restaurant croq soleil ax 3 domaines

Pendant les vacances de février, nous sommes partis quatre jours en famille à la montagne, à la station de ski d’Ax 3 Domaines, à Ax-les-Thermes. Je vous ai raconté ma découverte de la montagne, du ski et donné mes quelques conseils dans le premier article Tout Schuss, dans celui-là je vous raconte notre séjour complet.

Nous sommes arrivés le mardi soir à Ax-les-Thermes, pour démarrer les vacances dès le lendemain matin. Quatre jours d’un séjour en famille, au ski. Nous étions logés dans le camping du Malazeou, à l’entrée d’Ax-les-Thermes. Le chalet était petit mais cosy. Et comme me l’a dit un copain, c’est toujours trop petit à la montagne. Tu m’étonnes ! Entre les vêtements de ski (combinaisons, pantalons, blousons), les chaussettes (volumineuses), les gants, les pulls et sous pulls qu’il faut mettre à sécher le soir et les après-ski (énormes) qui prennent de la place, tu te retrouves vite envahi par tout ça. Dès le départ, j’ai appliqué la même règle qu’à la maison : une place pour chaque chose et chaque chose à sa place. Et rangement du chalet avant de se coucher.

Un des avantages du camping du Malazeou, c’est qu’on pouvait aller directement au village d’Ax-les-thermes à pied en longeant un petit chemin tout mignon ou prendre le petit train navette qui circule de 8h00 à 19h30 pendant la saison (mi-décembre – début avril) et dessert les différents campings, la gare, le village et vous pose au pied des télécabines.

Nous prenions le petit train matin et soir pour aller à Ax-les-Thermes et pour rentrer au Camping. Pratique et sympa.

station ski pyrenees ax 3 domaines

Le lendemain matin, nous avons retrouvé Cyril. Cyril c’est celui qui a pris soin de nous pendant les quatre jours, nous a accompagné, répondu à toutes nos questions, même les plus idiotes, et avec qui, nous nous sommes vraiment bien entendu pendant ce séjour. Big up Cyril.

Nous sommes allés nous équiper dans le magasin L’eskimo, à Savignac. Nous sommes sortis de là équipés comme ja-ja, comme jamais et direction la station d’Ax 3 Domaines. Il avait beaucoup neigé la veille, et nous avons visité une station toute blanche. Nous avons pris une télécabine pour monter sur le plateau du Saquet.

La neige, le froid, le blanc, c’était tellement beau. Un peu irréel même. Nous sommes allés déjeuner au restaurant d’altitude, Le Tétras. Adam a alors commencé son marathon Hamburger. En gros, la semaine a été sous le signe de Hamburger / raclette. Une fois, on a tenté une salade et des lasagnes sans trop de succès… A la montagne, on mange plus, c’est clair. Il faut combattre le froid et l’énergie dépensée sur les pistes. Je crois que les garçons n’ont jamais mangé autant de hamburgers en si peu de jours. C’est simple, dès qu’ils pouvaient, ils commandaient un hamburger.

Dans les films qui se passent à la montagne, il y a toujours une scène dans un restaurant où les gens entrent et sortent en chaussures à ski, combinaison, casques et lunettes. Et bien en vrai, dans les restaurants d’altitude, c’est pareil. Le Tetras c’est un grand restaurant d’altitude, qui propose un self, les plats y sont très corrects, et le patron est sympa. Il y a de grandes tables en bois avec des bancs, et la salle du fond est vitrée et panoramique, avec une jolie vue sur les pistes.

Il y a aussi une grande terrasse, où il est très agréable de se poser quand il fait grand beau.

restaurant altitude station ski pyrenees ax 3 domaines

restaurant station ski pyrenees ax 3 domaines

Ski-terrasse

Après le déjeuner, nous sommes redescendus à la station pour le premier cours de ski des garçons et de Honeydoudou avec Gérard, un moniteur de l’ESF (Ecole du Ski Français). Comme je ne skiais pas, je les ai un peu regardé et puis je suis allée me balader dans la station. Pendant que les garçons skiaient, je m’adonnais à une autre sorte de ski, le ski-terrasse. Un café, une crêpe ou une gaufre, un bouquin (ou pas) et j’étais bien. Je papotais avec les autres amateurs de ski-terrasse, et il y en a. Il parait que dans (presque) toutes les familles qui partent en vacances à la montagne, l’hiver, il y a toujours quelqu’un qui ne ski pas.

gauffres station ski pyrenees ax 3 domaines

Après leur leçon, ils sont allés s’entrainer sur l’espace évolution. A la fin de l’après-midi, ils étaient fatigués, mais trop heureux de savoir avancer avec des ski. Et ils ne leur tardaient qu’une chose, revenir le lendemain, skier. Nous sommes redescendus vers le village d’Ax-les-Thermes. Et hop, le petit train direction le camping.

Nous avons passé deux soirées dans notre chalet. Deux soirées raclettes / TV / Jeux Olympiques. On est assez fan des J.O à la maison. Nous avions récupéré un service à raclette dans la petite superette Sherpa au centre de la station, avec tout ce qu’il fallait pour la raclette : de la charcuterie, des cornichons, des pommes de terre et of course le fromage.  Les enfants ont tellement adoré que le lendemain, ils ont voulu qu’on refasse la même chose. “On est à la montagne, on mange de la raclette, maman.” Il faut dire que à Bordeaux, je ne fais jamais de raclette, c’est leur Tata Karine qui en fait et quand elle nous invite et que c’est soir de raclette, les enfants sont trop contents.

station ski pyrenees ax 3 domaines

Les sources chaudes de Merens

Le lendemain matin, Cyril est venu nous chercher pour une balade en montagne. Nous sommes allés aux sources chaudes de Merens. Avec la neige, ça glisse un peu mais la marche est très agréable. Ça monte un peu et au bout d’une vingtaine de minutes on arrive dans un lieu avec trois sources d’eau chaude. Une branche pour poser les habits, on se débrouille. Les garçons et Honeydoudou ont été plus courageux que moi et se sont déshabillés pour s’installer dans les sources. Deux randonneurs sont arrivés et se sont baignés à leur tour. C’était très agréable et assez unique ce petit coin de nature et ces trois piscines naturelles.

Nous sommes repartis de Merens-les-Vals et avons décidé de nous balader dans le village d’Ax-les-Thermes avant de remonter à la station pour le deuxième cours de ski, qui est à 13h00, nous n’avons pas vraiment le temps de nous poser dans un bar-restaurant pour manger. Ce sera sandwich au pied des télécabines, sur la petite place d’Ax-les-Thermes avec le bassin de sources chaudes. La tradition dit qu’il faut tremper ses pieds dans les trois bassins de la ville. Ax-les-Thermes est un très joli petit village. J’ai beaucoup aimé les volets de couleurs et les murs colorés de la place du village.

ax les thermes

ax les thermes pyrenées

ax les thermes pyrenées

ax les thermes pyrenées

ax les thermes pyrenées

L’après-midi a ressemblé à celle de la veille. Cours de ski, espace évolution. Honeydoudou et Adam ont décidé de tenter une piste verte. Elie et moi sommes allés nous installer en terrasse, devant une gaufre chantilly. Quand ils terminèrent leur descente, Adam et son père étaient tout contents et voulaient recommencer. Mais il est un peu tard, les pistes étaient en train de fermer. On a pris un peu de temps tous ensemble en terrasse (il faisait soleil, on en a profité), on a regardé les concours de luge organisés pour les enfants, et on a écouté la (très bonne) bande-son qui envahissait toute la station, et qui donnait la pêche.

adam elie station ski pyrenees ax 3 domaines

Retour à Ax-les-Thermes, petit train, camping pour une deuxième soirée dans notre petit chalet (et raclette).

Les bains du Couloubret

Le lendemain matin, nous avions rendez-vous à l’ouverture des Bains du Couloubret pour deux heures de bonheur. Des bains d’eau thermale chaude et naturelle (elle coule entre 33° et 38°) qui vous relaxent en profondeur. Entre les bains bouillonnants, le frigidarium (bain à 15°), le caldarium (38°), le vaporarium et les bains extérieurs, les garçons voulaient tout essayer. Honeydoudou s’est régalé des jets de massages et moi, je me suis détendue dans les bains. J’ai adoré les banquettes bouillonnates du bain irlando-romain. Le lieu est beau. On pourrait y passer des heures.

ax les thermes bains couloubret

ax les thermes bains couloubret

ax les thermes bains couloubret

ax les thermes bains couloubret

Retour à la station pour déjeuner dans un des restaurants : le Croqu’Soleil. Devinez ce que les garçons ont pris ? Un hamburger, of course. Les serveurs sont sympas, il fait beau en terrasse et on mange bien. Que demander de plus ? C’est un peu le bonheur.

restaurant croq soleil ax 3 domaines

hamburger restaurant croq soleil ax 3 domaines

Pendant que les garçons ont pris leur dernière leçon de ski, je suis redescendue au village d’Ax-les-Thermes, pour aller me faire masser aux Bains du Couloubret. Un massage relaxant aux huiles chaudes. J’ai bien eu envie de rester là pendant des heures. Un thé chaud plus tard, me revoilà dans la télécabine pour aller faire du Snake Gliss avec Michel, qui me propose de m’installer derrière lui pour avoir une place plus stable, et me préviens : je vais avoir les fesses mouillées (je suis en jean). Pour ceux qui se le demandent, j’ai eu (un peu) les fesses mouillées.

Les 4,5 kilomètres de descente étaient juste magique. En plus, comme on descend à la fermeture des pistes, il n’y a plus personne. Juste la montagne et nous. J’ai adoré la sensation de glisse, le vent sur le visage, la neige et j’ai (un tout petit peu) compris alors comment on pouvait devenir accro à ce sentiment là. Quelque chose qui a le goût de la liberté. Les garçons, installés en queue de serpent ont eu de super sensations. Un super moment ! Merci Michel !

Pour la dernière soirée, nous sommes restés dans la station pour assister à la descente au flambeau par les moniteurs des écoles de ski, le feu d’artifice du vendredi soir et l’apéritif offert par la station. C’était vraiment très sympa, le tout dans une super ambiance familiale et chaleureuse. En plus, on a eu le privilège de rencontrer l’artificier qui nous a expliqué son métier. Les garçons étaient assez fascinés et intéressés et Honeydoudou avait plein de questions techniques à poser.

station ski pyrenees ax 3 domaines

Pour le dernier soir à Ax-les-Thermes, nous sommes allés diner au Grand Café. Les garçons m’ont demandé si ils pouvaient rester en combi, j’ai dit “Non. On est en combi toute la journée. On va se faire un peu chic pour le Grand Café”. On est donc rentré au camping et on s’est changé. Je me suis un peu maquillée, un peu de parfum et hop. Le Grand Café, c’est un restaurant très sympa qui ne désemplit pas. La cuisine y est bonne, généreuse et chaleureuse, comme le patron. Nous avons été impressionné par les assiettes (énormes). Et les garçons ont pris … des hamburgers (une version géante).

restaurant grand café ax les thermes

En rentrant au camping, j’avais un sms de Cyril qui disait “Habille toi chaudement demain, je t’ai préparé une surprise”.

Le lendemain, après avoir fait les valises, rangé le chalet et chargé la voiture, nous sommes partis pour une dernière journée de ski, avant le retour à Bordeaux. Nous avons retrouvé Cyril qui avait promis aux garçons de descendre une piste bleue avec eux avant notre départ. Quant à ma surprise, c’était un tour en motoneige pour les rejoindre sur les pistes, à la Belgerie et goûter une gaufre. C’est un des pisteurs Nicolas qui m’a conduit tout là-haut. Il neigeait, tout était blanc. Nous avons traversé de très jolis passages dans la forêt et parfois j’avais l’impression, comme Lucy, en sortant de l’armoire de me retrouver dans la forêt de Narnia. C’était génial !

station ski pyrenees ax 3 domaines

Malheureusement, la Belgerie était fermée (trop de neige), je n’ai pas pu goûter aux délicieuses gaufres (les meilleures du coin). Après avoir retrouvé les garçons, nous sommes allés déjeuner dans l’autre restaurant d’altitude d’Ax 3 Domaines, le Louzat. Un petit restaurant de montagne tout cosy. Le bouillon servi d’office en entrée (après toutes ces raclettes, hamburger, frites, gaufres) fut accueilli avec bonheur. Nous avons très bien mangé. Les garçons ont dit “Ben, on va prendre un hamburger”. Le Running meal du séjour.

restaurant station ski pyrenees ax 3 domaines

A notre retour à Bordeaux, pour rester encore un peu dans l’esprit Vacances au ski, nous avons proposé aux enfants de regarder un film qu’ils n’avaient encore jamais vu : Les Bronzés font du ski. Le lendemain matin, au petit-déjeuner, ils en rigolaient encore !

Infos pratiques / utiles

Se rendre à Ax-les-thermes :
– En train depuis Paris, Bordeaux, Poitiers, Tour et Nantes, en TGV, avec un changement à Toulouse. Il y a également un Intercité de nuit, au départ de Paris (départ en début de soirée, arrivée le matin). La gare d’Ax-le-thermes est très bien desservie au départ de Toulouse.
– En voiture. Compter 3h30 de trajet au départ de Bordeaux, et 1h40 de Toulouse.

Bon à savoir :
– La SNCF propose un forfait ski-rail avec le TER Occitanie qui relie Toulouse à Ax-les-Thermes. Tous les renseignements en cliquant sur ce lien.
– Ax 3 Domaines propose régulièrement des offres sur les forfaits, des bons plans d’hébergement, et locations de ski. Consulter régulièrement le site pour les connaître.

Merci aux partenaires de ce séjour :
le magasin Intersport de Savignac-les-Ormeaux, l’Eskimo Sport et son équipe, très sympa.
– l’Ecole du ski Français (ESF) pour les cours de ski, et Gérard le super prof.
Azimut 360 pour la descente en Snake Gliss
– le Camping Le Malazéou pour l’hébergement

Merci à We Like Travel et à Ax 3 Domaines pour cette invitation👌. Et un merci tout spécial à Cyril pour son accueil.

vue aerienne station ax 3 domaine

Si tu as aimé cet article, n'hésites pas à le partager ! Merci <3
  • 597
    Partages