poulet poché

Le pochage, c’est une technique de cuisson super facile et très saine. Je l’utilise principalement pour des blancs de volaille (poulet ou dinde) et croyez moi, dans une famille de 5, c’est toujours très utile d’avoir des blancs de poulets pochés, au frigo.
C’est parfait pour improviser un sandwich ou une salade, et aussi lorsque vous devez préparer un en-cas sur le pouce (en solo ou en duo) ou un déjeuner express.

C’est dans le livre de Annabel Langstein* que j’ai trouvé cette recette de blancs de poulet pochés, très facile, que je fais très souvent depuis, comme toutes les recettes de ce livre, d’ailleurs. L’avantage du pochage : vous obtenez une viande tendre et moelleuse, la cuisson est saine et vous parfumez vos blancs de volaille à votre gout. Ici, j’ai fait une version méditerranéenne mais rien ne vous empêche de donner une note asiatique (avec du gingembre, du citron vert, anis étoilé) ou provençale (thym, laurier, citron) à vos blancs de poulet.

poulet poché

 

Blancs de poulet pochés façon méditerranéenne – pour 6 personnes

_ingrédients_
• 6 blancs de poulet
• 1 bouquet garni
• 1/2 citron jaune bio
• 3 feuilles de laurier
• 1 cuillère café graines de fenouil
•  1/2 cuillère café gros sel

_préparation_
1 – Mettre les blancs de poulet dans une cocotte (ou sauteuse) assez grande pour les disposer en une seule couche.
2 – Recouvrir d’eau froide sur une hauteur de 3 centimètres.
3 – Ajouter les épices, le citron coupé en rondelles, les herbes et le sel.
4 – Couvrir et porter à ébullition. Dès que l’eau bout, éteindre le feu et laisser refroidir à couvert pendant 1h30.

_nota_
• Vous pouvez conserver les blancs de dinde 2 ou 3 jours, dans leur eau de cuisson au réfrigérateur.
• *Cuisinez ! C’est la saison ! aux éditions Larousse