes jouent aux boules, et le temps passe… on est heureux, juste heureux d’être là.

Les dames du lac. C’est aussi un joli nom. Il donne de la noblesse aux femmes qu’on ne voit pas, celles dont on dit qu’elles se ressemblent toutes, celles qui sont discrètes, les femmes simples, les femmes du quotidien, dont on sent qu’elles portent beaucoup sur leurs épaules, celles qui gèrent beaucoup plus que le quotidien, les Mamans comme on dit en Afrique. Les femmes que j’aime.
Je vous l’ai dit : on dirait le village…

dames du lac cuisine vietnam bordeaux

dames du lac cuisine vietnam bordeaux

dames du lac cuisine vietnam bordeaux

dames du lac cuisine vietnam bordeaux

(c’est un endroit que j’aimerais beaucoup faire découvrir à mon père la prochaine fois qu’il vient à Bordeaux. je suis sûre qu’il va adorer !)
(sur le côté, quelques voitures ou camionnettes ont le coffre ouvert, vous pourrez y faire votre marché de légumes et/ou herbes fraiches asiatiques ^_^)
(avec les enfants, on a donné un autre nom à ce lieu : l’endroit secret ^_^)
(et là, on se dit que la cuisine, ça doit être ça, donner du bonheur sous une bâche bleue… )

dames du lac cuisine vietnam bordeaux

_nota_
• les dames du lac sont là de mars à septembre, les samedis et dimanches, quand il fait beau

I have found the best coursework writing service! Here it is find here they will help you with coursework writing ASAP!